Annonce

Collapse
No announcement yet.

Que choisiriez vous? Aimer ou être aimé??

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • #61
    Envoyé par tounssiiaaa Voir le message
    Cela ne peut il pas etre les deux ? C'est à dire : Celui qu'on aime et qui nous aime ...

    Ou bien est ce un choix entre celui qui nous aime et que l'on n'aime pas , ou celui qu'on aime mais qui nous aime pas ?
    Oui sa peut etre les deux mais je demande selon vous, si vous aviez a choisir entre quelqun qui vous aime mais vous sentez rien pour lui et un autre que vous aimez, mais lui il sente rien pour vous

    Oops what just happned lol

    Comment


    • #62
      Aimer... pour changer ! :tong:

      Comment


      • #63
        je choisis "être aimé" pour la simple raison que l'homme est un être égoïste par nature.

        Comment


        • #64
          La question est de se demander si on peut supporter quelqu’un qui reste indifférent à l’amour qu’on lui donne , ou bien de supporter quelqu’un qui nous donne de l’amour mais que l’on n’a pas l’envie de partager.. Dans les deux cas , « être aimé et ne pas aimer la personne » et inversement « aimer et ne pas l’être » peuvent nous faire éprouver de la douleur ainsi que de la souffrance.

          Dans le premier cas, la souffrance de voir quelqu’un qui nous aime alors que l’on est incapable de rendre en retour ce que l’autre nous donne, d’avoir des sentiments réciproques...

          Le second cas est celui qui nous fait plus souffrir et je pense que tout le monde est d’accord sur ce point là, le fait de se sentir rejeté par l’autre qui reste indifférent, alors qu’on éprouve de l’amour pour cette personne est toujours plus dure et plus difficile à supporter.

          Quand on sait que l’on aimé, c’est limite si on est indifférent (ça fait plaisir et puis on oubli), alors que quand on aime, on ne s’en fou pas, on veut que se soit absolument partagé, et réciproque ce qui est beaucoup plus douloureux quand cela ne se produit pas.

          Dans un amour à sens unique, y en a toujours un des deux qui souffre le plus, celui qui n’obtient rien en retour meme si "on dit que l'on doit aimer sans rien en retour"( cela est applicable avec les etres chers mais pas avec l'élu de notre coeur).... et de façon égoïste je demanderai à faire parti de celui d’être aimé, celui dont on reçoit de l’amour car cela ne peut que faire moins de mal…que d’aimer dans le vide..

          Comment


          • #65
            Envoyé par tounssiiaaa Voir le message
            La question est de se demander si on peut supporter quelqu’un qui reste indifférent à l’amour qu’on lui donne , ou bien de supporter quelqu’un qui nous donne de l’amour mais que l’on n’a pas l’envie de partager.. Dans les deux cas , « être aimé et ne pas aimer la personne » et inversement « aimer et ne pas l’être » peuvent nous faire éprouver de la douleur ainsi que de la souffrance.

            Dans le premier cas, la souffrance de voir quelqu’un qui nous aime alors que l’on est incapable de rendre en retour ce que l’autre nous donne, d’avoir des sentiments réciproques...

            Le second cas est celui qui nous fait plus souffrir et je pense que tout le monde est d’accord sur ce point là, le fait de se sentir rejeté par l’autre qui reste indifférent, alors qu’on éprouve de l’amour pour cette personne est toujours plus dure et plus difficile à supporter.

            Quand on sait que l’on aimé, c’est limite si on est indifférent (ça fait plaisir et puis on oubli), alors que quand on aime, on ne s’en fou pas, on veut que se soit absolument partagé, et réciproque ce qui est beaucoup plus douloureux quand cela ne se produit pas.

            Dans un amour à sens unique, y en a toujours un des deux qui souffre le plus, celui qui n’obtient rien en retour meme si "on dit que l'on doit aimer sans rien en retour"( cela est applicable avec les etres chers mais pas avec l'élu de notre coeur).... et de façon égoïste je demanderai à faire parti de celui d’être aimé, celui dont on reçoit de l’amour car cela ne peut que faire moins de mal…que d’aimer dans le vide..

            Je rejoins ton point de vue, sauf que pour moi ca me fera autant de mal puisque ca serai injuste pour la personne qui m aime, je supporterai pas de lui mentir et ignorer le faite que je ressens rien, une relation qui sera vulnérable aux intrusions externes >_<

            Comment


            • #66
              Par pur égoisme (parce que parfois il faut l'être un peu) je choisirais d'être aimée...

              Dans les deux cas c'est de la souffrance mais à des degrès différents.

              Car quand quelqu'un nous aime mais qu'en retour on ne peut donner que de l'amitié ou de l'affection "fraternelle" on souffre aussi. Il y a une sorte de malaise par rapport à ce sentiment non réciproque et le mal que cela peut causer chez l'autre.

              Comment


              • #67
                on ne peut être aimé que si on aime les autres

                Comment


                • #68
                  Envoyé par fahmi_5353 Voir le message
                  on ne peut être aimé que si on aime les autres


                  Ca dépend de quel amour tu parles, tu peux aimer quelqu'un par amitié alors que l'autre t'aimes passionnément..
                  Et puis y en a aussi, plus tu les rejettes plus ils t'aiment..(par contre ca c'est bizarre)... Enfin bref c'est un autre sujet...

                  Comment


                  • #69
                    Envoyé par tounssiiaaa Voir le message
                    Ca dépend de quel amour tu parles, tu peux aimer quelqu'un par amitié alors que l'autre t'aimes passionnément..
                    Et puis y en a aussi, plus tu les rejettes plus ils t'aiment..(par contre ca c'est bizarre)... Enfin bref c'est un autre sujet...
                    oui j'allais répondre la même chose...

                    Comment


                    • #70
                      Envoyé par Pure Voir le message
                      Bonjour

                      Supposons que vous allez entamer une nouvelle relation et que vous êtes confronté à un choix, vous choisissez d'Aimer ou d'être aimé?
                      Sachant qu'il n'y a pas de solution intermediaire, c'est à dire, vous ne pouvez pas choisir les deux en même temps

                      Il faut argumenter bien sûr

                      Je choisirai d'aimer, par pur egoisme car rien n'est mieux au monde qu'aimer et meme si ce n'est pas reciproque.

                      Comment


                      • #71
                        Est ce qu'il y a l'option "laissez moi tranquille"? lol
                        non, sérieusement, l'amour est trop problématique quand ça vire à l'obsession. donc, les deux cas que tu présente sont aussi douloureux l'un que l'autre, c'est un choix impossible à faire!!

                        bien sûr, ça dépend de tout un chacun: si on est profiteur, opportuniste, et sans coeur, on va préférer être aimé,
                        et si on est limite masochiste, on va plutôt choisir l'autre option.
                        n'étant ni l'un ni l'autre, je préfère m'abstenir.

                        Comment


                        • #72
                          C'est un affreux malheur de n'être pas aimé quand on aime. Mais c'en est un bien plus grand d'être aimé avec passion quand on n'aime plus.
                          [Benjamin Constant]

                          Je pense que cela répond à ta question ;-)
                          sigpic

                          Comment

                          widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                          Ads sous Menu

                          Collapse

                          Tendances

                          Collapse

                          There are no results that meet this criteria.

                          Working...
                          X