Annonce

Collapse
No announcement yet.

«Djerba TV Festival» du 27 avril au 1er mai

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • «Djerba TV Festival» du 27 avril au 1er mai

    «Djerba TV Festival» du 27 avril au 1er maiLe gotha de l’audiovisuel à Djerba Deux coprésidentes : Claudia Cardinale, la plus célèbre Italienne de Tunisie et la star du cinéma, et Fatma Skandrani, réalisatrice tunisienne de TV qui a participé à la naissance de la TV nationale

    La Presse - «Tout est fin prêt pour démarrer le 27 avril la première édition du festival international de la télévision à Djerba», a annoncé le directeur général de l’Office national du tourisme tunisien, M. Khaled Echeikh, lors d’une conférence de presse tenue hier au siège de l’Atce, conjointement avec les organisateurs de la manifestation, à savoir M. Christian Cappe, producteur du festival, et Jean-François Boyer, porte-parole du festival. Cette manifestation, qui se déroulera du 27 avril au 1er mai dans l’île de Djerba, est «culturelle, télévisuelle mais elle est aussi touristique; c’est ce qui explique d’ailleurs notre soutien à cette opération, que ce soit de la part des institutionnels que des professionnels (hôteliers et agents de voyages)» a-t-il expliqué.


    Et d’ajouter que le festival «s’inscrit dans le cadre de l’animation de la région de Djerba qui fonctionne très bien sur le plan touristique, mais présente un léger handicap de remplissage en hiver. Notre objectif est de faire en sorte que cette destination puisse fonctionner été comme hiver et que ce genre de manifestation puisse aider à concrétiser l’objectif assigné et faire de ce festival une autre tradition djerbienne», a-t-il souligné.

    Pour sa part, le vice-président de l’Uspa et porte-parole du festival, M. Boyer, a précisé que le festival sera rehaussé par la présence de deux coprésidentes femmes, à savoir Claudia Cardinale, la célèbre Italienne de Tunisie et la Tunisienne Fatma Skandrani, qui a participé à la naissance de la TV tunisienne, et qui a à son actif plusieurs documentaires et courts-métrages. Ainsi, plus de 70 comédiens, scénaristes et réalisateurs (Jean Benguigui, Fanny Cottencon, Roger Hanin, Maurice Jarre..) participeront à cette manifestation où prendront part aussi quelque 50 professionnels, producteurs et patrons de chaînes de TV (LCI..), en plus de 40 partenaires institutionnels et 77 journalistes et patrons de presse de l’ensemble des supports européens,a indiqué M. Boyer.

    Les organisateurs se sont fixé des objectifs clairs lors de cette première édition, à savoir le renforcement de l’échange culturel, la mise en valeur des ½uvres dans leur diversité, la création d’une plate-forme d’échanges culturel et économique et le lancement d’une première compétition internationale de bandes-annonces. «A ce jour, nous avons plus de 300 participants en provenance des pays européens, maghrébins et arabes et nous aspirons à ce que cette rencontre puisse créer un lieu convivial de rencontres entre professionnels» a-t-il ajouté avant de dévoiler le contenu de la programmation définitive de la manifestation dont les moments forts ont été révélés par M. Christian Cappe.



    Le Jasmin d’or



    Il s’agit d’abord de la projection en avant-première des ½uvres de fiction, des séries et des animations. En parallèle, les professionnels de l’audiovisuel essayeront de baliser la voie à un futur marché de l’audiovisuel, avec des débats, des tables rondes et une plate-forme d’échanges de programmes, entre pays arabes et européens. Sur un autre plan, le festival innove en intégrant une dimension pédagogique avec un Master Class de formation à l’écriture et à la réalisation d’un documentaire. Cependant, la compétition internationale de bandes-annonces constituera, aux chaînes de télévisions en lice, le rendez-vous le plus convoité, car il permettra aux lauréats de rentrer chez eux avec le Jasmin d’or. La participation tunisienne sera aussi mise à l’honneur, notamment par l’ouverture du festival avec la projection du documentaire qui a conquis le public tunisien lors du dernier festival «Doc à Tunis», à savoir VHS-Kahloucha de Néjib Belkadhi, le court-métrage «T’swer» du même réalisateur, Ya Msaharni de Moncef Dhouib, Choufli Hall de Canal 7 et Kahouet Jelloul production Hannibal TV. Les organisateurs ont par ailleurs exprimé leurs souhaits de voir le public djerbien, partir à l’assaut des salles de projection pour que le pari de gagner ce festival international de télévision soit atteint. A Djerba, dans quelques jours, ils seront plus de trois cents personnes, entre vedettes, stars de TV, scénaristes et producteurs, pour débattre, échanger, anticiper sur la création des ½uvres afin que lors de la prochaine session, l’on pourra acheter, vendre et proposer les programmes.

    Chokri BEN NESSIR
widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

Ads sous Menu

Collapse

Tendances

Collapse

There are no results that meet this criteria.

Working...
X