Annonce

Collapse
No announcement yet.

la scolarité:c'est aussi une question de don!

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • la scolarité:c'est aussi une question de don!

    nous voilà de nouveau entrain de nous préparer à la rentrée! "3adat 7alima"
    et comme chaque année nous dépensons une belle fortune pour tout avoir le jour de cette rentrée; le cartable, le tablier, les crayons,les livres... et croyez moi il y'en a de quoi avoir les poches vides!!

    Mais si nous avions eu la chance d'avoir des parents capables de nous procurer tous dont nous avons besoin, ou d'etre elevé dans un petite famille peu nombreuse, il en est pas de meme pour beaucoup de jeunes qui se trouvent incapable de poursuivre leurs études faute d'argent!! et ils se retrouvent vite "OUT" pour donner la chance à son petit frère ou pour aider ses parents qui n'y arrivent plus...
    Et nous qui avons cette mauvaise habitude de jeter ces livres et cahier dont on a plus besoin et qui ne servent qu'a remplir les armoires!!
    Pensons à eux et donnons chance à plus de monde d'étudier et de s'instruire, nous contriburons ainsi à une baisse remarquable de pauvres et de délinquents par un simple geste de don!!

  • #2
    Et voilà le monde est beau et rose...

    Non je ne crois pas que la solution réside dans les dons, car ceux-ci sont distribués de façon aléatoire, inégale, si ceux-ci sont vraiment distribués (sachant que la Tunisie est l'un des pays le plus corrompu au monde cf le monde).
    Il faut réformer l'éducation nationale en profondeur. Plusieurs discriminations :

    - Les places dans les facs par pistons pour les plus riches
    - Supprimer les lycées pilotes qui accaparent les meilleurs profs, les meilleurs moyens (matériel de chimie entre autre...) pour les meilleurs élèves... ce qui est un peu paradoxal.
    - Surtaxer les fonctionnaires qui s'octroient des fins de mois assez coquets, je parle bien sûr des profs particulier. Il faut que le service des impots les surveille de très prêt. Ainsi on limitera ce système désormais complémentaire de l'école tunisienne.
    - Diversifier les disciplines... en donnant aux activités artistiques et au sport une place égale aux matières scientifiques.
    - Augmenter les impots pour renflouer les budget de l'état destiné à l'éducation au lieu de le donner à des profs crapuleux...

    la liste est encore longue...

    Pour en revenir à la question de livre, il devrait être la propriété de l'établissement fréquenté afin de ne pas trop sanctionner les familles défavorisées...
    Ne surtout pas donner d'allocations qui vont vers des habits, des jeux vidéos ou dans les cafés...

    Je développerai plus tard

    Comment

    widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

    Ads sous Menu

    Collapse

    Tendances

    Collapse

    Working...
    X