Annonce

Collapse
No announcement yet.

Saber Rebai à l'Olympia

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Saber Rebai à l'Olympia

    Pour les fans et pour ceux qui ne le savent pas encore
    Saber Rebai sera à Paris le 7 février 2006,
    c'est l'occasion de faire un peu la fête, non ?
    05/01/2006
    Saber Rebai, vedette de la chanson fait preuve de sa grande réussite : Une réussite fort méritée qui a franchi le monde arabe pour rejoindre l’occident, sa voix va faire vibrer l’ "OLYMPIA Bruno Coquatrix" le 7 février prochain. L’Olympia, un théâtre qui a dû recevoir les grandes vedettes arabes comme Abdelhalim, Om kalthoum et Fairouz…
    Saber a passé une année 2005 réussie, qu s’est achevée avec une tournée aux Etats-Unis d’ Amérique.
    Concernant le gala de L’Olympia , les prix des places varient 27.20, 34.80 et 42.50¤.

  • #2
    je suis allée le voir l'année dernière, c'est super top, tbark allah 3lihhhh, sa voix tbark allah et en pluss moutrobbi 7assilouuuu, fa55r el tounes

    Ne le ratez pas, c'est à ne pas manquer

    Comment


    • #3
      saber rebai a paris!!!!!!!!!

      Il a le celebre, et charmant Saber Rebai a paris le 7 fevrier a l Olympia, sa vous dis??????
      moi je suis bien tentee d y aller, mais mazalte ene 5amem, et vous?????

      Comment


      • #4
        Le 7 Février 2006 à 20h30 Saber Rebaï se produira sur la scène mythique de l'Olympia

        Saber Rebaï

        Dès son plus jeune âge, Saber Rebaï est passionné de musique et de chant ; il chantera pour la première fois sur scène à 10 ans et à 15 ans, lors du Gala au Théâtre Romain de Carthage du « Club des Talents » (Nady el maouaheb) il décroche le 1er Prix, sous les ovations d’une foule en délire, qui découvre avec délices une voix pure, ample et forte dont la colorature et les inflexions donnent aux plus grandes ½uvres du répertoire classique, une interprétation subtile et profonde.
        Cette touche personnelle dénotait déjà de l’assurance d’une vedette en herbe pétrie de respect pour son art et déterminée à sculpter son talent à force d’exigence, d’effort et de concentration.

        L’alchimie d’une rencontre entre un art assumé et un public vibrant se renouvellera désormais à chaque occasion et sur tous les continents : Saber Rebaï n’est pas la coqueluche d’un moment, le chanteur d’un tube, il est une valeur sûre, une voix que l’on retrouve avec délectation, qui vous fait éprouver tout l’arc en ciel des émotions, sans mièvrerie, sans dramatisation, avec cette merveilleuse aisance aérienne qui caractérise un répertoire à la saveur jamais démentie.
        Du premier jour, le talent est là, indéniable et fracassant. Mais Saber Rebaï, qui ne s’endort jamais sur ses lauriers, va s’adonner totalement à sa passion avec foi et courage, en optant pour les chemins difficiles de l’art et du savoir, hors les voies faciles auxquelles la plupart des vedettes de sa génération ont succombé sous nos cieux, en enchaînant les engagements sans plan de carrière, sans gestion d’image, sans surtout, gestion de la qualité du répertoire.
        Après un Baccalauréat général, il entreprend naturellement des études universitaires de musicologie : la culture et la connaissance sont pour lui des voies royales à emprunter pour donner toute la mesure de ses capacités. Non content de chanter divinement, il veut apprendre, encore et toujours ; il veut composer et interpréter ; il veut exprimer un univers qu’il porte et qui est fait de l’étoffe arachnéenne des rêves.

        Il fera d’abord figure d’ «original » ; il est simplement singulier, ambitieux et respectueux d’un art qu’il sacralise au fond de lui-même avec l’âme et le regard émerveillés d’un enfant, ce qui lui donne cette visible fraîcheur où pointe une certaine fragilité, celle d’une sensibilité à fleur de peau, capable d’incarner par sa voix et sa présence la magie de toutes les émotions humaines.
        Au fil des années et des créations, l’enfant grandit, bientôt il connaîtra tous les honneurs dans son pays avant de recevoir l’hommage des pays arabes, puis la reconnaissance des plus larges publics sur toutes les scènes de plus de 50 pays du monde du Maghreb au Moyen Orient, d’Australie aux Etats-Unis, d’Europe en Asie…

        Sur ce parcours semé d’étoiles, les repères et consécrations sont nombreux : retenons le Disque d’or obtenu en 1996 au Festival de la Chanson Tunisienne, le Micro d’Or décroché au Caire en 1997, le Prix du Président de la République consacrant en 2003 la meilleure oeuvre ayant acquis un rayonnement international (avec l’inoubliable Sidi Mansour)… Saber Rebaï, sacré Meilleur Chanteur Arabe en 2004 à Beyrouth connaît également les honneurs de distinctions aussi prestigieuses que le « Wissam Al Hussein » du Mérite Culturel décerné par le Roi Abdallah de Jordanie… Mais également, l’amour inconditionnel d’un public toujours plus nombreux de mélomanes enchantés qui, depuis 5 ans le sacre meilleur chanteur : le résultat 2005 est là pour le confirmer.
        Habitué des plus grandes scènes, avec des triomphes fameux à chacun de ses galas au Festival International de Carthage (1994, 1996, 2000,2003…), Saber Rebaï adore les défis.
        Sa chanson « je défie le monde » (athadda al âalam »), couronnée meilleure chanson arabe, le représente bien : il a défié le monde, surmonté tous les obstacles, supporté efforts et sacrifices : au seuil de l’Olympia, scène de légende où l’ont précédé Oum Kalthoum, Abdelhalim Hafedh, Fayrouz, il sera le premier nom, la première voix, la première stature d’un tout petit pays par la dimension mais dont l’argile a pétri bien des grands en maints domaines.
        Saber Rebaï à l’Olympia, c’est le couronnement d’une longue marche vers la lumière et sans doute le commencement d’une étape encore plus prometteuse pour sa carrière et l’enchantement de tous ses admirateurs.
        Le 7 Février 2006, Saber Rebaï va exprimer tous ses talents pour le plus grand de tous ses galas à ce jour, dans la Ville Lumière. Et le lendemain sera un autre jour.

        Source
        وقدَّمْ لها الماءَ قبل النبيذِ ولا تتطلَّع إلى تَوْأَمَيْ حَجَلٍ نائمين على صدرها
        وانتظرها،
        ومُسَّ على مَهَل يَدَها عندما تَضَعُ الكأسَ فوق الرخامِ
        كأنَّكَ تحملُ عنها الندى
        وانتظرها،
        تحدَّثْ إليها كما يتحدَّثُ نايٌ إلى وَتَرٍ خائفٍ في الكمانِ
        كأنكما شاهدانِ على ما يُعِدُّ غَدٌ لكما
        وانتظرها،
        ولَمِّع لها لَيْلَها خاتماً خاتماً
        وانتظرها
        لى أَن يقولَ لَكَ الليلُ:
        لم يَبْقَ غيركُما في الوجودِ
        فخُذْها، بِرِفْقٍ، إلى موتكَ المُشْتَهى
        وانتظرها

        محمود درويش

        Comment


        • #5
          OUEHHHHHHHHHHH!!!!!!!!! jvais pouvoir aller a son concert mardi
          jsuis trrrrooooop contente , enfin j ai mon billet que je vais garder tres precieusement jusqu a mardi soir.
          jvais chanter et danser avec lui, lol
          je donnerai quelques commentaires du concert aux personnes interresses.

          Comment


          • #6
            malla sahria

            malla sahria, mouch normale
            5amssa wa5missss 3alihh, ou 3ala souttou,... tayara !!
            Saber Rebai a l Olympia c etait troooop bien;
            alors il a chanter :
            * sidi mansour : il a fait son entree sur scene avec cette chanson; des danseurs et danseuses l accompagnaient, ils tenaient des drapeaux ; c etait beau a voir .
            * ezz el habaieb
            * khalles tharek
            *tmannit
            *athadda al alem : ( version francaise) il la bien chanter mais la version arabe est mieux, je prefere en tout cas!!
            *machallah aliha
            *ommi : une chanson destinees a toutes les mamans, qui a laisser couler quelques larmes dans le public, chanson tres emouvante.
            *meziana : cette chanson a lever tout le public, tout le monde s est mis a danser. ( apres les larmes de la precedentes, lol)
            *ezzet nafsi
            *cocktail hedi jouini et 3ali riahi : la, que vous dire, tout le public s est lever; des chansons rythmiques qui nous ont rappeller nos origines, en plus guadheme les chansons de A a Z.
            *chara el gharam : une de mes chansons preferees.
            *3ali gara
            *barcha barcha.

            et apres c est fini





            Comment


            • #7
              on ne sort pas deçu du concert loin de la meme
              en effet ce monsieur est un grand artiste voix magnifique mais c'est incroyable
              trop d'emotion qui passe et il controle tout enfin un vrai artiste complet!
              la mise en scene magnifique
              enfin bref comme a dis manel machaallah alih
              j'espere que cela se reproduira en tout cas je suis tombée amoureuse de sa voix c'est fou!!!!
              ça fait plaisir qu'un toonsy passe a l'olympia et fasse un aussi bon concert!c'est trés impressionant le mec il maitrise meme son orchestre enfin bref j'ai rien a dire j'en suis encore bouche bée!
              voili voilou

              Comment

              widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

              Ads sous Menu

              Collapse

              Tendances

              Collapse

              Working...
              X