Annonce

Collapse
No announcement yet.

Aujourd’hui, 6ème anniversaire de la mort du leader Habib Bourguiba

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Aujourd’hui, 6ème anniversaire de la mort du leader Habib Bourguiba



    Toujours, présent dans le c½ur du peuple tunisien



    Le peuple tunisien a appris avec tristesse le jeudi matin 6 avril 2000 le décès, du leader Habib Bourguiba héros de la lutte pour l’indépendance et fondateur de la Tunisie moderne. L’émotion était son comble le jour de son enterrement samedi 9 avril.





    Né officiellement le 3 août 1903 à Monastir dans une famille de condition modeste, il obtient son certificat d’études primaires à l’école primaire sadikienne et son baccalauréat au lycée Carnot. En 1924, il débarque à Paris où il entame des études supérieures à la faculté de Droit de la Sorbonne et à l’Institut d’études politiques de Paris. En 1927 il obtient une licence en droit et un diplôme d’études politiques.
    Ses certificats en poche, il s’inscrit comme avocat au barreau de Tunis et fonde avec ses compagnons, le journal l’Action et adhéré en 1933 au parti du Destour.

    Le sens du sacrifice
    Le 2 mars 1934, le congrès du parti tenu à Ksar Hellal dissout la commission exécutive du parti du Destour et crée le Néo Destour dont Bourguiba en devient le secrétaire général. De 1934 à 1940 la répression coloniale s’accentue et Bourguiba et plusieurs militants furent emprisonnés à plusieurs reprises. De 1940 à 1954 Bourguiba intensifie la lutte pour l’indépendance. Les fellagas accentuent leurs actions et Bourguiba fut exilé. La Tunisie finit par obtenir le 3 juin 1955, l’autonomie interne et le 20 mars 1956 l’indépendance, c’est la consécration de l’½uvre du combattant suprême.
    Dans son discours à l’occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de l’indépendance, le 20 mars 2006, le président Ben Ali : “Tout en remémorant, aujourd’hui, avec un profond respect, les sacrifices des générations successives de valeureux martyrs de résistants et de militants, nous exprimons notre profonde considération aux leaders et dirigeants de la lutte nationale, saluant le patriotisme sincère dont ils ont fait preuve, leur sens du don de soi et du sacrifice, et leur stoïcisme face à l’oppression et aux affres de l’exil et de l’emprisonnement.
    Ils ont par ces hauts faits, donné la meilleure expression de la conscience du peuple et de la patrie. Au premier rang de tous, le défunt leader Habib Bourguiba, leader du mouvement national et premier Président de la République”.
    Bourguiba restera à jamais présent dans le c½ur du peuple tunisien.

  • #2
    Allah yarrahmou wina3mouu, 5lat 3lih chwaya barka manitfakrouch bien kif ken président...

    Comment


    • #3
      Allah yar7mou w ina3mou.

      Comment


      • #4
        Je me rappelle que le magazine politique " Jeune afrique " a sortis une serie de livre qui relatent le parcours de maints leaders africains , chaque leader africain a eu droit a un livre sauf Bourguiba ( allah yar7mou ou ina3mou ) a eu droit a 2 , Bourguiba etait un homme politique visionnaire et un stratege reconnu a travers tout le monde , paix a son ame

        Comment


        • #5
          Comme observateur étranger, je considère le Président Habib Bourguiba comme étant le père de la Tunisie moderne. Je note que c'est toujours avec respect et une certaine vénération que l'on parle de lui, toujours à l'heure actuelle. Paix à son âme.

          Comment


          • #6
            Rabi yar7mou wyna3mou il a fait beaucoup de choses pour la tunisie, il etais un homme tres inteligent, ambitieux qui regardaient toujours en avant il voulaient le meilleure de notre pays personne ne peut nie ca, mais maleureusement tout ses oeuvre nous eloignaient de plus en plus de notre religion. rabi yar7mou
            Eux pretendent etre ceux qui ne sont pas,
            et nous soufrons d etre ce que nous somme.
            fadiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit.. .

            Comment


            • #7
              Le peuple tunisien a appris avec tristesse le jeudi matin 6 avril 2000 le décès, du leader Habib Bourguiba héros de la lutte pour l’indépendance et fondateur de la Tunisie moderne. L’émotion était son comble le jour de son enterrement samedi 9 avril.
              l enterrement c etais le 8 avril vive la TUNISIE

              Comment


              • #8
                ben ,je pense que c normal ;ils ont attendu l'arrivée des personalités politiques pour lui faire un 'grand 'entairement !!!

                Comment


                • #9
                  mais tout le monde sait que ce n etait pas bien passé

                  Comment


                  • #10
                    Oui cher Averroes, même l'observateur étranger le sait...mais l'esprit et la pensée demeurent !

                    Comment


                    • #11
                      Rabbi yarhmou, c t le leader par exellance!! c notre père à tous, c le père de la tunisie moderne

                      Comment


                      • #12
                        Je respecte beaucoup cet homme pour ce qu'il est et pour tout ce qu'il a fait...
                        Allah yer7mou w ina3mou..

                        Comment


                        • #13
                          Il ya un article trés bien dans le magazine Réalité sur bourguiba et son combat conntre les zaitouniyn pour l'enseignement en tunisie allez lz voir il est trop bien

                          Comment

                          widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                          Ads sous Menu

                          Collapse

                          Tendances

                          Collapse

                          There are no results that meet this criteria.

                          Working...
                          X