Annonce

Collapse
No announcement yet.

Dans Un Tunnel Noir, Continuez-vous Le Chemin Ou Au Contraire Vous Le Rebroussez ...

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Dans Un Tunnel Noir, Continuez-vous Le Chemin Ou Au Contraire Vous Le Rebroussez ...

    DANS UN TUNNEL NOIR, CONTINUEZ-VOUS LE CHEMIN OU AU CONTRAIRE VOUS LE REBROUSSEZ

    Etes-vous réticent face à l'inconnu ou au contraire préférez-vous nager dans ses profondeurs ?
    6
    Oui ?
    66,67%
    4
    Non ?
    33,33%
    2

    The poll is expired.


  • #2
    ca date cette discussion


    euh ds un tunnel noir ?? j aurais la peur de me vie , j ai horreur du noir et j ai peur de l inconnu mais vraiment peur ! mais ausi j ai un autre prob je deteste rebrousser chemin je le prends plus comme une fuite insensee qui me demangerais sans cesse , donc ce que je ferais c est avancer tt en mourant de peur !!!!! une surcharge d adrenaline mais une pression qui tambourine et la tete qui menace d eclater ! finalemnt je progresse tt en priant pour que ca se passe au mieux .

    Comment


    • #3
      Je choisis rebrousser et des le debut du tunnel qd l'obscurite deviendra de plus en plus intense.

      Le fait de s'enfoncer ds le noir c se laisser aller, on se jete ds le monde de l'infini et de l'inconnu car le chemin n'est pas clair et pas sur.

      Peut etre en rebroussant chemin, je profiterai d'etudes et de clarifications de tout le long du tunnel jusqu'au l'autre bout puis, je tenterai ma chance avec plus de tranquilite et de satisfaction.

      Comment


      • #4
        eh bien, j'allume mon briquet et j'y vais tout doucement ..
        s'il se trouve que j'ai po de briquet sur moi .. je vais surement m'en procurer un, et j'y retourne.

        Comment


        • #5
          moi je continu j'aime bien de m'aventurer sans prendre en consideration les consequences ....... ça a un autre gout vraiment different : melange des sentiments qui me font vibrer.................

          Comment


          • #6
            yé dimpy estanneni mela ,on se tiendra compagnie

            je crois aussi ramasser le peu qui me sert de courage ,et j'avancerai ,même dans le noir ,je trébucherai sûrement à maintes reprises mais j'arriverai à destination ,inconnue ou pas ,l'essentiel c'est d'avancer ,qui me garantie que je ne regretterai pas mon choix si la peur avait pris le dessus ...
            la lumière sera certainement qq part au bout de ce tunnel mais reste à savoir si je pourrai surmonter ce qui se trouvera sur le chemin .. peut être que devrai-je dans ce cas revenir sur mes pas ,enfin bon ..
            La terre a des odeurs.
            Le soleil s'est plaint au bon Dieu!
            Seigneur, je veux m'éteindre.
            J'en ai plein le dos de cette pourriture.
            Plus je la réchauffe ,plus elle pue.
            Elle salit le bout de mes rayons.
            Malheur! dit le soleil ,ma belle chevelure d'or trempe dans la merde.

            Comment


            • #7


              Wallahi vaut mieux ke ce soit noir ke vide, vo mieux ke ce soit long ke éphémère, vo mieux ke sa fasse peur komme sa je penrdrais sa au serieux. On dit ke qd on ouvre bien les yeux dans le noir, On arrive a mieux voir... Alors ouais je fonce.. Jpeux pa faire autrement..

              Keep on keepin On

              H

              Comment


              • #8
                Si je me retrouve dans un tunel obscure, je rebrousse chemin illico presto en courant et sans me retourner. J'ai peur de l'inconnu et je n'ai pas le courage d'affronter la peur.

                Comment


                • #9
                  Au fait je n'ai pas pu voter. Pourquoi les votes se sont arrêtées à 6 personnes?

                  Comment


                  • #10
                    tout dépendra du tunnel mais en général j'aurai plus tendance de rebrousser mon chemin et en prendre un autre meme s'il est plus long...je préfère m'installer dans la sécurité que de me jetter dans l'inconnu puis eventuellement regretter mon pas... meme si on ne sait jamais ce qu'on peut trouver à la fin du tunnel, je préfère avancer dans la lumière...déja que meme avec on n'est jamais assez prudent...

                    Comment


                    • #11
                      le faite d imaginer la situation me fait peur je suis süre que je vais rebrousser le chemin j aime pas me jeter á quelque chose sans savoir les conséquences je suis pas si courageuse

                      Comment


                      • #12
                        c'est bizarre cette télépathie car ce matin même, je parlais à un ami de mes phobies dont surtout le noir et l'inconnu, ma première impulsion sera de fuir et de rebrousser chemin (et ce ne sera que temporaire, le temps de bien étudier "l'adversaire" et de prendre les bonnes mesures) mais si j'ai un moyen de défense ou si je suis accompagnée, je serai très tentée de voir où cela m'amène

                        Comment


                        • #13
                          D'habitude je n'ai pas peur du noir , mais franchement dans un cas pareil je crois ke je choisirai de continuer tout en etant sur que je serais morte de trouille , je crois que je marcherais sans m'arreter jusqu'a ce ke je trouve une sortie !!!sinon a quoi bon rester dans l'obscurité d'1 tunnel a attendre .....???

                          Comment


                          • #14
                            je suis assez d'accord avec la phrase d'Epictète : "IL ne faut avoir peur ni de la pauvreté, ni de l'exil, ni de la prison, ni de la mort. Mais il faut avoir peur de la peur". L'inconnu est selon notre mental ,soit une projection de nos peurs , soit une projection de nos espoirs, il suffit d'accepter l'inconnu bon où mauvais comme etant totalement independant de notre volonté pour ne pas en souffrir.

                            c pas toujour eviden en pratique ;)


                            Epictète : Épictète, né vers 50, mort entre 125 et 130 de notre ère, naquit esclave en Phrygie (Asie Mineure), à Hiérapolis. Épictète n'est pas son nom propre: épiktétos signifiait, en grec, esclave, serviteur. Vendu à Épaphrodite, homme cruel, qui s'amusait à le tourmenter, puis affranchi, Épictète enseigna la doctrine stoïcienne à Rome, puis dut émigrer en Épire, à Nicopolis, où il attira de très nombreux disciples, en exprimant par sa parole un véritable art de vivre. Un de ses disciples, Arrien de Nicomédie, recueillit son enseignement, et le publia en huit livres, les Entretiens (dont quatre seulement nous sont parvenus), auxquels il faut ajouter le Manuel.

                            Comment


                            • #15
                              je retourne!
                              je suis pas si curieux pr vouloir savoir ce qu'il y a a la fin du tunnel!
                              mais si j'en veux vment, alors je reviens, je m'equipe d'une source de lumiere, d'un arme blanc ou pas, et puis je contiue!
                              en faite je fais aucun pas ds ma vie, sans avoir penser et penser aux consequences et problemes et leurs solutions...

                              Comment

                              widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                              Ads sous Menu

                              Collapse

                              Tendances

                              Collapse

                              There are no results that meet this criteria.

                              Working...
                              X