Annonce

Collapse
No announcement yet.

Un Autre Monde

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Un Autre Monde

    LA SOCIÉTÉ EST À NOTRE IMAGE:


    Développement, expansion inconsidérée, précarité, injustice, exclusion, pollution, violence..... La société génère tout cela et encore plus.
    Les politiciens, les dirigeants financiers, religieux, ont-ils la volonté d'agir ? Peuvent-ils agir ?
    Si la volonté est là, n'est-elle pas bridée, assujettie par la tradition, les acquis et la place que ces autorités occupent ? La peur de perdre de l'influence n'est-elle pas une entrave complète à toute volonté de changement radical ?
    Nos vies sont codifiées, conditionnées et nous en souffrons. C'est une évidence.
    Quelle est la place de l'individu dans une société de profils, de compétitions ou prime l'avoir et la "reussite" sociale ? Beaucoup d'entre-nous saignent et se plaignent de la société. Mais savons-nous, avons-nous pleinement conscience que la société est à l'image de notre confusion ? Quelle est l'image de nos peurs ? Les finalités, les codes et formatages de la société Nous les avons crée !
    Nous avons construit notre monde qui est l'aboutissement d'une histoire, de traditions, de désirs, de pensées et de peurs. Les réformes succéssives ne l'ont guère changé fondamentalement, une peur remplaçant une autre, la confusion dominant toujours.
    Si nous sommes tous responsables de l'évolution de la société, comment expliquer que nous soyons si peu en adéquation avec elle ?
    Pourquoi ce monde n'est ni juste ni d'amour?
    Si la société, ces formatages, conditionnements, codes et traditions ne nous permettent pas de vivre dans un monde d'amour et de joie, c'est peut-être bien parceque toute la société telle que nous l'avons conçue est une entrave à l'atteinte de l'amour et de la joie.
    La société n'est pas bâtie sur l'amour et la joie, mais sur la peur et la confusion.
    A suivre....

  • #2
    Si ce n'est pas du copier-coller, je dis bravo. Intéressant.

    Comment


    • #3
      Envoyé par jazz
      LA SOCIÉTÉ EST À NOTRE IMAGE:


      Développement, expansion inconsidérée, précarité, injustice, exclusion, pollution, violence..... La société génère tout cela et encore plus.
      Les politiciens, les dirigeants financiers, religieux, ont-ils la volonté d'agir ? Peuvent-ils agir ?
      Si la volonté est là, n'est-elle pas bridée, assujettie par la tradition, les acquis et la place que ces autorités occupent ? La peur de perdre de l'influence n'est-elle pas une entrave complète à toute volonté de changement radical ?
      Nos vies sont codifiées, conditionnées et nous en souffrons. C'est une évidence.
      Quelle est la place de l'individu dans une société de profils, de compétitions ou prime l'avoir et la "reussite" sociale ? Beaucoup d'entre-nous saignent et se plaignent de la société. Mais savons-nous, avons-nous pleinement conscience que la société est à l'image de notre confusion ? Quelle est l'image de nos peurs ? Les finalités, les codes et formatages de la société Nous les avons crée !
      Nous avons construit notre monde qui est l'aboutissement d'une histoire, de traditions, de désirs, de pensées et de peurs. Les réformes succéssives ne l'ont guère changé fondamentalement, une peur remplaçant une autre, la confusion dominant toujours.
      Si nous sommes tous responsables de l'évolution de la société, comment expliquer que nous soyons si peu en adéquation avec elle ?
      Pourquoi ce monde n'est ni juste ni d'amour?
      Si la société, ces formatages, conditionnements, codes et traditions ne nous permettent pas de vivre dans un monde d'amour et de joie, c'est peut-être bien parceque toute la société telle que nous l'avons conçue est une entrave à l'atteinte de l'amour et de la joie.
      La société n'est pas bâtie sur l'amour et la joie, mais sur la peur et la confusion.
      A suivre....
      non personne ne peut ni ne veut agir car nous sommes dans une société de consommation pure et dure ! on dois consommer a tout prix! on nous invente chaque jour 50000 choses a consommer , la fin justifie les moyens tout est permis , dejouer les lois sans pour autant les offendre pour que ceux qui tirent les ficelles s'enrichissent ! un exemple des plus pourri : le lendemain du 11 septembre je recois des mails via des spammeurs de toutes les couleurs -meme si je ne suis pas concernés car chuis a tunis- : achetez le petit drapeau americain soyez patriotes ! quel culot !des milliers de personnes et ils osent faire de l'argent sur leur dos ! les paparrazzi (moi je les apellerais "charognards" qui inventent des scandales pour les mettre dans les torchons specialisés ou le real TV ! oui le real TV debile qui tue l'intelligence et qui aspire les cerveaux des pauvres jeunes ! on nous pond des sujets extravagants pour racoller les telespectateurs etc... la mode ? oui la mode : on se reunit et on lance une mode : cette année ce sera le decolleté ! Britney ! enfile un decolleté ! et BOUM toute les filles du monde serie casserole y compris en tunisie!! SHOW BIZNESS quand tu nous tiens!
      vous allez peut etre me dire quel rapport y'a ti avec le sujet de JAZZ ?
      tout ce que je viens d'evoquer c'est les conditionnement et le formatage que nous subissons ! et moi je vois que c'est pas la faute aux dirigeants ou ceux qui tirent les ficelles mais a nous ceux qui s'accroche aux ficelles qui sont nous ! c'est nous qui doivent dire non ! c'est nous qui doivent eduquer nos fils et nos generations pour ne pas etre dans les filets des vautours et des hyènes pour qu'ils ne deviennent pas des accros sans moderation de cette société de consommations et inventeuses de mirages ! si tout cela etait bien , pourquoi le taux de suicide est devenu elevé? pourquoi 1 sur 5 personne est atteint de stress et angoisse? a mediter...

      Comment


      • #4
        Nous en sommes tous conscients nous détestons tous le monde dans lequel nous vivons sauf ceux qui profitent pleinement de cette situation et qui se moquent de ce qui rèstera après eux...
        le monde va mal on le sait, concrètement que pouvons nous faire ???? l'heure n'est plus aux constatations mais aux agissements et chacun dans son coin c'est pas évident!

        Comment


        • #5
          Chaud devant, toutes les reflexions convergent dans la même direction, alors ne t'inquiètes pas tu restes dans le vif du sujet. Alors voyons la suite:

          Je disais donc que la société n'est pas bâtie sur l'amour et la joie, mais sur la peur et la confusion.
          Nous n'avons qu'une idée enseignée, codifiée et narrée de l'amour. Une image, des textes qui ne sont pas l'Amour. Il en va de même de la morale, des convenances et de la vertu.
          Nous sommes façonnés, conditionnés et finalement dérésponsabilisés de nous-mêmes. Nous ne savons pas ce que nous sommes ni qui nous sommes, car la société fait de nous des produits.
          Plus ou moins soumis et plus ou moins obéissants. Mais finalement, même la haine est codifiée, enseignée et conditionnée, et finalement pas plus authentique que notre idée de l'amour.
          Nous évoluons dans un système qui nous fait croire que le seule sens à notre existence est l'appartenance à un groupe, un village, une region, une famille, un pays, un continent....Toujours il y a une frontière qui est sensée nous protéger, nous définir. Et nous nous satisfaisons de cela, sans être capables de voir que c'est ce confort qui nous fait souffrir. Nous cherchons ailleurs, toujours, les causes de notre malheur.

          On nous parle de reprise de la consommation, et nous imaginons que notre bonheur est là: Consommer. Devant chaque difficulté, la société nous offre sur un plateau une solution préconçue par elle. Nous nous activons dans l'étude des textes réligieux, philosophiques, politiques...Pour passer finalement complètement à côté de la seule quête qui ait un sens:
          Qui sommes nous ? Qui suis-je ?

          Répondre individuellement à cette question est ardû, mais c'est celle qui nous permettra de modifier en profondeur le monde.
          Chaque être humain est responsable de ce qu'est le monde. Si notre existence nous apparaît si vide de sens, si puérile, si terne, si égoiste, si douloureuse ou ennuyeuse, c'est parceque nous l'avons construit ainsi! Nous pourrions rejeter relativement aisément "l'autorité", mais l'essentiel ne serait pas là. L'essentiel serait de comprendre pourquoi on le fait et pour cela il nous faut nous connaître d'abord. Connaître nos errances, faire taire notre confusion, pas par effort ou par concentration, mais en l'identifiant et en s'apaisant du simple fait que nous identifions nos peurs et que nous les regardons en face.
          La découverte non culpabilisante de nous-mêmes. Une découverte sans jugement sur soi, mais authentique et lucide, nous permettrait alors d'entamer un changement fondamental.
          Le commencement de la Sagesse et la découverte de l'Amour.

          Jazz.

          Comment

          widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

          Ads sous Menu

          Collapse

          Tendances

          Collapse

          There are no results that meet this criteria.

          Working...
          X