Annonce

Collapse
No announcement yet.

legendes urbaines !!!

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • legendes urbaines !!!

    Voici quelques legendes urbaines, je précise que ce ne sont que des légendes mais c'est quand même marrant à lire, si vous en connaissez aussi faites partager

    Cannibalisme involontaire :

    Une famille s'est déplacée en Amérique du Nord, puis elle s'y est installé maintenant un contact constant avec leurs parents européens. Les lettres et les colis sont régulièrement envoyé d'un côté ou de l'autre. Après une longue période de silence, un colis est arrivée aux Etats-Unis avec à l'intérieur, soigneusement enveloppé dans un papier de soie, une fiole de poudre grise. Il n'y avait aucune note, mais puisque plusieurs des colis précédents avaient contenu des mélanges emballés de nourriture, les membres européens de la famille pensés que cette poudre, aussi, était un mélange qui serait préparé en ajoutant simplement de l'eau. La sauce a été faite et servie, mais elle n'avait pas le goût attendu dans la nourriture ! Plusieurs jours plus tard, une lettre est arrivée expliquant que le père était mort, et parce qu'il avait toujours été nostalgique, il a souhaité que ses cendres repartent dans sa ville natale. Elle a espéré que le reste de la famille ne serait pas gêné et que la lettre leur arriverait avant les cendres, qui étaient envoyées séparément dans une fiole et ont été solidement enveloppées dans un papier de soie..

    As-tu regardé sur la banquette arriére ?

    C'était une nuit sombre et brumeuse. Denise avait de la difficulté à rester éveillé et la route était trempé. Son niveau d'anxiété n'était pas pour aider car le niveau de la jauge d'essence commençait à être dangereusement bas et elle n'avait aucune idée d'où se trouvait la prochaine ville.

    Finalement juste au moment ou elle allait arrêter la voiture pour la nuit et dormir sur le bord de la route, elle aperçut une petite station d'essence décrépie sur le bord de la route. Elle s'arrête à la station. Le commis fait le tour de la voiture et semble être très distrait pendant qu'elle lui demande de faire le plein, il continue à lui faire de drôle de grimaces et semble très bizarre. Il s'exécute enfin, mais lui demande d'ouvrir le capot, parce qu'il flaire quelques choses de suspect. Son anxiété recommence à grimper car elle se rend compte qu'elle est seule dans une petite station service crasseuse au milieu de nul part et que le commis trouve toutes sorte de bonne raison pour la garder ici...
    Il lui demande de venir voir le moteur, il veut lui montrer quelques choses. Ne sachant pas trop quoi faire d'autre, elle fait ce qu'il lui dit, tout en se demandant pourquoi elle ne se met pas à crier. Aussitôt arrivée devant la voiture, il lui attrape le bras et lui dit :" Cette voiture a besoin d'une remorqueuse, vous devez venir avec moi dans le bureau !" Puis il lui met la main sur la bouche et l'entraîne de force a l'intérieur du bureau.

    Elle commence à lui mordre la main. Une fois à l'intérieur, il la laisse partir et lui dit : "Il y a un homme couché sur le siège arrière de votre voiture !!!"
    Mais la femme apeurée par en courant vers sa voiture et s'en vas a toute vitesse. Au bout de quelques minutes, regardent dans son rétroviseur, elle vit un homme avec un blouson à capuche et une hache dans la main sur la banquette arrière.
    Et l'homme d'un mouvement de bras décapita Denise avec sa hache. Le cadavre de Denise fut retrouvé peut de jour après. La police arrêta le tueur en série des années plus tard.
    Alors as - tu regardé sur la banquette arrière ?

    Accident de voiture :

    Après s'être disputée avec ses parents concernant une fête a laquelle elle ne pouvait pas assister, une jeune fille décida malgré tout d'y aller.

    Elle partit de chez elle par la fenêtre de sa chambre. Arrivée là-bas, elle fit la connaissance d'un jeune homme qui lui proposa de se rendre à une autre fête, plus intéressante que celle-là.

    Arrivés, le jeune homme se mis a boire plus que de raison, et la jeune fille lui demanda de la raccompagner à la première fête. Sur le trajet, une terrible accident se produit.

    Lorsque la jeune fille se réveilla, elle était dans un lit d'hôpital. Une infirmière lui annonça que son ami était décédé, ainsi que les deux passagers de l'autre voiture.

    Sentant que la mort arrivait, la jeune fille demanda a une infirmière de dire à ses parents qu'elle était désolée de leur avoir désobéit. Quelque instant plus tard, la jeune fille mourut.

    Lorsque des amis de la jeune fille se rendirent à l'hôpital juste après l'accident, un d'eux demanda à l'infirmière, si elle avait laissé un message pour ses parents, cette dernière répondu que non.

    Intrigué par sa réponse, une autre infirmière demanda à sa collègue pourquoi elle avait menti. Elle lui répondit qu'elle ne savait pas quoi leur dire, car les gens dans l'autre voiture étaient les parents de la jeune fille.


    Fantome :


    C'est l'histoire d'une jeune fille qui vit avec son petit ami. C'est une idylle parfaite. Il ne peuvent pas se passer l'un de l'autre, et s'aiment à la folie. Un samedi soir, comme tous les samedis soirs, ils sortirent en boîte. Ils fêtèrent l'anniversaire d'un ami, en buvant un peu trop. Ils rentrèrent chez eus très tard, et, pressés de se coucher, prirent un raccourcis, et roulèrent à vive allure.
    Quelques jours passèrent durant lesquels ils eurent tous deux l'impression que leur entente mutuelle avait changé. Ils ne se parlaient plus, ne se touchaient plus, ne s'embrassaient plus. Bref, ils s'ignoraient presque totalement. Un soir, ils se retrouvèrent tous deux devant la télé, et virent les images d'un accident qui s'était passé deux semaines plus tôt, avec les photos des deux victimes, dont une est morte. Ils se reconnurent avec effroi.

    Aujourd'hui, la question demeure toujours sans réponse: Lequel des deux est un fantôme?

    Es-tu contente de ne pas avoir ouvert la lumière ? :

    Sophie vit dans une chambre avec sa colocataire Sarah. Vers 8 heures, elle se rappelle que son livre emprunter à la bibliothèque doit être rapporté pour aujourd'hui et la bibliothèque ferme à 9 heures. Sophie dit à Sarah qu'elle doit sortir pour aller porter son livre à la bibliothèque et qu'elle en aura pour un moment. Elle invite Sarah à se joindre à elle, mais celle-ci refuse prétextant qu'elle veut se coucher de bonne heure. Sarah demande à Sophie de fermer la lumière en sortant. Sophie sort de la chambre traverse le campus pour se rendre à la bibliothèque. Une fois rendu elle se met a parler avec un de ses amis pendant quelques minutes, pour ensuite réaliser qu'elle a oublié le livre à la chambre. Il est déjà 9 heures et elle promet à son ami de revenir rapidement. Quand elle arrive à la chambre, elle se rappelle que Sarah est endormie. Sophie sait cependant exactement où se trouve le livre; sur son bureau tous près du lit de Sarah. Pour ne pas réveiller sa coloc, elle entre tranquillement, attrape son livre et quitte la chambre sans ouvrir la lumière. Elle retourne ensuite à la bibliothèque, rend le livre et ressort pour prendre une bouché avec le copain qu'elle avait laissé là quelques minutes plus tôt. Quand elle retourne à sa chambre, elle y trouve une armée de policier et une ambulance. Un policier la saisit et la conduit dans la chambre, Sophie voit deux choses à ce moment qui seront gravé pour toujours dans sa mémoire le matelas de sa coloc Sarah, immaculé de sang et quelque chose d'écrit avec un rouge à lèvre dans le miroir de son bureau :

    "Es-tu contente de ne pas avoir ouvert la lumière ?"


    Pourquoi n'es tu pas allé voir les enfants ?

    C'est l'histoire d'une gardienne qui a la charge de deux petits garçons dans une immense maison entourée d'une forêt. Il se fait tard, les garçons sont couchés depuis longtemps et les parents n'arrivent toujours pas. Puis, le téléphone sonne. La voix lugubre d'un homme se fait entendre: «Pourquoi n'es-tu pas venue voir les enfants?» Ce disant que cela devait être une mauvaise plaisanterie, la gardienne n'en tient pas compte. Au bout de 15 minutes, le téléphone sonne à nouveau. La même voix ce fait entendre: «Pourquoi n'es-tu pas venue voir les enfants?» La gardienne commence à avoir la frousse, mais elle n'en tient toujours pas compte. Au bout de 10 minutes, le téléphone sonne à nouveau: «Pourquoi n'es-tu pas venue voir les enfants?» Paniquée, elle appelle la téléphoniste et lui demande de retracer l'appel. Au bout de trois minutes, la téléphoniste la rappelle lui disant de sorti au plus vite de la maison car l'appel a été localisé sur la deuxième ligne de la maison qui se trouve au deuxième étage. Paniquée, la jeune fille s'enfui. Le soir même, lorsque les policiers arrivent sur les lieux, ils ont retrouvé les deux enfants éventrés et mutilés...

    La fille du shérif :

    Le shérif d'une petite ville de l'Estrie et son nouvel assistant patrouille par un beau soir d'été. Il découvre en bordure de la ville un jeune couple qui s’est campé dans un endroit interdit. Le shérif s'exclame : «Regarde la bande de jeune, ils doivent déjà être entrain de se mettre. Le jeune assistant demande alors au shérif : «Que devons nous faire alors? Pas nous, Patrick, toi, je sais que c'est ton premier jours de travail, mais j'ai confiance en toi, fait exactement ce que je t'ais dit.» Sur les encouragements de son patron, le jeune assistant sort de la voiture et pénètre dans la tente. Il y trouve un jeune couple entrain de faire l'amour. «Ok les jeunes ceci est les fins des festivités, vous êtes campé dans un endroit illégal vous êtes en état d'arrestation.» Un peu jeune, le garçon lui demande alors s'il peuvent prendre un arrangement, il dit à l'assistant qu'il pourrait avoir de l'argent de ses parents. «Tu ne pourras pas acheté ta libération, du moins pas avec de l'argent!» Il le fait sortir de la tente et reste avec la fille et l'oblige a couché avec lui s'ils ne veulent pas avoir de problème. Il sort ensuite de la tente et dit au shérif : «C'est votre tour, ça marché comme vous me l'aviez dit! J'espère que tu n'as pas trop fatigué la petite poulette, Patrick!» Le shérif entre alors dans la tente et trouve une fille en pleure accroupie sur le plancher, il lui dit : «Réveille toi, je vais te faire apprécier ce qu'est l'hospitalité du coin, si tu aimes ces petits garçons, imagine ce que ça sera lorsque tu vas essayer un vrai mâle.» Il s'apprête alors a l'enfiler par derrière lorsque celle-ci se retourne.

    Il tombe alors dans les pommes, c'était sa propre fille.


    La mort de l'ami :

    Un couple était entrain de se promener dans la campagne quand la voiture est tombé en panne d'essence. Ils ont entendu à la radio que la police recherchait activement un fou évadé que l'on croyait être dans les parages. Alors le garçon a dit à la fille de s'enfermer dans la voiture pendant qu'il allait chercher de l'essence, qu'il irait plus vite tout seul. Il lui dit que, quoi qu'il arrive, elle devait rester en fermé à l'intérieur.

    C'était une nuit très noire, et après quelques temps, la fille a entendu un bruit sourd et régulier sur le toit de la voiture. Bien qu'elle ait eu très peur, elle s'est souvenue de l'avertissement de son ami et n'est pas sortie. Puis elle a vu les phares d'une voiture de police, et on lui a dit par le haut-parleur de sortir de la voiture et de marcher lentement vers la voiture de police, sans se retourner. Finalement, le bruit sourd était celui de la tête de son ami que le fou faisait rebondir sur le toit de la voiture.

    La grand mère et le chien :

    Une très vieille dame restant seule dans une grande maison écarter de la ville, attend son garçon qui doit lui rendre visite et qui n'est toujours pas arrivé. Elle est assise dans une chaise berçante, elle lit un livre toute en caressant son chien.

    Après quelques instants, elle entend un bruit venant de la cuisine, c'est le robinet de la cuisine qui coule, goutte par goutte.

    Elle se lève, puis va le fermer et revient ensuite, s'installe a nouveau, reprend son livre, et recommence a caresser son chien.

    Soudain, le bruit recommence, mais cette fois si il ne provient pas de la cuisine, mais de la chambre de bain du premier étage.

    Elle se relève donc, se rend jusqu'à la chambre de bain, puis ferme le robinet qui coulait à un rythme plus rapide que la première fois.

    Encore une fois, elle retourne s'asseoir puis continue a lire son livre toute en caressant son chien, mais quelques instants plus tard, elle entend se bruit : l'eau qui coule à goutte par goutte a un rythme endiablé.

    Elle passe donc devant la cuisine, rien le robinet ne coule pas, les toilettes du premier étage, toujours rien, elle monte donc au second étage, puis se rend à la salle de bain, le robinet coule, elle le ferme donc, mais constate que le bruit persiste et il qu'il est tout proche.

    Elle remarque que le rideau de douche est tiré! Elle s'approche, et tire d'un coup sec le rideau!

    A sa grande surprise, elle aperçois son chien égorgé qui saigne goutte par goutte dans le bain !!!

    La question persiste toujours: Qu'est-ce qu'elle pouvais bien caresser ???

  • #2
    Absolument pas compris l'histoire "Es-tu contente de ne pas avoir ouvert la lumière ?"

    Comment


    • #3
      Envoyé par T3mp3sT
      Absolument pas compris l'histoire "Es-tu contente de ne pas avoir ouvert la lumière ?"
      kelk'un a tué sa copine au moment ou elle t rentré prendre le livre et vu que la lumiere t éteinte elle l'a pas remarqué et a sa sortie il lui a écris ce message avec le rouge a levre ... car si elle avait allumé la lumiere elle aurai pu sauver sa copine

      Comment

      widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

      Ads sous Menu

      Collapse

      Tendances

      Collapse

      There are no results that meet this criteria.

      Working...
      X