Annonce

Collapse
No announcement yet.

Impact religieux sur notre parler quotidien.

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • troksy
    replied
    ca peut vous paraitre antipathique , voir même de la provocation, mais qui aimerait qu'on lui impose quoique ce soit , c'est vrai la barbe quoi, moi si je dis le mot couille ou cul en public je veux bien une juste remontrance et qu'importe le public même si je suis dans un endroit pas trés catholique***, car la s'arrete ma liberté d'expression on doit soigner son langage en public, mais le fait, que l'on veuille m’imposer ces nouveaux mots ou ces nouvelles expressions pour moi c'est vraiment barbant , dans un poste au dessus HANIJIT évoque un individu qui lui reproche de ne pas savoir saluer comme son excellence désire, autour de moi, je resiste à ce langage et surtout dans la sphere privée, comme je l'ai dit dans mes précédent postes il est hors de question sur le lieu de mon travail par exemple de parler un autre langage que celui administratif c'est à dire le français , sauf si mes supérieurs hiérarchiques me demandent de servir d’interprète, j'ai perdu pas mal de monde autour de moi que je connais depuis longtemps, en tout cas tous ceux la je ne risque plus de les rencontrer chez notre barbier coiffeur de la place, et à défaut d’être agressifs ceux-ci jettent toujours ce même regard froid et effrayant quand on leur répond salut à leur salam-alikoum, ou un de rien à leur barak-allah-fik, ou un merci à leur machallah loutomobile !

    ***
    Last edited by troksy; 16-08-2014, 00h39. Motif: erreur

    Leave a comment:


  • Comtesse Bathory
    replied
    Envoyé par hanijit Voir le message
    Non, je pense pas que notre langage soit restreint, bient au contraire, c'est vivant et il y a toujours des mots inventés et des expressions nouvelles. Le problème, c'est que le langage issu de la religion est considéré comme
    sacré et donc on ne peut y toucher. Je vous relate ici deux anecdotes, l'une sur le mot "inchalla" et l'autre au sujet du fameux salam aleykom.
    Un jour, dans une ville touristique en Tunisie, sous l'orage et la pluie, un groupe de touristes étrangers se hâtait de rentrer à l'hôtel. Ils étaient tout mouillés et la mine triste. Arrivés à l'hotel, on prend l'ascenseur et j'en profitait pour les consoler en quelque sorte en leur annonçant que demain il allait faire beau. J'avais rien inventé, c'était les prévisions météo. Et là, une dame me répondit: Inchalla!!! Je regrettais déjà de leur avoir adressé la parole, mais ne voulant pas m'en tenir à ça, je leur expliquait que c'était les prévisions météo et que leur "inchalla" était mal placé. J'étais peut-être trop susceptible, mais j'avais pas apprécié et je sentais un peu du mépris ou de l'ironie de leur part...A suivre...
    Tout ce que je peux dire c'est que -peut être- tu as l’oreille un peu trop sensible.
    C'est pas mal.

    Leave a comment:


  • Congroo
    replied
    Je vous remercie Domi1315 pour cette maladresse.
    Hanijit, je plussoie votre jeu de mot.

    Vous le dîtes vous-mêmes, les langues s'enrichissent, le vocabulaire évolue et donc libre à chacun de s'exprimer comme il l'entend. Ainsi, pourquoi s'offusquer si une personne préfère dire inchallah plutôt que espérons-le ?
    Et encore une fois qu'est-ce qu'un langage laïc ?

    On ne peut changer les origines des expressions en revanche ces dernières peuvent entrer dans les moeurs si elles sont utilisées couramment et donc ne pas choquer.
    Dire que tous les chemins mènent à Rome n'enlève en rien le caractère religieux de cette expression mais comme on est coutumier de l'entendre alors on peut oublier son origine ce qui est le cas de nombreuses expressions dont on ne se souvient plus de l'origine.

    Comme le souligne si bien Domi1315, certains utilisent volontiers le inshallah sans y mettre une once de foi .... en ce cas, peut-on reprocher à la personne l'expression ostentatoire de sa foi ? Non.
    Tout comme l'on ne peut dicter aux autres le vocabulaire qu'il ou elle doit utiliser.

    Leave a comment:


  • hanijit
    replied
    Envoyé par domi1315 Voir le message
    God bless America : Dieu bénisse l' Amérique (et non blesse, une erreur d'inattention je présume)

    Sujet fort intéressant, moi même j'ai tendance à dire " Dieu merci !" sans véritable connotation religieuse.
    Cependant, selon la situation politique, ces expressions deviennent très symboliques d'une façon de pensée à défendre ou à combattre.

    Après la révolution russe, la façon de dire bonjour a changé, on est passé d'une expression à connotation religieuse à une expression "laïque" .

    Oui, bien sûr, la plupart des expressions religieuses avaient disparu ou du moins changé. En France, cela s'est passé après la loi de 1905, séparant l'Eglise de l'Etat et instaurant la laicité républaine. Certaines perdurent mais n'ont plus le même sens, ni la même finalité. Dans les pays Arabo-musulmans, ces mots ou expressions n'ont guère évolué et leur usage répétitif reste toujours à connotation religieuse. C'est ça la différence entre ces termes religieux: les uns restent inchangés et renvoient à la religion, les autres, bien qu'empruntés à la religion, expriment, surtout dans les sociétés laiques, autre chose que la religion

    Leave a comment:


  • hanijit
    replied
    Bonsoir kangooroo!
    Ah, pardon, Congroo...Quelle confusion, c'est parce que vous avez parlé de "rebondir" que j'ai pensé immédiatement à cet animal qui bondit et rebondit. Ceci est dit juste pour vous taquiner. Mais plus sérieusement, je vous réponds: non, je n'étais pas "dans tous mes états". J'ai exprimé ce que j'avais ressenti à la réponse de la dame en question. Cela ne va pas plus loin. Moi, j'avais ressenti de l'ironie, limite mépris. Bon, c'est subjectif, chacun peut ressentir et vivre différemment ce genre de situation. En outre, si elle disait inchalla, ce n'est guère par conviction ou parce qu'il n'existe pas de mot équivalent dans sa langue maternelle. Donc, à ceux qui croient que ce genre de mot est entré dans les langues étrangères, je réponds, certes, il l'est, mais sachez que cela ne constitue pas un fait considérable. Toutes les langues s'enrichissent mutuellement.

    Leave a comment:


  • domi1315
    replied
    Envoyé par Congroo Voir le message
    Hanijit,


    Puis-je rebondir sur votre anecdote ?

    Cette dame peut-être croyante ou non s'est exprimée librement suite à vos propos. Elle les a ponctué par un inchallah. Rien de bien offensif et pourtant .... laissez-moi renchérir sur votre susceptibilité parce que je ne comprends pas pourquoi ce terme vous a mis dans tout vos états.

    Il y a une chose que vous devriez admettre, c'est que si vous vous n'aimez pas utiliser ce terme, d'autres le veulent et en plus de cela y croient. Allez vous leur en empêcher ?
    C'est cela la liberté d'expression, d'user des expressions que l'on veut où et quand l'on veut.
    Lorsque le Président des Etats-Unis termine son discours par un : Dieu blesse l'Amérique. Est-ce que vous y voyez aussi du mépris et de l'ironie dans sa part ?
    God bless America : Dieu bénisse l' Amérique (et non blesse, une erreur d'inattention je présume)

    Sujet fort intéressant, moi même j'ai tendance à dire " Dieu merci !" sans véritable connotation religieuse.
    Cependant, selon la situation politique, ces expressions deviennent très symboliques d'une façon de pensée à défendre ou à combattre.

    Après la révolution russe, la façon de dire bonjour a changé, on est passé d'une expression à connotation religieuse à une expression "laïque" .

    Leave a comment:


  • Congroo
    replied
    Hanijit,


    Puis-je rebondir sur votre anecdote ?

    Cette dame peut-être croyante ou non s'est exprimée librement suite à vos propos. Elle les a ponctué par un inchallah. Rien de bien offensif et pourtant .... laissez-moi renchérir sur votre susceptibilité parce que je ne comprends pas pourquoi ce terme vous a mis dans tout vos états.

    Il y a une chose que vous devriez admettre, c'est que si vous vous n'aimez pas utiliser ce terme, d'autres le veulent et en plus de cela y croient. Allez vous leur en empêcher ?
    C'est cela la liberté d'expression, d'user des expressions que l'on veut où et quand l'on veut.
    Lorsque le Président des Etats-Unis termine son discours par un : Dieu blesse l'Amérique. Est-ce que vous y voyez aussi du mépris et de l'ironie dans sa part ?

    Leave a comment:


  • hanijit
    replied
    A bientot pour une autre anecdote conçernant cette fois-çi les "hassanet" qu'on ganerait en faisant telle ou telle chose...
    Bonne soirée.

    Leave a comment:


  • hanijit
    replied
    J'en viens aux salamalecs. J'entrais un jour dans un Publinet. Le gars qui s'en occupait était derrière son écran, fumant une cigarette et enfumant par là tout ce petit éspace censé être public et où fumer devrait être interdit. Mais passant là-dessus. Je demande au Monsieur si l'imprimante fonctionnait. Il me répondit que je devais d'abord lui dire assalamou aleykom! Ah, et d'abord pourquoi vous fumez, vous, dans cet éspace public? Cela pourrait gener beaucoup de gens non fumeurs et ainsi vous perdriez des clients!! Il tenta une explication, en disant non non, c'est juste le matin que c'est un peu enfumé. On était l'après-mide, il dit encore éffrontément bof y a que moi qui fume maintenant...Bref, j'ai fait un ptit quart d'heure en essayant vainement de supporter cette atmosphère pourrie. En sortant, je lui expliquais que j'etais enervé à cause de l'air renfermé et suffoquant dans son publinet et que j'avais pas pu le saluer avec un salam aleykom, je lui disais que nous n'étions pas en guerre pour évoquer le salam, qu'il y a d'autres mots ou formules plus adaptés, là il se lève et me dit salli annibi!!! Je lui répondit mansallich la annibi la zommara!!! Je réglais et partais en me jurant de ne plus revenir...

    Leave a comment:


  • hanijit
    replied
    Envoyé par Comtesse Bathory Voir le message
    Peut être parce que notre vocabulaire est restreint, y'a pas trop de synonymes. Tiens, en parlant de synonymes, un synonyme de inchallah stp??
    Non, je pense pas que notre langage soit restreint, bient au contraire, c'est vivant et il y a toujours des mots inventés et des expressions nouvelles. Le problème, c'est que le langage issu de la religion est considéré comme
    sacré et donc on ne peut y toucher. Je vous relate ici deux anecdotes, l'une sur le mot "inchalla" et l'autre au sujet du fameux salam aleykom.
    Un jour, dans une ville touristique en Tunisie, sous l'orage et la pluie, un groupe de touristes étrangers se hâtait de rentrer à l'hôtel. Ils étaient tout mouillés et la mine triste. Arrivés à l'hotel, on prend l'ascenseur et j'en profitait pour les consoler en quelque sorte en leur annonçant que demain il allait faire beau. J'avais rien inventé, c'était les prévisions météo. Et là, une dame me répondit: Inchalla!!! Je regrettais déjà de leur avoir adressé la parole, mais ne voulant pas m'en tenir à ça, je leur expliquait que c'était les prévisions météo et que leur "inchalla" était mal placé. J'étais peut-être trop susceptible, mais j'avais pas apprécié et je sentais un peu du mépris ou de l'ironie de leur part...A suivre...

    Leave a comment:


  • Congroo
    replied
    Troksy,


    Je vous remercie pour votre franche réponse. Ce que je constate c'est que ce sont ne sont pas les expressions qui doivent être en cause mais le regard que vous leur portez.
    Vous détestez user d'un salamalek en guise de salutation parce que ce terme vous renvoie à une religion que vous jugez sans doute aggressive. En revanche, de vos propres aveux, les autres termes plutôt issus de culture judéo-chrétienne ne vous font pas grincer des dents.

    Donc lorsque vous parlez de vos convictions de laïc pur, vous vous voilez la face. Parce qu'est-ce que la laïcité si ce n'est la garantie que chaque religion puisse être exercée en toute liberté ? Mais cela est un autre débat.

    Je connais des tas de personnes qui usent du mot " inchallah" est pas forcément par conviction religieuse croyez moi mais parce qu'eux ont fait aussi cet effort d'user d'un terme non pas pour ce qu'il peut renvoyer mais pour sa signification. Eux ont compris qu'une langue d'un pays se tisse parmi tous les fils de métissage et c'est ce qui la rend riche d'ailleurs.

    Une langue c'est la preuve vivante que la rencontre des cultures et croyances peut se faire, que cette dernière peut donner lieu à de fabuleuses expressions et qu'au final c'est en allant vers l'autre que l'on acquiert connaissance et sagesse.

    Très honnêtement, je trouve que vous faites preuve de mauvaise foi (tiens, tiens) et que vos ressentiments envers une religion donnée vous pousse dans vos retranchements. Est-ce que bientôt vous ne supporterez plus de voir un arabe parce que cette religion a été descendue sur ce peuple là ?
    Tout cela fait bien peur.

    Leave a comment:


  • Comtesse Bathory
    replied
    Peut être parce que notre vocabulaire est restreint, y'a pas trop de synonymes. Tiens, en parlant de synonymes, un synonyme de inchallah stp??

    Leave a comment:


  • troksy
    replied
    Envoyé par Congroo Voir le message
    je vous salut congroo!
    sans salamalecs !
    préjugés ?
    Non liberté de choix de langage !
    le reste c'est du bla...bla...bla...


    Et je vous rends la pareille. (en ne résistant pas au fait de vous rappeler que " je vous salue" peut faire référence à la prière chrétienne " je vous salue Marie")
    Et en vous répondant que balayer d'un revers de main tout mon propos en le qualifiant de bla bla n'est pas très respectueux.

    Mais vous savez, la question est simple :
    Est-ce que lorsqu'une personne emploie des expressions comme " donnez le bon dieu sans confession " ou " bouc émissaire" ou " tous les chemins mènent à Rome" vous vous offusquez tout autant ? Est-ce que vous allez jusqu'au bout de vos convictions laïques et ne les employez pas ?

    C'est une simple question que je vous soumets et à laquelle j'aimerais que vous y répondiez. Parce que je suis vivement intéressé par la façon dont vous usez du langage en tant qu'attaché à vos valeurs, ça doit être très difficile dans la vie de tous les jours.[/QUOTE] .


    Trop difficile ! non !
    je ne veux pas me prendre pas la tete !
    bon passons sur le fait que tu as détourné mon propos quand que je te disais je vous salue marie c’était une maniere de vous dire je vous fais mes salutations, mais bon,en parlant français et en usant de mot tels que , tous chemins menent à rome, ou bouc emissaires , ca ne sonne pas religieux , disons ca n'a pas d'impact religieux comme des mots tels que !
    -assalamou alaykoum !
    et tu dois répondre par ...
    -wa alaykoum assalam ( 5 hassannettes)
    -wa rahmatou allahi taala ( 10 hassennettes )
    -wa barakatahou ( 15 hassanas )
    ( c'est les renseignements qu'on m'a donné )

    et on peut en inventer encore si on veut atteindre des ....et des....hassanas encore et encore

    désolé encore une fois mais tout ca me complique réellement la vie !
    un je vous "salue congrooo" , un bonjour, ou un ca va , c'est plus pratique, et moins barbant !

    Leave a comment:


  • Congroo
    replied
    je vous salut congroo!
    sans salamalecs !
    préjugés ?
    Non liberté de choix de langage !
    le reste c'est du bla...bla...bla...

    [/QUOTE]


    Et je vous rends la pareille. (en ne résistant pas au fait de vous rappeler que " je vous salue" peut faire référence à la prière chrétienne " je vous salue Marie")
    Et en vous répondant que balayer d'un revers de main tout mon propos en le qualifiant de bla bla n'est pas très respectueux.

    Mais vous savez, la question est simple :
    Est-ce que lorsqu'une personne emploie des expressions comme " donnez le bon dieu sans confession " ou " bouc émissaire" ou " tous les chemins mènent à Rome" vous vous offusquez tout autant ? Est-ce que vous allez jusqu'au bout de vos convictions laïques et ne les employez pas ?

    C'est une simple question que je vous soumets et à laquelle j'aimerais que vous y répondiez. Parce que je suis vivement intéressé par la façon dont vous usez du langage en tant qu'attaché à vos valeurs, ça doit être très difficile dans la vie de tous les jours.

    Leave a comment:


  • troksy
    replied
    Envoyé par Congroo Voir le message
    je ne suis pas du tout religieux, et je suis même laïc, militant dans l’âme, et donc je ne peux en aucun cas utiliser ces expressions les utilser je serais surout hypocrite utiliser ces exprssions que je trouve désuètes et bien entendu personne ne peut me les imposer surtout dans la sphère publique


    Donc revenons à ma réflexion de départ, vous dîtes ne pas utiliser des expressions "religieuses" parce que vous êtes laïc soit .... dans ce cas-là, vous n'utilisez aucune expression du type : devoir une fière chandelle à quelqu'un, pleurer comme une madeleine et j'en passe ...
    Puisque celles-ci étant des expressions française religieuse, et puisque vous ne voulez pas être hypocrite, vous avez sans doute pour point d'honneur d'éviter tout ce langage qui ne correspond pas à vos valeurs.

    Mais donc, puisque celui qui use du terme salam aleyk impose dans la sphère publique sa religion, est-ce que vous vous offusquez tout autant pour celui qui au cours d'une discussion vous dit : tous les chemins mènent à Rome ?
    Est-ce que vous vous emportez tout autant en demandant à la personne de garder ses convictions personnelles dans la sphère privée et d'user d'un langage laïc lorsqu'il daigne vous parler ?


    c'est ainsi qu'on commence à fabriquer, les barbes hirsutes on commence par leur apprendre les " bons mots et les bonnes expressions", et les bonnes manieres ensuite il n'y a plus de limite je suis témoins de mon temps et j'observe autour de moi, cette réponse ne se veut en aucun cas justificative ou autre mais elle est sincère, et point barre, je viens d'y penser à l'instant hier en rendant visite à mon vieux papa, en m'ouvrant la porte je l'ai embrassé, et sur les joues et sur le front et je lui ai dit 3assléma baba , car je suis dans la sphère privée car il est mon père car je suis chez moi... Mais dés que je suis en public je me refuse d'utiliser ce langage, ces expressions !

    Ah .... et moi qui me demandais comment une personne devenait du jour au lendemain barbu ? Cela passe par le langage utilisé. C'est vrai ce que vous dîtes, ça commence par un salamalek et ensuite ça se termine par : mécréant, barbe, glaive et tout le tintouin.
    En fait, c'est le principe de " la guerre c'est la paix et l'amour c'est la haine".
    Mais au fait, c'est quoi un parler laïc ? Est-ce qu'il y a un dictionnaire en vente ?



    -non je n'ai rien à lui expliquer ou à dire il va se faire foutre je n'ai aucun respect pour ces ******ds qui ne respectent pas les autres ils veulent leur imposer tout ce qui n'est pas possible avec certaines personnes qui ne se laissent pas conter qui ne se laissent pas impressionner , si à chaque fois ou je croise sur mon chemin un khwen'jons je dois dire amen à toutes ses demandes et conseils on ne s'en sort pas

    Je rappelle le point de départ tout de même : la personne vous a salué et voilà comment vous en parler ? Effectivement, vous ne semblez pas avoir du respect pour ces personnes. Mais si vous voulez que ces personnes vous respectent, peut-être que vous devriez commencer par les respecter, je dis ça, je dis rien.


    ils faut les voir déjà avec leurs taies d'oreillers demander du fric pour soit disant construire des mosquées des fois ils sont toute une séries des dizaines et des dizaines pour demander du fric( on me dit qu'une partie va dans leurs poches, et que ca serait normal mais le donneur lui ca ne le sait pas, et tu veux que j'apprenne la politesse par ces fêlés, et que j'aille lui expliquer s'il vous plait dites moi bonjour pour me saluer.....
    Dalida chantait : parole parole parole .... Trosky écrit des préjugés, préjugés, préjugés.



    Alors là ... vous venez de terminer 1984 c'est ça ? Vous n'êtes pas sorti du novlangue ?
    Rassurez-moi Hanijit, j'espères que lorsque je vous souhaite le bonjour vous ne pensez pas que je vous souhaite tout le malheur du monde. J'en ai entendu des choses mais cette explication elle est vraiment au top du top.
    Votre réflexion est d'une profondeur, ça m'impressionne. Traduisez comme vous le voulez. Je n'ai pas pris le novlangue en LV2.


    [/QUOTE]


    Messieurs, j'espère que vous êtes réellement fidèles à votre état d'esprit et que vous condamnez alors toutes les expressions religieuses. A moins que votre bouc émissaire est (comme pour pas mal de personnes en ce moment c'est la mode) l'islam.
    Oups bouc émissaire : expression religieuse tenez pour info :


    Origine
    La Bible est le berceau de cette expression. Lors de la cérémonie de Yom Kippour (l’Expiation), un rituel voulait que le prêtre d’Israël chargeât symboliquement un bouc des pêchés du peuple juif avant de le chasser dans le désert, sous le nom d’Azazel (« l’émissaire » ou « le renvoyé »). Le terme latin fut traduit en français au XVIIe siècle avec le sens qu’on lui connaît aujourd’hui, de personne à qui l’on attribue tous les malheurs. [/QUOTE]

    je vous salut congroo!
    sans salamalecs !
    préjugés ?
    Non liberté de choix de langage !
    le reste c'est du bla...bla...bla...

    Leave a comment:

widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

Ads sous Menu

Collapse

Tendances

Collapse

There are no results that meet this criteria.

Ads Footer discussions

Collapse
Working...
X