Annonce

Collapse
No announcement yet.

Les mots ambigus dans nos dialectes

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Les mots ambigus dans nos dialectes

    ahla

    Toujours dan le but de mieux se connaitre (copyright N-3)

    Il s'avère qu'il ya des mots utilisés normalement dans le dialecte de certaines regions alors qu'ils sont considérés comme vulgaires dans d'autres.
    Exemple connu:
    pour designer la queue d'un animal: certains disent ba3b**s alors que pour ma region cé un mot vulgaire et g mis exprès des **

    ya aussi le mot "titmanyek" : et cé pareil, cé considéré comme une vulgarité qui descend directement de la racine ***

    Donc wa9tli tjou ba7dheya ( marhba bikom ilkoll), evitez de les utiliser devant ma grand mere sinon ( ze rigole)

    Connaissez vous d'autres: par exemple des mots employés au sud et qui sont considérés come vulgaires au nord

  • #2
    Une histoire vraie:
    g fait mes etudes avec un gafsien, chaque fois que je m'adresse a lui en disant INTI, il etait furieux, il m'a explique qu'il faut dire ANTA pour les garcons et INTI pour les filles

    Comment


    • #3
      ya aussi le mot "titmanyek" : et cé pareil, cé considéré comme une vulgarité qui descend directement de la racine ***
      la racine c'est ????

      Comment


      • #4
        aya ya sidi loueh howa ! mani mchit marra ici à paris dans un café Egyptien. k3adt kil bey ena ou sahbi, jé il seveur ,ech touchrbou , bon thé ou zmamir. apres 1/4 d'heure jéna : l'addition svp . tleffet ena il sahbi kotlou chbih mazroub . si il massri taritlou kalli ne redites jamais ce mot pq vous me le dite . ya wildi fi toulik mazroub maanaha pressé fi tounis . kalli non 'mazroub' 3andina kilma baykha 3awi. wallah tarf ou lé y3atini triha !!! )

        Comment


        • #5
          Un jour, on a recu des collegues du maroc, il etait un jour de ramadan, apres le travail, ds les souks, des qu'elles entendaient les marchands criaient le pain TABOUNA, elles se mettaient a rire pcq ce terme au maroc c autre chose

          Comment


          • #6
            Oui en effet Adrenaline,j'ai eu une experience similaire,d'ailleurs pas seulement nous,les tunisiens,avons des mots 3ib 3endhom mais aussi vice versa,allez voir la traduction de 'farine' en marocain.
            GRos:"ya aussi le mot "titmanyek" : et cé pareil, cé considéré comme une vulgarité qui descend directement de la racine ***"--->chez les algériens aussi:une fois j'étais dans un taxiphone dont les propériétaires sont algériens,un jour il y avait 2 garçons et chais pas pq je leurs ai dit tetmenyekou,vous aurez dû voir leurs visages,tout choqué et puis je l'ai demandé à une copine algérienne ce que ça voulait dire chez eux,bref tetmenyek= prend moi ou qqchose dans ce genre

            Comment


            • #7
              Non chère Passi c encore pire que PREND MOI mais passons ça déscend effectivement de la racine ***** exactement.

              Il suffit de prendre le mot TAGA chez ceux du Sud et vous allez voir c'est l'équivalent vulgaire pour désigner le DERRIERE d'une femme d'où le fait qu'à chaque fois que Sondess TAGA va chanter au sud on dit tj la chanteuse Sondess tout court ;-)

              Comment


              • #8
                Je crois que le sujet relèves des termes des DIALECTES TUNISIENS et non pas egyptien ou marrocain!!!
                Ombres et poussières...

                Comment


                • #9
                  et alors ça ne fait qu'enrichir le sujet nevermind
                  je me rappelle que l'année derniére ,on avait un etudiant du sud (tatawin precisement ) et un jour ,devant tt un tas de monde ,il a dit "ta7** fih " ,on est tous choqué ,hors il c averé que c'était souvent utilisé au sud comme chez nous "tektheb " ou " tu me fais marcher" ..
                  et puis y a "za7" qui est employé par bon nombre de jeunes ,au nord ouest c un mot qu'il faut eviter d'utiliser en public ..
                  La terre a des odeurs.
                  Le soleil s'est plaint au bon Dieu!
                  Seigneur, je veux m'éteindre.
                  J'en ai plein le dos de cette pourriture.
                  Plus je la réchauffe ,plus elle pue.
                  Elle salit le bout de mes rayons.
                  Malheur! dit le soleil ,ma belle chevelure d'or trempe dans la merde.

                  Comment


                  • #10
                    Essalamou 3alaykom
                    Il faut eviter de prononcer de gros mot il faut avoir un language courant et surtout voir la racine du mot , aussi il faut avoir ennaya safia , je connais une personne qui s'est deplacé une fois a une region qui a une dielecte different , ses amis lui ont dit que voila ici on comprend pas quelleques insultes et comme lui est un fou le lendemain il s'est derigé au hall de l'université et il s'est mis a creer ..... ,..... ,.... que des insultes Hashakom . Permettez moi de dire que maintenant les insultes sont normalisées !! et meme J'ai remarqué aussi que la premiere choses qu'apprennent les africains qui viennent etudier ici c'est les insultes !!!!.Wellah c malheureux Y en a qui ne se deplacer pas avec leur familles pour eviter d'entendre des gros mots !
                    "Wa min ayatihi ikhtilafo alssinatikom"

                    Comment

                    widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                    Ads sous Menu

                    Collapse

                    Tendances

                    Collapse

                    There are no results that meet this criteria.

                    Working...
                    X