Annonce

Collapse
No announcement yet.

Fermez les yeux et reculez dans le temps...

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Fermez les yeux et reculez dans le temps...

    k'est ce que vous en dite si on revien un peu a notre enfance kel sentiments peu vous faire ces lignes:
    Fermez les yeux et reculez dans le temps....

    Avant Internet ou les e-mails, avant les numériques et le parabole. Avant les gsm ou les playstation...

    Reculez plus loin dans le temps...




    Je parle de jouer à la cachette au crépuscule.

    Le ballon chasseur,Les cerfvolant,le vélo.,Grimper aux arbres.

    Regarder les dessins animés le samedi matin.

    Marcher à l'école, quelque soit la température.



    Rire si fort que votre ventre fait mal. Sauter sur le lit. Les combats d'oreiller.

    Tourner sur soi-même, devenir étourdi et tomber était une cause certaine de fou rires,Être fatigué d'avoir trop joué...

    Souvenez vous quand...Les décisions étaient prises en faisant "7omssa lomssa bit makka"ou "chilafooor mi"
    Les erreurs étaient corrigées simplement en disant, "recommence !"


    Les problèmes financiers étaient réglés par celui qui était le banquier au
    Monopoly.

    Personne n'était aussi belle que maman.

    Les éraflures étaient guéries par un bisou.

    Vous rappelez-vous de ça?

    Quand n'importe quel parent pouvait discipliner n'importe quel enfant, ou le nourrir ou l'utiliser pour porter des sacs d'épicerie, et personne, pas même les enfants, ne trouvai à redire contre ça. "

    Quand le coin de la rue semblait si loin. Et aller au centre ville était comme aller quelque part.

    Avoir une arme à l'école, voulait dire se faire attraper avec "un tir boulette"
    Il n'était pas rare d'avoir deux ou trois meilleurs amis.



    Brabbbbbbbi N'était-ce pas bon?...

    Si vous pouvez vous rappeler tout ou presque tout ceci, alors vous avez VÉCU une enfance !!!

    j'ai pensé qu'on a tous besoin de s'échapper un peu de la vie "d'adulte"... that's why jté fais passé ce message...


    layta echababa ya3oudou yaouman ...............

  • #2
    oui je me souviens bien de mon enfance c etait un trés beau temps plein d innocence il y avait pas de soucis ni de stress je souriais tjs mais mnt je me souviens plus de la derniere fois oú j ai sourié de tout mon coeur, c etait merveilleux pas comme aujourd hui

    Comment


    • #3
      je ne sais pourquoi est ce aussi triste ,le fait de grandir ,chaque âge a son temps ,c'est vrai ,mais on peut très bien ne pas se passer de ses petits délices qu'on savourait étant plus jeune !!

      je rigole autant que j'étais petite ,c'est clair pour d'autres raisons ..
      je joue encore ,assez rarement je l'avoue ,à cache-cache ,au "singe",ou à 1 2 3 soleil ,quand la folie nous emporte des ami(e)s (des cousins) et moi ,nous prenons (quand nous sommes libres) le temps de profiter de ces instants ou nous revivions les moments gais de notre enfance

      Pour le Monopoli ,je n'ai jamais cessé d'aimé le jeu ,il n'a jamais été spécialement dédié aux gamins ,à 4 ou à 5 ,c'est un réel plaisir que de battre ou d'être battu ,à se trouver fauché alors qu'on détenait toute une fortune !

      ah et ces bons vieux dessins animés !! comment pourrai je m'en passer si je vais mal ou les émissions ne sont pas vraiment intéressantes ..

      je pense avoir su resté qq part ,une enfant
      La terre a des odeurs.
      Le soleil s'est plaint au bon Dieu!
      Seigneur, je veux m'éteindre.
      J'en ai plein le dos de cette pourriture.
      Plus je la réchauffe ,plus elle pue.
      Elle salit le bout de mes rayons.
      Malheur! dit le soleil ,ma belle chevelure d'or trempe dans la merde.

      Comment


      • #4
        Je ne retomberai jamais en enfance, j'y suis toujours resté.
        [Tristan Bernard]
        Ahhh l'enfance !! 'Me faut tout un bouquin pour en parler, pour parler de cette période qui m'as vraiment marqué, jamais j'oublierai cette belle période des années primaires!
        JE me souviens encore de cette 1ére journée à l'école, j porais mon sac sur mon dos et je suis allé seu...
        J'étais calme, je suivais le cours avec impatience et j'étais le 1ére de la classe, ceci pur mes études.
        Jusqu'à la 5éme année primaire, où j'ai connu une fille, c'était l'amour innocent des petits; on jouait des tas de choses .. j me rappelle encore le jour où elle m'as offert un cadeau : c'était un ptit médaillon de son pere : elle a pas trouvé une autre chose à me donner , et avec y avait une ptit morceau de papier dans lequel y elle avait écrit avec des grands mots "n7ebbek"!!
        Ahhh l'enfance...




        When i was young so much young so much younger than today
        I used to play with my pals everyday
        I used to create my private games
        from making swords to catching up the rains
        Now i'm no longer a boy who played
        I'm a little man who's scared
        To the probs of his life he's slaved
        From his family 'n friends he's barred

        M e t a L ®

        Comment


        • #5
          Toute cette vie, c'est bien l'Internet, les pc, les playstations mais pas aussi beau qu'une enfance sans tout ceci, je vois que les enfants d'aujourd'hui ne savent plus jouer, des la naissance, ils apprennent a utiliser le pc et les trucs numériques et ils passent tout leur temps devant ces choses la!!
          Ahhh ANASTASIA tu m'as rappelé bcp de beaux souvenirs quand on jouait a cache-cache avec mes cousins, ou au jeu de l'oie, ou les cartes, lol les légos, et les poupées ...
          mnt tout est numérisé, meme le jeu de cartes, ça devient nul
          bref, ya 7asraaa, moi non plus je me rappelle plus quand est ce que j'ai joué la derniere fois à un de ces trucs la... ya 7asra ki konna sghar ;)
          même si yavait des choses que j'aimerais jamais me rappeler dans mon enfance, que je déteste, mais l'enfance reste toujours l'enfance, ces beaux souvenirs!

          Comment


          • #6
            "Dès lors que l'homme en cours de croissance remarque qu'il est voué à rester toujours un enfant, qu'il ne peut se passer de protection contre les surpuissances étrangères, il confère à celles-ci les traits de la figure paternelle, il se crée des dieux dont il a peur, qu'il cherche à se gagner et auxquels il transfère néanmoins le soin de sa protection."
            (Sigmund Freud / 1856-1839 / L'avenir d'une illusion)

            Comment


            • #7
              vous savez je n'oublirais jamais mon enfance ou on jouais sans penser a rien sauf a demander dieu que mes parents ne me disent "fini le temp de jouer" il n'yavait pa plus que des dessins animés à la télé et a chaque fois on essayais avec mes cousins et des ami(e)s de trouver d'autre jeux d'autre defoulement vraiment cette periode est inoubliable!!

              Comment


              • #8
                je donnerai n'importe quoi moi pour y revenir...insouciante de tout et ne pensant à rien sauf à jouer

                Comment


                • #9
                  rien qu'en lisant le post d'Anastasia, j'ai eu la chair de poule...
                  Les dimanches matin et les fins de journée devant la télé, avec Ka3boul, Captain Majed, Sally, ou Goldorak au centre du monde, les parties de chadda dans la cour de l'école, les parties de cache-cache jusqu'à ce que nos parents viennent nous chercher un par un dans le quartier, risquer de se casser la gueule en sautant d'un mur de quatre mètres, ou devenir Chokri El Ouaer juste pour impressionner les filles qui nous regardaient, les expériences folles avec mon petit frère (comme la fois où on a vaporisé du déodorant sur une allumette, juste pour voir ce que ca ferait, j'ai failli lui bruler le visage), les courses de BMX, les escaliers de 16 marches descendus en BMX, les betises et les excuses encore plus betes qu'on essayait de faire avaler aux parents, le premier bisou recu d'une fille de l'école, les permiers cahiers de souvenirs, et tellement d'autres souvenirs que tous les albums de photos de monde n'arriveraient pas à reconstituer....

                  Je ne dis pas que ma vie de jeune homme n'a que du mauvais, mais il y a deux trucs qu'on ne revivra jamais : l'insouciance et l'innocence ... ya 7asra

                  Comment


                  • #10
                    aujourd'hui on ne peut regretter le passé...
                    snif c la vie et faut s'y faire
                    jense ke là jcomprend kan ma mère me dit kil faut toujours profiter de sa jeunesse et de faire skon veut dans la vie
                    c kom ça kon appréciera le moment présent sans etre non plus trooooooop nostaligik du passé

                    Comment


                    • #11
                      Moi l'enfance me rend nostalgique, je me rapelle, un rien me faisait sourire, aujourdh'hui j'ai guardé mon ame d'enfants, mais c'est pas pareil, je me rappelle je passais des journer entière à coifer et habiller ma pouper. Souvenirs, souvenirs

                      Comment


                      • #12
                        Fermez les yeux et reculez dans le temps...Mon enfance! ! !...C'est pour moi un mot magique! ! !...J'en garde un souvenir exceptionnel...D'ailleurs j'avoue, que quelque part la petite fille que j'étais, est toujours présente et c'est cela qui fait que je suis une femme enthousiaste,à qui souvent un petit rien procure une immense joie comme pour une petite fille, une magnifique poupée ou une boite de chocolats! ! !...

                        Comment

                        Loading...

                        Ads sous Menu

                        Collapse

                        Tendances

                        Collapse

                        There are no results that meet this criteria.

                        Working...
                        X