Annonce

Collapse
No announcement yet.

les SDF en Tunisie

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • les SDF en Tunisie

    Pourquoi on a des SDF en Tunisie ?
    qui sont-ils ?
    y'a t-il pas de solutions pour leurs cas ?
    est-ce qu'ils l'ont choisi d'être ou bien ont-ils été poussés à l'être ?

    ~ وَقُلْ رَبِّي ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ~

  • #2
    De partout dans le monde il existe des SDF et donc la tunisie ne fait pas l'exception je dirai même que ce fléau ne fait que s'accroitre. Qui sont ils : ce sont des gens comme vous et moi mais que la vie ne leur a pas souri et ne les a pas epargné

    Leur venir en aide est une solution parmi tant d'autre.

    Comment


    • #3
      tout ce que j'ai pu trouver a ce sujet c'est cette association :
      L’APAT (Association de protection des personnes âgées de Tunisie)


      L’Apat (Association de protection des personnes âgées de Tunisie) a été créée en août 2004 et couvre quatre gouvernorats du Grand-Tunis.

      Cette association est née d’un constat : les personnes âgées vivent de plus en plus longtemps. Leur moyenne d’âge étant de 74 ans, leur nombre augmente. Or, la vie moderne étant ce qu’elle devient, la structure familiale ayant souvent éclaté, les noyaux se resserrant, il y a moins de places pour les ancêtres.

      L’Apat - un comité de 7 personnes, pour la plupart bénévoles, réunies autour d’un militant de l’action sociale, Laroussi Fehri - s’attache à aider ces personnes âgées en les maintenant dans leur milieu. L’Association a donc «adopté» quelque 150 personnes dont elle s’occupe totalement. Elle prend en charge leurs problèmes économiques. Certaines personnes âgées, sont de véritables SDF, s’abritent dans des halls d’immeubles ou des buanderies, en totale rupture avec leur milieu d’origine et vivent dans le plus total dénuement.

      L’Apat s’occupe également des problèmes de santé de ces personnes âgées. Trois médecins bénévoles offrent chacun une à deux journées de consultations gratuites, aidés par un infirmier. Un chirurgien ophtalmologue les opère gratuitement.

      La Cnss et certains laboratoires fourniront les médicaments nécessaires à ces personnes âgées. L’Apat met à leur disposition, deux fois par semaine, en son siège de Bab Al Akwas, une consultation d’une assistante sociale qui se charge de régler leurs différents problèmes et formalités. Une permanence sociale est également assurée.

      Ces personnes âgées ont souvent, hélas, des problèmes familiaux : rupture des liens familiaux, dislocation de la structure familiale… L’Apat se propose de créer pour eux des centres de jour où on leur offrirait diverses activités culturelles ou sociales.

      Pour se faire connaître et faire connaître ses activités, l’Apat organise des colloques, des séminaires, mais aussi des rencontres entre générations invitant ces personnes âgées dans des centres intégrés de l’enfance pour des fêtes conviviales où, pour un moment, se recréent des liens quelquefois disparus. Les responsables de l’Apat sont dévoués, déterminés et efficaces. Mais l’association n’est pas riche.

      Et si quelques mécènes ont pris en charge quelques personnes, c’est encore le fond qui manque le moins. Cela pour dire que toute aide - nature ou en parrainage - est la bienvenue. Ramadan étant le mois du partage.
      Ecrit par Alya et paru dans lapresse
      Informations utiles:
      Apat : 14, rue Ben Mustapha - Bab Al Akwas
      Téléphone: 71.568.708.


      source
      Albert Einstein: «Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »

      Comment


      • #4
        السلام عليكم
        انه والله لشيء مؤلم نبيت في منازلنا بطون شبعانة لكن هناك في الخارج من يبيت للعراء و بطنه خاوية
        في السنوات الاخيرة لاحظت تزايد أعداد فاقدي المأوى و يمكن رؤيتهم في محطات المترو و في الأنفاق ومما لا شك فيه أن وراء كل واحد منهم قصة تدمي القلب
        لكن المهم ليس إلقاء المسؤولية على السلطات و الجمعيات بل ماهو دورنا نحن كمسلمين لمعاونة هؤلاء المستضعفين

        Comment


        • #5
          Envoyé par mmm Voir le message
          Pourquoi on a des SDF en Tunisie ?est-ce qu'ils l'ont choisi d'être ou bien ont-ils été poussés à l'être ?
          Comme un peu partout dans le monde, ils ont délibérément fait le choix de quitter leur famille ou ont été forcés de le faire ou n'en avaient plus ...ou encore d'autres raisons familiales/personnelles.
          Envoyé par mmm Voir le message
          qui sont-ils ?
          ça peut toucher toutes les catégories sociales. Je sais qu'à Sousse il y en a une, d'une famille très très connue et riche. Mais elle est folle (ou fait semblant de l'être?) et sa famille préfère qu'elle reste à la rue apparemment...
          y'a t-il pas de solutions pour leurs cas ?
          C'est soit à leur famille de bouger, soit à l'état....Mais je ne pense pas qu'ils soient la préoccupation de ce dernier. J'espère qu'il existe quelques associations qui essayent de s'occuper d'eux comme en Europe, qui leur donnent à manger ou de quoi se couvrir lors des grands froids.

          tha9afia siyassia nawawiya ijtima3ia e9tissadia riadhia ....
          Averroes®

          Comment


          • #6
            Où sont leurs familles?

            Comment


            • #7
              Envoyé par mmm Voir le message
              Pourquoi on a des SDF en Tunisie ?
              qui sont-ils ?
              y'a t-il pas de solutions pour leurs cas ?
              est-ce qu'ils l'ont choisi d'être ou bien ont-ils été poussés à l'être ?

              • Il y a des SDF partout dans le monde malheureusement
              • Ce sont des gens comme tout le monde, il y a ceux qui sont au chômage et ceux qui exercent une profession mais sont sans domicile fixe. En France ils sont nombreux, les conditions pour avoir un logement sont nombreuses et exigentes, par exemple à Paris, il faut : le salaire *3 voire 4 fois le montant du loyer (en sachant que le prix du loyer est le 2ème plus cher d'Europe ou du monde je ne sais plus, derrière Londres) + un garant (que tu sois mineur ou majeur) pour payer à ta place si tu n'y arrives plus + une caution + prix de l'agence. A cela s'ajoute le fait que les demandes sont nombreuses pour peu d'offres donc c'est à celui qui a le meilleur dossier. Ceux qui sont en contrat CDD, Intérim, Contrat jeune etc. ont peu de chances de trouver un loyer, les propriétaires et les agences se méfient et optent pour les CDI.
              • Des solutions ? Il y a des associations comme en France l'association des Don Quichotte ou les Restos du Coeur, fondée par Coluche, l'association SDF (Solidarité Des Français), les Bancs Publics etc.
              • Certains ont choisi de l'être, par rebellion envers la société, d'autres pas. Certains se retrouvent SDF après avoir fugué de leur famille, d'autres parce que la famille les a expulsé, d'autres parce qu'ils subissent un chômage, un divorce ou ne parviennent plus à rembourser leurs crédits etc.
              Il y a un vrai travail à faire au niveau du logement en France et beaucoup de SDF à Paris, fait étonnant, c'est au printemps-été qu'il y a le plus de décès, sans doûte parce que l'hiver ils cherchent un endroit clos alors qu'il y a des nuits très froides toute l'année, qui les surprend...

              Comment


              • #8
                je crois que le problème n'est pas uniquement l'absence de logement, mais c'est beaucoup plus compliqué que ça..
                parfois, on choisi de l'être, parfois on refuse l'aide des autres, on préfère dormir sur un carton que de dormir chez un proche..parfois on préfère dormir sous un arbre et non pas habiter chez "l'autre"..
                les associations ne réussissent généralement qu'a donner de l'aide instantanée, mais jamais de trouver une vrai solution..
                l'état...c'est pas l'unique problème à résoudre..
                ~ وَقُلْ رَبِّي ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ~

                Comment


                • #9
                  Envoyé par mmm Voir le message
                  je crois que le problème n'est pas uniquement l'absence de logement, mais c'est beaucoup plus compliqué que ça..
                  parfois, on choisi de l'être, parfois on refuse l'aide des autres, on préfère dormir sur un carton que de dormir chez un proche..parfois on préfère dormir sous un arbre et non pas habiter chez "l'autre"..
                  les associations ne réussissent généralement qu'a donner de l'aide instantanée, mais jamais de trouver une vrai solution..
                  l'état...c'est pas l'unique problème à résoudre..
                  Bien sûr que non ce n'est pas uniquement un problème de logement, comme je l'ai souligné, il y a maintes raisons et parfois, ils ont fait le choix d'être marginaux.
                  Seulement, ce n'est pas normal de travailler et de ne pas avoir de toit, c'est même révoltant, horrifiant, il faut vraiment trouver des solutions de ce côté-là.
                  Certains ne veulent pas se rendre dans les logements parce qu'ils disent qu'il y a des vols etc., ils ne sont pas rassurés, ils préfèrent être seuls qu'en communauté, d'autres au contraire préfèrent être en communauté dans la rue, ils se sentent protégés.

                  Comment


                  • #10
                    Envoyé par Douce Voir le message
                    Bien sûr que non ce n'est pas uniquement un problème de logement, comme je l'ai souligné, il y a maintes raisons et parfois, ils ont fait le choix d'être marginaux.
                    Seulement, ce n'est pas normal de travailler et de ne pas avoir de toit, c'est même révoltant, horrifiant, il faut vraiment trouver des solutions de ce côté-là.
                    Certains ne veulent pas se rendre dans les logements parce qu'ils disent qu'il y a des vols etc., ils ne sont pas rassurés, ils préfèrent être seuls qu'en communauté, d'autres au contraire préfèrent être en communauté dans la rue, ils se sentent protégés.
                    je ne crois pas qu'il travaillent, ce que je vois ces sont généralement des gens qui passent la journée à fouiller dans les poubelles, et oui on fouille dans les poubelle, à demander de l'argent des passants, ..pour la question de sécurité..c'est vrai que ces gens là ne se sentent pas en sécurité ni dans logements, ni ailleurs..
                    les cas que je vois sont généralement des vieillards ....et.. des enfants ou des adolescents....alors imaginer si un vieille homme de 70 ans tombe malade tout seul dans la rue ..pourra-t-il avoir les soins nécessaires..et ces adolescents que vont-ils devenir dans quelques années ?..la réponse est connue .
                    ~ وَقُلْ رَبِّي ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ~

                    Comment


                    • #11
                      Envoyé par mmm Voir le message
                      je ne crois pas qu'il travaillent, ce que je vois ces sont généralement des gens qui passent la journée à fouiller dans les poubelles, et oui on fouille dans les poubelle, à demander de l'argent des passants, ..pour la question de sécurité..c'est vrai que ces gens là ne se sentent pas en sécurité ni dans logements, ni ailleurs..
                      les cas que je vois sont généralement des vieillards ....et.. des enfants ou des adolescents....alors imaginer si un vieille homme de 70 ans tombe malade tout seul dans la rue ..pourra-t-il avoir les soins nécessaires..et ces adolescents que vont-ils devenir dans quelques années ?..la réponse est connue .
                      Sisi, je t'assure qu'à Paris il y en a qui travaillent et qui logent dans une tente fournie par l'association Don Quichotte le long du Canal Saint Martin parce qu'ils ne remplissent pas les conditions de logement. Il n'y a d'ailleurs pas que là, il y en a qui logent par-ci par-là, il y a parfois des reportages avec témoignages dessus, en Tunisie je ne sais pas si c'est le cas.

                      Comment


                      • #12
                        Je crois que le seul moment ou des SDF peuvent manger a leurs faims chez nous est la période de ramadan, meme l'Etat s'y met et dresse des "tables" pour les nécessiteux.. En supposant bien sur que les SDF sont en tete de liste dans les invités..

                        ca serait bien que ses tables soient dressées toute l'année comme les resto du coeur; ca fait 20 ans que coluche l'avait inventé et ca fait 20 ans qu'elle continue..
                        Albert Einstein: «Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »

                        Comment


                        • #13
                          Envoyé par Douce Voir le message
                          Sisi, je t'assure qu'à Paris il y en a qui travaillent et qui logent dans une tente fournie par l'association Don Quichotte le long du Canal Saint Martin parce qu'ils ne remplissent pas les conditions de logement. Il n'y a d'ailleurs pas que là, il y en a qui logent par-ci par-là, il y a parfois des reportages avec témoignages dessus, en Tunisie je ne sais pas si c'est le cas.
                          Exact y'en as de plus en plus malheureusement de personne qui perçoivent un salaire mais qui n'ont pas de toit

                          Mais bon y'a quelque SDF qui préfèrent vivre comme ça qui ne veulent d'aide de personne...

                          PS: Je c'est pas si vous vous rappeler il y' as quelque années une SDF à paris avais 73 000e dans son sac c'etais passer aux journal.

                          Comment


                          • #14
                            Envoyé par mmm Voir le message
                            Pourquoi on a des SDF en Tunisie ?
                            qui sont-ils ?
                            y'a t-il pas de solutions pour leurs cas ?
                            est-ce qu'ils l'ont choisi d'être ou bien ont-ils été poussés à l'être ?

                            je t'assure que pour ce sujet on est loin d'etre les champions du monde , le phénomene est plus répandu en france qu'en Tunisie par exemple...en europe le fléau s'est completement institutionnalisé .. it's a way of life ... c'est plus une exclusion sociale q'un manque de moyen ...

                            Comment


                            • #15
                              En Tunisie les SDF sont relativement de jeunes gens tombés dans la délinquance ou l'alcoolisme prématurément . Il est rare que ces personnes soient jetées dans la rue par leurs parents pour une quelconque raison .Sauf exceptions , un rudiment de lien social existe encore dans le pays , et on verrait d'un mauvais œil une telle action .Quant aux personnes prises en charge par l'état, elles le sont selon des critères bien établis .Et dans ce cas on ne parle pas de SDF mais plutôt de personnes âgées.Mais une autre classe mitoyenne entre les SDF et les " personnes âgées " existe , c'est celle des mendiants .Ces gens là ne sont tolérés ni par les officiels ni par la population qui voient en eux de véritables profiteurs ou fainéants .Mais les avis sont partagés selon les différentes sensibilités.

                              Comment

                              widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                              Ads sous Menu

                              Collapse

                              Tendances

                              Collapse

                              There are no results that meet this criteria.

                              Working...
                              X