Dans les roses, un jour…



Dans les roses, un jour,

Une abeille dormait.

Ne la vit point l’amour,

Elle le pique au doigt.

Avec sa main blessée,

Il se prend à crier.

Il s’envole et il court

Vers Cythérée la belle.

« Ma mère, crie l’amour,

Je suis perdu, je meurs !

Un serpent m’a piqué,

Petit, avec des ailes.

Les paysans appellent

Cette bête une abeille. »

Et sa mère, alors, lui répond :

« Si tu souffres de l’aiguillon

Dont une abeille t’a blessé,

O mon Amour, que te diront

Ceux que tes flèches ont touchés ? »

Les anacréontiques