Annonce

Collapse
No announcement yet.

Euthanasie

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • #16
    Et bien moi je suis POUR..Si la personne est vraiment malade et ne peut plus du tout bouger,ni parler,ni meme respirer toute seule...et si la personne le souhaite....si elle préfère etre en paix et ne plus souffrir..pourquoi le lui refuser??? Il faut penser à cette personne...elle se sent inutile..elle à l'impression d'etre un poid pour les autres...et elle souffre..moi je suis à 100% POUR...Souvenez vous de cette mère qui avait un fils sourd,muet,tétraplégique,aveugle....il lui a demandé de le faire mourrir et au début la mère ne voulait pas et puis un jour elle l'a fait...si je me souviens bien elle a été aidé d'une infirmière..Quelques mois après le décés de son fils elle est apparue à la télé et on voyait sur son visage qu'elle étais sereine...Ce doit etre dur d'avoir dans son entourage proche une personne condamnée..il faut pouvoir aller lui rendre visite et la voir chaque jour dans cet état là..Perso je pense que j'aurais du mal...

    Comment


    • #17
      salut a vous tous
      pour moi l'euthanasie c 'est la parfaite description du proverbe aux grands maux , les grands remèdes...au stade de douleur où est la personne malade croyez moi la question de savoir si c bien ou mal ne se pose plus . Ce n'est plus qu'une question de ra7ma.

      Comment


      • #18
        Envoyé par KSIBET
        letat de quelqu'un que metalmadtn a ecrit est hyper pire que letat d'un handicape ou un malade mental assafet, tu penses pas? au moin les handicapes et les malade mental peuvent bouger, peuvent parler, peuvent communiquer...peuvent vivre une vie.
        ,,,et je te garantie aussi que parmi ces malades(mentales ou handicapé) , il y en plusieur qui ont choisit de se suicider pour mettre fin à leur souffrance , aussi si on prend le cas d'un malade qui bouge pas qui parle pas qui communique pas et ben comment on sait que ç vraiment sa volonté de mettre fin à sa vie , ecq seul le medecin peut décider ça , moi personnellement je crois pas qu'il a lui seul le droit de mettre fin à ma vie ,,, mais bon tt reste relatif et cette question d'euthaunasie je crois pas qu'une loi peut la régler à 100% ,,,,
        Quand j'écris je cherche jamais à vous plaire. Quand vous me répondez cherchez jamais à me faire taire (signé foulén ben assafett dupon )

        Comment


        • #19
          athena.;c'est pareil qu'un suicide..pareil qu'un meutre..
          ca appartien au meme tourbillon!

          je suis pas d'accord..car mahma ikoun un miracle peut toujour arriver/..sans qu'on ne sache d'ou
          et puis qui sommes nous..ou qui est elle cette mere pour faire un acte pareil dans le sens de sauver son fils ou je ne sais quoi!
          mais c'est du n'importe quoi je trouve bisaraha

          Comment


          • #20
            A mes yeux c'est une mère aimante...Je pense qu'a sa place je ferais sans doute la meme chose..Chaque jour elle voyait son fils allongé sans vie et nourrie par des tuyaux...je ne pense pas que ça a été facile pour elle...Je ne considère pas cela comme un "meurtre" je trouve que c'est un acte de courage...Elle a simplement aidé son fils à s'en aller et à ne plus souffrir...Et attendre un miracle n'est pas une raison pour les laisser souffrir betement...Les laisser comme ça c'est les laisser souffrir pour rien...Et dans certains cas,la maladie est telle que meme un "miracle" n'arrange rien...

            Comment


            • #21
              la question d'euthanasie

              Etymologie- définition : provoquer ou hâter la mort pour abréger les souffrances
              L'étymologie de euthanasie est une étymologie grecque; eu= bon et thanatos = mort ; donc l’euthanasie c’est la bonne mort.
              Définition de euthanasie : provoquée ou hâtée la mort pour abréger les souffrances.
              Ça désigne ces situations où le médecin, ou alors la famille, ou alors le mourant lui-même décide d'accélérer la mort. Si c'est le mourant lui-même qui met en oeuvre l'acte pour se tuer on appelle ça un suicide assisté. Ça peut être aussi la famille notamment les conjoints, ou sa peut être le médecin.
              Pratique illégale
              C'est une pratique illégale c'est assimilé à un meurtre et même un meurtre prémédité car en général c'est organisé à l'avance et c’est passibles de la prison à perpétuité pour l'euthanasie (peine maximale).


              Affaire Vincent HUMBERT
              Une affaire d'euthanasie célèbre qui a défrayé la chronique c'est l'affaire Vincent HUMBERT. C'est un jeune homme qui a eu un accident de voiture en l'an 2000, il a eu un traumatisme crânien et il est resté tétraplégique suite à cet accident de voiture ; il était aussi devenue aveugle et muet. Il a été 9 mois dans le comma il a été réanimé donc il redevenue conscient au bout de 9 mois et il est resté hospitalisé dans un hôpital dans le Pas-de-Calais. Il pouvait encore communiquer puisqu'il était pas sourd il lui restait l’ouie et est pouvait encore bouger un doigt et donc il pouvait communiquer avec son entourage en bougeant le doigt sur un alphabet. Et il a même écrit un livre sur sa condition dans laquelle il a demandé le droit à mourir (toujours en épelant lettre après lettre les phrases de son livre). Ce livre a aidé a médiatisé son problème et il a aussi écrit une lettre au président de la république en 2002 en demandant qu'on le fasse mourir car il ne pouvait pas se suicider vus qu'il était totalement immobile. Et alors le gouvernement n'a pas répondu à cette lettre, il a refusé de légiférer. À ce moment-là le ministre de la santé avait dit : tout ce qu'il faut faire c’est développer les soins palliatifs et non pas l'euthanasie, il faut supprimer la douleur de ces gens-là pour leur donner goût à la vie. Mais les craintes du gouvernement à cette époque-là et c'est encore le cas aujourd'hui c’est que si on légalise l'euthanasie on risque de donner l'autorisation au médecin de tuer leurs patients.
              Ce qui s'est passé c’est que sa mère l’a aidé se suicider en mettant du barbiturique dans sa sonde, mais elle n'y est pas tout à fait arrivée, il est tombé dans le coma ; deux jours après le médecin CHAUSSOY ( le medecin qui suit son état) l'a euthanasié en injectant un produit létal ce qu'on appelle une neuro-sédaction qui a donc fini par le tuer.

              Mise en examen de sa mère et du docteur CHOSSOY
              À la fois la mère et le médecin ont été mis en examen ; ce médecin a été mis en examen pour empoisonnement avec préméditation donc il risque la prison à perpétuité. Le jugement est prévu en printemps 2006. On sait que le conseil de l'ordre soutient le docteur et on sait que son avocat demande un non-lieu et l'un des principaux arguments de son avocat c’est qu'il s'appuie sur l'article 37 du code de déontologie médicale qui dit qu'il faut éviter toute obstination déraisonnable ; donc l’avocat dit que le médecin n'a pas être poursuit en justice. Donc on voit bien là que dans le code de déontologie médicale il y a quand même déjà une tentative pour refuser l’acharnement thérapeutique

              bon voila, aprés avoir citer cette affaire comme exemple pour mieux vous rapprocher l'idée d'euthanasie , j'attendrais vos reflexions et opignons que sa soit personnels ou tirés de lois officielles.seriez vous contre ou pour ????
              Le coeur a ses raisons que la raison ignore ...

              Comment


              • #22
                Ce sujet est assez délicat .. .. Ça me serait difficile de voir des gens que j'aime réduits à de vulgaires légumes .. qui perdraient selon les cas .. une et/ou plusieurs capacités qu'ils ont dévellopés depuis leur tendre enfance ... De plus, je crois que ça ne peut pas être égoiste que de vouloir éviter d'autres souffrances à une personne qui en subit déjà au quotidien en ne sachant pas ce qui l'attend ... Les gens ne sont pas tjr ouverts à ce genre de ''changements'' et ce n'est pas du gâteau que de s'occuper d'une personne qui perd plusieurs capacités .. le répit .. eh ben.. ces personnes ne risquent pas de le connaître particulièrement en Tunisie.

                Parfois, il faut savoir laisser partir les personnes aimées .. en souhaitant .. qu'ailleurs.. peu importe ou .. ils/elles trouve mieux ..

                Comment


                • #23
                  Envoyé par mamou Voir le message
                  Ce sujet est assez délicat .. .. Ça me serait difficile de voir des gens que j'aime réduits à de vulgaires légumes .. qui perdraient selon les cas .. une et/ou plusieurs capacités qu'ils ont dévellopés depuis leur tendre enfance ... De plus, je crois que ça ne peut pas être égoiste que de vouloir éviter d'autres souffrances à une personne qui en subit déjà au quotidien en ne sachant pas ce qui l'attend ... Les gens ne sont pas tjr ouverts à ce genre de ''changements'' et ce n'est pas du gâteau que de s'occuper d'une personne qui perd plusieurs capacités .. le répit .. eh ben.. ces personnes ne risquent pas de le connaître particulièrement en Tunisie.

                  Parfois, il faut savoir laisser partir les personnes aimées .. en souhaitant .. qu'ailleurs.. peu importe ou .. ils/elles trouve mieux ..
                  et oui c'est vrai que de s'attacher à la vie c'est trés bien et c'est plus ou moin le but mais il faut voir aussi les conditions de cette vie. perso je privilége la qualité de vie que la longueur.
                  pour la tunisie j'ai pas vraiment d'idée et j'aimerai bien en avoir (si quelqu'un a une idée!!) mais de ce qui concerne la france j'ai bien traité se sujet en science humaine et sociale et je sais que Suite à l'affaire VINCENT HUMBERT qui a provoqué une vive émotion en France dans les médias la législation a été modifiée. En avril 2005 il y a eu une adoption d'une loi relative à la fin de vie et cette loi dit entre autre: les actes de soins ne doivent pas être poursuivis par une obstination déraisonnable. on voit que la loi reprend ce qu'il y avait déjà dans le code de la déontologie médicale. Il y a une distinction extrêmement subtile dans cette loi ; puisque cette loi encourage le médecin à limiter le traitement ou à l’arrêter en revanche elle n’autorise pas le médecin à aider le patient à mourir. La différence est que là on légalise l'euthanasie passive = arrêter un traitement où le limité, mais la loi n'autorise pas l'euthanasie active = provoquer la mort du patient le plus souvent en injectant un produit létal.
                  Donc on ne sait pas ce qui va arrivait à CHAUSSOY car il a fait de l'euthanasie active en injectant du létal à Vincent HUMBERT.
                  Les associations pensent que cette loi n'est pas suffisante puisqu'elles voudraient que l'euthanasie active soit aussi légalisée = le droit à un médecin de procurer aux malades un produit qui le tue.
                  Cette loi donne enfin un statut juridique aux lettres dans lesquels les malades précisent leur volonté. Elles sont appelées sous le nom des «directives anticipées». Ça se fait beaucoup dans les pays anglo-saxons. La loi demande au médecin de tenir compte de ces lettres mais elle ne lui dit pas de faire ce qu'i est mentionner automatiquement, elle dit qu'il faut en tenir compte c'est-à-dire au moins avoir lue, éventuellement essayer de faire quelque chose mais pas obligatoirement.
                  Le coeur a ses raisons que la raison ignore ...

                  Comment


                  • #24
                    Envoyé par zouhour Voir le message
                    et oui c'est vrai que de s'attacher à la vie c'est trés bien et c'est plus ou moin le but mais il faut voir aussi les conditions de cette vie. perso je privilége la qualité de vie que la longueur.
                    pour la tunisie j'ai pas vraiment d'idée et j'aimerai bien en avoir (si quelqu'un a une idée!!) mais de ce qui concerne la france j'ai bien traité se sujet en science humaine et sociale et je sais que Suite à l'affaire VINCENT HUMBERT qui a provoqué une vive émotion en France dans les médias la législation a été modifiée. En avril 2005 il y a eu une adoption d'une loi relative à la fin de vie et cette loi dit entre autre: les actes de soins ne doivent pas être poursuivis par une obstination déraisonnable. on voit que la loi reprend ce qu'il y avait déjà dans le code de la déontologie médicale. Il y a une distinction extrêmement subtile dans cette loi ; puisque cette loi encourage le médecin à limiter le traitement ou à l’arrêter en revanche elle n’autorise pas le médecin à aider le patient à mourir. La différence est que là on légalise l'euthanasie passive = arrêter un traitement où le limité, mais la loi n'autorise pas l'euthanasie active = provoquer la mort du patient le plus souvent en injectant un produit létal.
                    Donc on ne sait pas ce qui va arrivait à CHAUSSOY car il a fait de l'euthanasie active en injectant du létal à Vincent HUMBERT.
                    Les associations pensent que cette loi n'est pas suffisante puisqu'elles voudraient que l'euthanasie active soit aussi légalisée = le droit à un médecin de procurer aux malades un produit qui le tue.
                    Cette loi donne enfin un statut juridique aux lettres dans lesquels les malades précisent leur volonté. Elles sont appelées sous le nom des «directives anticipées». Ça se fait beaucoup dans les pays anglo-saxons. La loi demande au médecin de tenir compte de ces lettres mais elle ne lui dit pas de faire ce qu'i est mentionner automatiquement, elle dit qu'il faut en tenir compte c'est-à-dire au moins avoir lue, éventuellement essayer de faire quelque chose mais pas obligatoirement.
                    Je ne peux pas te donner l'info que tu recherches.. peut-être que d'autres sont plus aptes..mile:

                    Me concernant, lorsque je parlais de la Tunisie, je voulais dire qu'à ma connaissance.. il n'y y a pas d'organismes qui vienent en aide à telle ou telle problématique .. laissant ainsi les parents à leur propre sort.. De ce point de vue, je trouve encore plus difficile de s'occuper de la personne convenablement .. c'est quand même des soins considérables .. qui ne peuvent surement pas avoir l'avantage et/ou le désavantage de vous laisser vivre une vie ''paisible'' .

                    Le regard des gens est aussi imp.. ça semble futile .. mais y a des gens qui pensent à préserver le présent quel qu'il soit des gens qu'ils aiment sans s'inquiéter de leur avenir .. rien que pour le ''plaisir" de les garder auprès d'eux .. et ça j'aime pas.. je dois dire ..

                    Comment


                    • #25
                      Le regard des gens est aussi imp.. ça semble futile .. mais y a des gens qui pensent à préserver le présent quel qu'il soit des gens qu'ils aiment sans s'inquiéter de leur avenir .. rien que pour le ''plaisir" de les garder auprès d'eux .. et ça j'aime pas.. je dois dire ..[/quote]

                      je suis tout a fait d'accord avec toi et sa sa renvoit encore a un autre sujet encore plus délicat et ou il ya plusieurs débats ces jours ci
                      c'est ce qu'on appele en termes medicalL’acharnement thérapeutique
                      c'est une attitude qui consiste à poursuivre une thérapie lourde, à visée curative alors même qu’il n’existe aucun espoir réel d’obtenir une amélioration d’état du malade. Donc cette attitude a pour résultat simplement de prolonger la vie du patient sans améliorer son état.
                      de nos jours a l'hopital, on est les proffessionnels sont obliger de reanimer les personnes qui son ramener en urgence certains pensent que par exemple la reanimation cardio vasculaire est un type d'acharnement thérapeutique c'est a dire un rite de passage de la vie a la mort c'est un ensemble de pratiques qu’on met en œuvre pour marquer le passage du statut de vivant (en état végetatif) au statut de mort. la reanimation est aussi appelée la mort sociale car le patient n'a plus de vie sociale, sa famille est tenue a l'écart et elle n'a plus le droit de lui rendre visite en salle de réanimation....
                      toutes ces pratiques et beaucoup d'autres aggrave les cas de souffrance de la famille et du mourrant lui méme alors pourquoi prolonger cette souffrance ??

                      Le coeur a ses raisons que la raison ignore ...

                      Comment


                      • #26
                        suis pour l'euthanasia , pour le simple motif k'elle met fin a la souffrance humaine en cas de maladie grave ( cancer , Motoneuron.. )

                        c'est vrai que ns somme loin en tunisie de l'introduire ds notre législation , mais la suisse c'é le 1er pays qui a rendu cet act non sonctionné.
                        vu la tentative française en matiere le méme texte de 2005 a était promulgué par le Le décret n° 2006-120 du 6 février 2006 : la décision est prise par le médecin en charge du patient, après concertation avec « l’équipe de soins si elle existe et sur l’avis motivé d’au moins un médecin, appelé en qualité de consultant » et le cas échéant celui d’autres personnes personne de confiance, membre de la famille, proche, titulaires de l’autorité parentale ou du tuteur si le patient est mineur .
                        alors par interpretation a contrario c'é pas la déçision du malade ou sa propre volonté qui fait foi mais plutot c'é le consentement d'autrui qui le rend légal et cela a mon avis contre dis le principe d'indisponibilité du corps humain .

                        Comment


                        • #27
                          Envoyé par ATHENA Voir le message
                          Et bien moi je suis POUR..Si la personne est vraiment malade et ne peut plus du tout bouger,ni parler,ni meme respirer toute seule...et si la personne le souhaite....si elle préfère etre en paix et ne plus souffrir..pourquoi le lui refuser??? Il faut penser à cette personne...elle se sent inutile..elle à l'impression d'etre un poid pour les autres...et elle souffre..moi je suis à 100% POUR...Souvenez vous de cette mère qui avait un fils sourd,muet,tétraplégique,aveugle....il lui a demandé de le faire mourrir et au début la mère ne voulait pas et puis un jour elle l'a fait...si je me souviens bien elle a été aidé d'une infirmière..Quelques mois après le décés de son fils elle est apparue à la télé et on voyait sur son visage qu'elle étais sereine...Ce doit etre dur d'avoir dans son entourage proche une personne condamnée..il faut pouvoir aller lui rendre visite et la voir chaque jour dans cet état là..Perso je pense que j'aurais du mal...

                          franachement tu m'etonne Athena tun'aime pas gorger les moutons ou bien les poules mais autrement un etre humain que dieu lui a offert une vie malgré son dure etat dans cette vie tu vois que c'est un bon raison pour le tuer nonnonon c'est pas comme ca il faut faire il faut 1 peu de patience et pr vous informer ces personnes ont une belle place au paradis
                          c'est la généreusité de notre dieu
                          autrement un etre humain il ne faut jamais du tous le tuer c'est non humain

                          Comment


                          • #28
                            je suis pour ,
                            parceque celui demande l'euthanasie est déja mort, cloué au lit ,incapable de faire le moindre jeste incapable de mile::tong:.... ça devient de la torture

                            Comment


                            • #29
                              Envoyé par nirhead Voir le message
                              je suis pour ,
                              parceque celui demande l'euthanasie est déja mort, cloué au lit ,incapable de faire le moindre jeste incapable de mile::tong:.... ça devient de la torture

                              oui c'est vraiment sa c'est une mort sociale d'étre dans un état végétatif -comma ou en salle de reanimation - alors qu'on sait d'avantage qu'il est mort et que cette prolongation de sa vie n'est qu'un espoir en vain pour la famille et une torture pour lui donc moi chui pour l'euthanasie mais vraiment dans les cas extremes.
                              Le coeur a ses raisons que la raison ignore ...

                              Comment


                              • #30
                                Faut ils légaliser l’euthanasie ?

                                On dit que la vie est ensemble de choix…des choix quand doit prendre,pour nous,ou pour les personnes que nous aimons…
                                Ce ci est sûrement le plus crucial d’entre eux…un choix qui nous rend presque a classe égale avec le créateur lui-même…
                                Faut ils donner la mort a un mourrant ???
                                Ce qui sont contre l’euthanasie,vous dirons que cet acte,bannie par toutes les reléguions divines,est synonyme de désespoir et pire même de pêché…
                                Ce qui y sont favorable,affirmerons que parfois donner la mort, aussi paradoxale que ce soit,est un acte d’amour,un acte d’amour et une ultime faveur a une personne qui,la voir mourir en souffrant jour après jour nous déchire le cœur et nous tuent nous même de l’intérieur…
                                • alors la loi doit elle réagir et légaliser une pratique qui se fait comme même en clandestinité ?
                                • étés vous prêt le jour venue a « débrancher » quelqu’un par amour ?
                                • Donner la mort, peut être devenir un acte d’amour ?

                                Comment

                                widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                                Ads sous Menu

                                Collapse

                                Tendances

                                Collapse

                                There are no results that meet this criteria.

                                Working...
                                X