Annonce

Collapse
No announcement yet.

Et pourtant !!.... Paroles d'Aznavour

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Et pourtant !!.... Paroles d'Aznavour

    Un beau matin je sais que je m'éveillerai
    Différemment de tous les autres jours
    Et mon c½ur délivré enfin de notre amour
    Et pourtant, et pourtant
    Sans un remords, sans un regret je partirai
    Droit devant moi sans espoir de retour
    Loin des yeux loin du c½ur j'oublierai pour toujours
    Et ton c½ur et tes bras
    Et ta voix
    Mon amour

    Et pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Et pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Et pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Et pourtant
    J'arracherai sans une larme, sans un cri
    Les liens secrets qui déchirent ma peau
    Me libérant de toi pour trouver le repos
    Et pourtant, et pourtant
    Je marcherai vers d'autres cieux, d'autres pays
    En oubliant ta cruelle froideur
    Les mains pleines d'amour j'offrirai au bonheur
    Et les jour et les nuits
    Et la vie
    De mon c½ur

    Et pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Et pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Et pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Et pourtant

    Il faudra bien que je retrouve ma raison
    Mon insouciance et mes élans de joie
    Que je parte à jamais pour échapper à toi
    Dans d'autres bras quand j'oublirai jusqu'à ton nom
    Quand je pourrai repenser l'avenir
    Tu deviendras pour moi qu'un lointain souvenir
    Quand mon mal et ma peur
    Et mes pleurs
    Vont finir

    Et pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Et pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Pourtant, pourtant, je n'aime que toi
    Pourtant, pourtant, je n'aime que toi...


    Charles Aznavour

  • #2
    ça fait plaisir de savoir qu'il y a des jeunes qui aiment aznavour, dans mon entourage je suis la seule :-(
    j'aime tous ces textes je les trouve intemporelles.
    voici les paroles d'une chanson que j'aime beaucoup:

    il faut savoir


    Il faut savoir encore sourire
    Quand le meilleur s'est retiré
    Et qu'il ne reste que le pire
    Dans une vie bête à pleurer

    Il faut savoir, coûte que coûte
    Garder toute sa dignité
    Et malgré ce qu'il nous en coûte
    S'en aller sans se retourner

    Face au destin qui nous désarme
    Et devant le bonheur perdu
    Il faut savoir cacher ses larmes
    Mais moi, mon c½ur, je n'ai pas su

    Il faut savoir quitter la table
    Lorsque l'amour est desservi
    Sans s'accrocher l'air pitoyable
    Mais partir sans faire de bruit

    Il faut savoir cacher sa peine
    Sous le masque de tous les jours
    Et retenir les cris de haine
    Qui sont les derniers mots d'amour

    Il faut savoir rester de glace
    Et taire un c½ur qui meurt déjà
    Il faut savoir garder la face
    Mais moi, mon c½ur, je t'aime trop

    Mais moi, je ne peux pas
    Il faut savoir mais moi
    Je ne sais pas...

    Comment


    • #3
      Aznavour est le maitre de la chanson française à texte encore vivant sans aucun doute!!
      merci d'envoyer vos textes préférés

      Comment


      • #4
        La Boheme

        Jl'adoreeeeeeeeeeeeeeeeee

        Je vous parle d'un temps
        Que les moins de vingt ans
        Ne peuvent pas connaître
        Montmartre en ce temps-là
        Accrochait ses lilas
        Jusque sous nos fenêtres
        Et si l'humble garni
        Qui nous servait de nid
        Ne payait pas de mine
        C'est là qu'on s'est connu
        Moi qui criait famine
        Et toi qui posais nue

        La bohème, la bohème
        Ça voulait dire on est heureux
        La bohème, la bohème
        Nous ne mangions qu'un jour sur deux

        Dans les cafés voisins
        Nous étions quelques-uns
        Qui attendions la gloire
        Et bien que miséreux
        Avec le ventre creux
        Nous ne cessions d'y croire
        Et quand quelque bistro
        Contre un bon repas chaud
        Nous prenait une toile
        Nous récitions des vers
        Groupés autour du poêle
        En oubliant l'hiver

        La bohème, la bohème
        Ça voulait dire tu es jolie
        La bohème, la bohème
        Et nous avions tous du génie

        Souvent il m'arrivait
        Devant mon chevalet
        De passer des nuits blanches
        Retouchant le dessin
        De la ligne d'un sein
        Du galbe d'une hanche
        Et ce n'est qu'au matin
        Qu'on s'assayait enfin
        Devant un café-crème
        Epuisés mais ravis
        Fallait-il que l'on s'aime
        Et qu'on aime la vie

        La bohème, la bohème
        Ça voulait dire on a vingt ans
        La bohème, la bohème
        Et nous vivions de l'air du temps

        Quand au hasard des jours
        Je m'en vais faire un tour
        A mon ancienne adresse
        Je ne reconnais plus
        Ni les murs, ni les rues
        Qui ont vu ma jeunesse
        En haut d'un escalier
        Je cherche l'atelier
        Dont plus rien ne subsiste
        Dans son nouveau décor
        Montmartre semble triste
        Et les lilas sont morts

        La bohème, la bohème
        On était jeunes, on était fous
        La bohème, la bohème
        Ça ne veut plus rien dire du tout
        وقدَّمْ لها الماءَ قبل النبيذِ ولا تتطلَّع إلى تَوْأَمَيْ حَجَلٍ نائمين على صدرها
        وانتظرها،
        ومُسَّ على مَهَل يَدَها عندما تَضَعُ الكأسَ فوق الرخامِ
        كأنَّكَ تحملُ عنها الندى
        وانتظرها،
        تحدَّثْ إليها كما يتحدَّثُ نايٌ إلى وَتَرٍ خائفٍ في الكمانِ
        كأنكما شاهدانِ على ما يُعِدُّ غَدٌ لكما
        وانتظرها،
        ولَمِّع لها لَيْلَها خاتماً خاتماً
        وانتظرها
        لى أَن يقولَ لَكَ الليلُ:
        لم يَبْقَ غيركُما في الوجودِ
        فخُذْها، بِرِفْقٍ، إلى موتكَ المُشْتَهى
        وانتظرها

        محمود درويش

        Comment


        • #5
          a ma fille
          Je sais qu'un jour viendra car la vie le commande
          Ce jour que j'appréhende où tu nous quitteras
          Je sais qu'un jour viendra où triste et solitaire
          En soutenant ta mère et en traînant mes pas
          Je rentrerai chez nous dans un "chez nous" désert
          Je rentrerai chez nous où tu ne seras pas.

          Toi tu ne verras rien des choses de mon c½ur
          Tes yeux seront crevés de joie et de bonheur
          Et j'aurai un rictus que tu ne connais pas
          Qui semble être un sourire ému mais ne l'est pas
          En taisant ma douleur à ton bras fièrement
          Je guiderai tes pas quoique j'en pense ou dise
          Dans le recueillement d'une paisible église
          Pour aller te donner à l'homme de ton choix
          Qui te dévêtira du nom qui est le nôtre
          Pour t'en donner un autre que je ne connais pas.

          Je sais qu'un jour viendra tu atteindras cet âge
          Où l'on force les cages ayant trouvé sa voie
          Je sais qu'un jour viendra, l'âge t'aura fleurie
          Et l'aube de ta vie ailleurs se lèvera
          Et seul avec ta mère le jour comme la nuit
          L'été comme l'hiver nous aurons un peu froid.

          Et lui qui ne sait rien du mal qu'on s'est donné
          Lui qui n'aura rien fait pour mûrir tes années
          Lui qui viendra voler ce dont j'ai le plus peur
          Notre part de passé, notre part de bonheur
          Cet étranger sans nom, sans visage
          Oh! combien je le hais
          Et pourtant s'il doit te rendre heureuse
          Je n'aurai envers lui nulle pensée haineuse
          Mais je lui offrirai mon c½ur avec ta main
          Je ferai tout cela en sachant que tu l'aimes
          Simplement car JE T'AIME
          Le jour, où il viendra.

          Comment


          • #6
            J'adore cette chanson "une femme amoureuse" de Mireille Mathieu

            Le temps qui court comme un fou
            Aujourd'hui voilà qu'il s'arrête sur nous
            Tu me regardes et qui sait si tu me vois
            Mais moi je ne vois que toi
            Je n'ai plus qu'une question
            Tes yeux mes yeux
            Et je chante ton nom
            Si quelqu'un d'autre venait
            Je l'éloignerais et je me défendrais


            Je suis une femme amoureuse
            Et je brûle d'envie de dresser autour de toi
            Les murs de ma vie
            C'est mon droit de t'aimer
            Et de vouloir te garder
            Par dessus tout

            Hier aujourd'hui demain
            Comptent un seul jour quand tu prends ma main
            C'est comme un plan fabuleux tracé là-haut
            Pour l'amour de nous deux
            Qu'on soit ensemble longtemps
            Ou séparés par des océans
            Si un danger survenait
            Je l'éloignerais et je me défendrais


            Je suis une femme amoureuse
            Et je te parle clair, et tu dois savoir
            Ce qu'une femme peut faire
            C'est mon droit de t'aimer
            Et de vouloir te garder
            Je suis une femme amoureuse
            Et je brûle d'envie de dresser autour de toi
            Les murs de ma vie
            C'est mon droit de t'aimer
            Et de vouloir te garder
            Et de vouloir te garder

            Comment


            • #7
              La mamma!!

              La mamma!!

              Ils sont venus
              Ils sont tous là
              Dès qu'ils ont entendu ce cri
              Elle va mourir, la mamma
              Ils sont venus
              Ils sont tous là
              Même ceux du sud de l'Italie
              Y a même Giorgio, le fils maudit
              Avec des présents plein les bras
              Tous les enfants jouent en silence
              Autour du lit ou sur le carreau
              Mais leurs jeux n'ont pas d'importance
              C'est un peu leurs derniers cadeaux
              A la mamma
              On la réchauffe de baisers
              On lui remonte ses oreillers
              Elle va mourir, la mamma
              Sainte Marie pleine de grâces
              Dont la statue est sur la place
              Bien sûr vous lui tendez les bras
              En lui chantant Ave Maria
              Ave Maria
              Y a tant d'amour, de souvenirs
              Autour de toi, toi la mamma
              Y a tant de larmes et de sourires
              A travers toi, toi la mamma
              Et tous les hommes ont eu si chaud
              Sur les chemins de grand soleil
              Elle va mourir, la mamma
              Qu'ils boivent frais le vin nouveau
              Le bon vin de la bonne treille
              Tandis que s'entrassent pêle-mêle
              Sur les bancs, foulards et chapeaux
              C'est drôle on ne se sent pas triste
              Près du grand lit et de l'affection
              Y a même un oncle guitariste
              Qui joue en faisant attention
              A la mammaEt les femmes se souvenant
              Des chansons tristes des veillées
              Elle va mourir, la mamma
              Tout doucement, les yeux fermés
              Chantent comme on berce un enfant
              Aprés une bonne journée
              Pour qu'il sourie en s'endormant
              Ave Maria
              Y a tant d'amour, de souvenirs
              Autour de toi, toi la mamma
              Y a tant de larmes et de sourires
              A travers toi, toi la mamma
              Que jamais, jamais, jamais
              Tu nous quitteras...

              Comment


              • #8

                J'aime Paris au mois de mai
                Quand les bourgeons renaissent
                Qu'une nouvelle jeunesse
                S'empare de la vieille cité
                Qui se met à rayonner
                J'aime Paris au mois de mai
                Quand l'hiver le délaisse
                Que le soleil caresse
                Ses vieux toits à peine éveillés

                J'aime sentir sur les places
                Dans les rues où je passe
                Ce parfum de muguet que chasse
                Le vent qui passe
                Il me plaît à me promener
                Par les rues qui s'faufilent
                A travers toute la ville
                J'aime, j'aime Paris au mois de mai

                J'aime Paris au mois de mai
                Lorsque le jour se lève
                Les rues sortant du rêve
                Après un sommeil très léger
                Coquettes se refont une beauté
                J'aime Paris au mois de mai
                Quand soudain tout s'anime
                Par un monde anonyme
                Heureux de voir le soleil briller

                J'aime quand le vent m'apporte
                Des bruits de toutes sortes
                Et les potins que l'on colporte
                De porte en porte
                Il me plaît à me promener
                Dans les rues qui fourmillent
                Tout en draguant les filles
                J'aime, j'aime Paris au mois de mai

                J'aime Paris au mois de mai
                Avec ses bouquinistes
                Et ses aquarellistes
                Que le printemps a ramenés
                Comme chaque année le long des quais
                J'aime Paris au mois de mai
                La Seine qui l'arrose
                Et mille petites choses
                Que je ne pourrais expliquer

                J'aime quand la nuit sévère
                Etend la paix sur terre
                Et que la ville soudain s'éclaire
                De millions de lumières
                Il me plaît à me promener
                Contemplant les vitrines
                La nuit qui me fascine
                J'aime, j'aime Paris au mois de mai.

                ( j aime bien celle ci moi . )

                Comment


                • #9
                  Viens, donne tes seize ans
                  Au bonheur qui prend forme
                  Pour que ton corps d'enfant
                  Peu à peu se transforme

                  Viens, n'hésite pas
                  Mets ta main dans ma main
                  Simplement, et donne tes seize ans

                  Viens, donne tes seize ans
                  Aux amours éternelles
                  C'est le plus beau printemps
                  De la vie qui t'appelle

                  Viens, au creux de moi
                  Mets ta joue sur ma joue
                  Tendrement, et donne tes seize ans

                  Un jour, lorsque la vie aura fané nos jours
                  Un jour, nous penserons qu'il fut bien court
                  Le printemps des amours

                  Viens, donne tes seize ans
                  À ta fureur de vivre
                  Le chemin des Amants
                  Est le seul qu'il faut suivre

                  Viens, donne ton c½ur
                  Mon amour à l'amour
                  Qui attend, pour prendre tes seize ans

                  Donne tes seize ans
                  Donne tes seize ans

                  Comment


                  • #10
                    Toi et moi
                    Deux c½urs qui se confondent
                    Au seuil de l'infini
                    Loin du reste du monde
                    Haletants et soumis
                    A bord du lit
                    Qui tangue et va
                    Sous toi et moi

                    Toi et moi
                    Libérés des mensonges
                    Et sevrés des tabous
                    Quand la nuit se prolonge
                    Entre râles et remous
                    Nos songes fous
                    Inventent un nous

                    Entre chien et loup dans nos rêves déserts
                    L'amour a su combler les silences
                    Et nous, ses enfants nus, vierges de nos hiers,
                    Devenons toi et moi, lavés de nos enfers

                    Porte-moi
                    Au delà des angoisses
                    A l'appel du désir
                    Du c½ur de nos fantasmes
                    Aux confins du plaisir
                    Que Dieu créa
                    Pour toi et moi

                    J'étais sans espoir, tu as changé mon sort
                    Offrant à ma vie une autre chance
                    Les mots ne sont que mots, les tiens vibraient si fort
                    Qu'en parlant à ma peau ils éveillaient mon corps

                    Aime-moi
                    Fais-moi l'amour encore
                    Encore et parle-moi
                    Pour que jusqu'aux aurores
                    Aux sources de nos joies
                    Mes jours se noient
                    Dans toi et moi.

                    Comment


                    • #11
                      Sarah
                      Dans la boutique du tailleur
                      Tes vieux parents, tes frères, tes s½urs
                      Nous avons tant de peine au c½ur
                      Sarah, Sarah reviens vers nous
                      Mamie ne cesse de pleurer
                      Sa grande enfant, son adorée
                      Tu fus toujours sa préférée
                      Sarah, Sarah reviens vers nous

                      De quoi avais-tu donc besoin
                      Chez nous tu ne manquais de rien
                      Pourquoi es-tu partie si loin?
                      Ici quel vide tout à coup
                      Papy commence à être vieux
                      Il a déjà des mauvais yeux
                      Te sachant là il irait mieux
                      Sarah, Sarah reviens vers nous

                      Dans la boutique du tailleur
                      Tes vieux parents, tes frères, tes s½urs
                      Retrouveront l'ancien bonheur
                      Sarah, Sarah si tu reviens
                      Quand attablés les soirs d'hiver
                      Lorsqu'un à un Mamie nous sert
                      Nous sentons qu'il manque un couvert
                      Sarah, Sarah que c'est le tien

                      On lit tes lettres d'Amérique
                      T'as fait un parti magnifique
                      Alors tes sentiments s'expliquent
                      Tu veux oublier d'où tu viens
                      Hélène aura bientôt vingt ans
                      Elle s'en ira peut-être avant
                      On ne vit pas pour ses parents
                      Sarah, Sarah je le sais bien

                      Sois donc heureuse et sans regret
                      Mais ne nous oublie tout à fait
                      Tu as la vie dont tu rêvais
                      Sarah, Sarah tant pis pour nous

                      Comment


                      • #12
                        Hier encore

                        Hier encoreParoles et Musique: Charles Aznavour

                        Hier encore
                        J'avais vingt ans
                        Je caressais le temps
                        Et jouais de la vie
                        Comme on joue de l'amour
                        Et je vivais la nuit
                        Sans compter sur mes jours
                        Qui fuyaient dans le temps
                        J'ai fait tant de projets
                        Qui sont restés en l'air
                        J'ai fondé tant d'espoirs
                        Qui se sont envolés
                        Que je reste perdu
                        Ne sachant où aller
                        Les yeux cherchant le ciel
                        Mais le c½ur mis en terre
                        Hier encore
                        J'avais vingt ans
                        Je gaspillais le temps
                        En croyant l'arrêter
                        Et pour le retenir
                        Même le devancer
                        Je n'ai fait que courir
                        Et me suis essoufflé
                        Ignorant le passé
                        Conjuguant au futur
                        Je précédais de moi
                        Toute conversation
                        Et donnais mon avis
                        Que je voulais le bon
                        Pour critiquer le monde
                        Avec désinvolture
                        Hier encore
                        J'avais vingt ans
                        Mais j'ai perdu mon temps
                        A faire des folies
                        Qui ne me laissent au fond
                        Rien de vraiment précis
                        Que quelques rides au front
                        Et la peur de l'ennui
                        Car mes amours sont mortes
                        Avant que d'exister
                        Mes amis sont partis
                        Et ne reviendront pas
                        Par ma faute j'ai fait
                        Le vide autour de moi
                        Et j'ai gâché ma vie
                        Et mes jeunes années
                        Du meilleur et du pire
                        En jetant le meilleur
                        J'ai figé mes sourires
                        Et j'ai glacé mes pleurs
                        Où sont-ils à présent
                        A présent mes vingt ans?

                        Comment


                        • #13
                          Mourir pour toi

                          Mourir pour toi - Charles Aznavour


                          Aïe! mourir pour toi
                          A l'instant où ta main me frôle
                          Laisser ma vie sur ton épaule
                          Bercé par le son de ta voix

                          Aïe! mourir d'amour
                          T'offrir ma dernière seconde
                          Et sans regret quitter le monde
                          En emportant mon plus beau jour

                          Pour garder notre bonheur
                          Comme il est là
                          Ne pas connaître la douleur
                          Par toi
                          Et la terrible certitude
                          De la solitude

                          Aïe! mourir pour toi
                          Prendre le meilleur de nous-mêmes
                          Dans le souffle de ton je t'aime
                          Et m'endormir avec mes joies

                          Parle-moi
                          Console-moi
                          J'ai peur du jour qui va naître
                          Il sera le dernier peut-être
                          Que notre bonheur va connaître

                          Serre-moi
                          Apaise-moi
                          Quand j'ai l'angoisse du pire
                          Ne dis rien quand tu m'entends dire
                          Qu'au fond mourir pour mourir

                          Aïe! mourir pour toi
                          A l'instant où ta main me frôle
                          Laisser ma vie sur ton épaule
                          Bercé par le son de ta voix

                          Aïe! mourir d'amour
                          T'offrir ma dernière seconde
                          Et sans regret quitter le monde
                          En emportant mon plus beau jour

                          Pour garder notre bonheur
                          Comme il est là
                          Ne pas connaître la douleur
                          Par toi
                          Et la terrible certitude
                          De la solitude

                          Aïe! mourir pour toi
                          Prendre le meilleur de nous-mêmes
                          Dans le souffle de ton je t'aime
                          Et m'endormir avec mes joies
                          Mourir pour toi...

                          A celle qui se reconnaitra, à celle qui m'a fait souffrir....

                          Comment


                          • #14
                            Amour amer

                            Amour amer - Charles Aznavour


                            De l'amour à la mort il n'y avait qu'un pas
                            Et l'amour l'a franchi qui peut dire pourquoi
                            Qui peut dire comment il a mis une proie
                            Sur nos rêves d'amants décrétant l'amour
                            Hors la loi

                            Plus le mal se répand plus le diable est heureux
                            Sur ces agissements Dieu a fermé les yeux
                            Le destin et la mort ont pactisé un jour
                            Depuis le mal dévore et la vie et l'amour

                            Amour amer
                            Amants à mort
                            À vos enfers
                            Feu dans le corps
                            Amour amer

                            Et le coeur s'est gelé le corps a pris peur
                            Et le sang pollué a perdu sa couleur
                            Les amoureux non plus de raison de rêver
                            L'insouciance a vécu il faut toujours se préserver

                            L'aventure d'un soir devient jeu dangereux
                            Et nous fait entrevoir les lendemains de feu
                            Le mal qui va et court rend les amants craintifs
                            En ces temps où l'amour semble un acte fautif

                            Amour amer
                            Amants à mort
                            À vos enfers
                            Feu dans le corps
                            Amour amer

                            L'amour devait bâtir pour nous des lendemains
                            Et la science guérir et nous tenir la main
                            Tous deux nous ont trahi sans honte et sans raison
                            Nous en payons le prix sans espoir et sans illusion

                            Mon amour mon amour ne m'abandonne pas
                            Je tremble nuit et jour la mort plane sur moi
                            Je crève sans espoir ma jeunesse est foutue
                            Car je suis damné par le sang que j'ai reçu

                            Amour amer
                            Amants à mort
                            À vos enfers
                            Feu dans le corps
                            Amour amer





                            A la même fille du premier post !!

                            Comment


                            • #15
                              Envoyé par AsmodeE
                              Aznavour est le maitre de la chanson française à texte encore vivant sans aucun doute!!
                              tu as raison , mais il ne faut pas oublier aussi les textes magnifiques de Serge Réggianni

                              l'une des plus belles ( après la boheme) d' Aznavour :

                              Non je n'ai rien oublié

                              Je n'aurais jamais cru qu'on se rencontrerait
                              Le hasard est curieux, il provoque les choses
                              Et le destin pressé un instant prend la pause
                              Non je n'ai rien oublié

                              Je souris malgré moi, rien qu'à te regarder
                              Si les mois, les années marquent souvent les êtres
                              Toi, tu n'as pas changé, la coiffure peut-être
                              Non je n'ai rien oublié

                              Marié, moi ? allons donc, je n'en ai nulle envie
                              J'aime ma liberté, et puis, de toi à moi
                              Je n'ai pas rencontré la femme de ma vie
                              Mais allons prendre un verre, et parle-moi de toi

                              Qu'as-tu fait de tes jours ? es-tu riche et comblée ?
                              Tu vis seule à Paris? mais alors ce mariage ?
                              Entre nous, tes parents ont dû crever de rage
                              Non je n'ai rien oublié

                              Qui m'aurait dit qu'un jour sans l'avoir provoqué
                              Le destin tout à coup nous mettrait face à face
                              Je croyais que tout meurt avec le temps qui passe
                              Non je n'ai rien oublié

                              Je ne sais trop que dire, ni par où commencer
                              Les souvenirs foisonnent, envahissent ma tête
                              Mon passé revient du fond de sa défaite
                              Non je n'ai rien oublié, rien oublié

                              A l'age où je portais mon c½ur pour toute arme
                              Ton père ayant pour toi bien d'autres ambitions
                              A brisé notre amour et fait jaillir nos larmes
                              Pour un mari choisi sur sa situation

                              J'ai voulu te revoir mais tu étais cloîtrée
                              Je t'ai écrit cent fois, mais toujours sans réponse
                              Cela m'a pris longtemps avant que je renonce
                              Non je n'ai rien oublié

                              L'heure court et déjà le café va fermer
                              Viens je te raccompagne à travers les rues mortes
                              Comme au temps des baisers qu'on volait sous ta porte
                              Non je n'ai rien oublié

                              Chaque saison était notre saison d'aimer
                              Et nous ne redoutions ni l'hiver ni l'automne
                              C'est toujours le printemps quand nos vingt ans résonnent
                              Non je n'ai rien oublié, rien oublié

                              Cela m'a fait du bien de sentir ta présence
                              Je me sens différent, comme un peu plus léger
                              On a souvent besoin d'un bain d'adolescence
                              C'est doux de revenir aux sources du passé

                              Je voudrais, si tu veux, sans vouloir te forcer
                              Te revoir à nouveau, enfin... si c'est possible
                              Si tu en as envie, si tu es disponible
                              Si tu n'as rien oublié
                              Comme moi qui n'ai rien oublié

                              Comment

                              widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                              Ads sous Menu

                              Collapse

                              Tendances

                              Collapse

                              There are no results that meet this criteria.

                              Working...
                              X