Annonce

Collapse
No announcement yet.

Votre Livre: le roman de marhba.com...

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Votre Livre: le roman de marhba.com...

    avec la participation de tout un chacun, nous allons ecrire un roman ensemble, paragraphe par paragraphe nous constituront un livre ou plutot un roman (j ai emprunté cette idée a un site francais consacré a cela)
    > SVP pas d arabe retranscrit en francais
    > SVP SVP SVP pas de longs paragraphes sinon vous influerez trop sur le récit
    > et ne pas renfermer l histoire dans un cadre chronologique ou spatial...
    > pas de smileys

    Chapitre 1

    C est le matin, Il vient de se lever, alluma une cigarette avant d avoir rien avalé, a chaque fois qu il mange quelque chose le matin, il finit par tout revomir...
    Il prit sa douche s habilla et descendit l escalier quatre a quatre, il etait en retard.
    Il habitait au sixieme etage d un immeuble situé en plein centre ville, il en avait fait la decoration lui meme: il avait acheté chaque biblot, chaque tapis chaque meuble de ses nombreux voyages...
    Il vivait seul, le stress de la vie quotidienne l empechait d eprouver de l atachement pour personne.
    En bas de l escalier, il fit un mouvement de la main pour dire bonjour au concierge; ce concierge qui passe plus de temps a épier ses allées et venues qu a autre chose.
    Il s appretait a traverser la route pour rejoindre sa voiture dans le parking...
    Last edited by Farouk; 03-04-2005, 03h39.

  • #2
    j'aime bien ce genre de sujets :D
    mais je propose que la suite soit ajouté par petits extraits : un mot, une phrase ..

    [....]

    Il s appretait a traverser la route pour rejoindre sa voiture dans le parking quand soudain il fût frappé par ....

    Comment


    • #3
      Chapitre 1


      C est le matin, Il vient de se lever, alluma une cigarette avant d avoir rien avalé, a chaque fois qu il mange quelque chose le matin, il finit par tout revomir...
      Il prit sa douche s habilla et descendit l escalier quatre a quatre, il etait en retard.
      Il habitait au sixieme etage d un immeuble situé en plein centre ville, il en avait fait la decoration lui meme: il avait acheté chaque biblot, chaque tapis chaque meuble de ses nombreux voyages...
      Il vivait seul, le stress de la vie quotidienne l empechait d eprouver de l atachement pour personne.
      En bas de l escalier, il fit un mouvement de la main pour dire bonjour au concierge; ce concierge qui passe plus de temps a épier ses allées et venues qu a autre chose.
      Il s appretait a traverser la route pour rejoindre sa voiture dans le parking

      quand soudain il fût frappé par ....

      une pensee si soudaine il se demanda qu est ce qu il etait entrain de faire !!??????? des images et des questions defilaient devant lui a une vitesse hilarante ......


      Comment


      • #4
        ahla

        Chapitre 1


        C est le matin, Il vient de se lever, alluma une cigarette avant d avoir rien avalé, a chaque fois qu il mange quelque chose le matin, il finit par tout revomir...
        Il prit sa douche s habilla et descendit l escalier quatre a quatre, il etait en retard.
        Il habitait au sixieme etage d un immeuble situé en plein centre ville, il en avait fait la decoration lui meme: il avait acheté chaque biblot, chaque tapis chaque meuble de ses nombreux voyages...
        Il vivait seul, le stress de la vie quotidienne l empechait d eprouver de l atachement pour personne.
        En bas de l escalier, il fit un mouvement de la main pour dire bonjour au concierge; ce concierge qui passe plus de temps a épier ses allées et venues qu a autre chose.
        Il s appretait a traverser la route pour rejoindre sa voiture dans le parking


        quand soudain il fût frappé par ....



        une pensee si soudaine qu'il se demanda qu est ce qu il etait entrain de faire !!??????? des images et des questions defilaient devant lui a une vitesse hilarante ......
        Ce soir là il y avait bien une fille qui partageait son lit. Il s'arreta, se gratta le peu de barbichette mal-rasée. Il commence à voir plus clair et dans sa tete les traits d'une silhouette bien dans ses formes commençaient à se redessiner.
        Il fit volte-face et fixa son regard sur ce qui apparait encore d'un appartement du sixièmle étage, une fenètre fermée, sa fenetre qu'il n'ouvrait jamais et qui lui évitait le spectacle morose des rues et des bruits de cette portion oubliée de la ville.
        LA silhouette de la fille fit encore irruption. Il se demanda s'il n'etait pas rentré bourré la veille avec une bonne compagnie, une de celles qu'il a l'habitude de croiser à l'entrée de la rue commerçante.
        Et les images fusionnaient pour n'en faire qu'une et un large sourire s'esquissa sur ses levres fines. Il se sentit bien et étrangement en forme pour quelqu'un qui s'apprete à périr le reste de la journée au fin fond d'un bureau.Tout au long de la route il essaya de se rememorer de cette nuit passée et ne cessa de s'interroger de qui pourrait etre cette fille et comment pourrait il la trouver.Comment retrouver une personne qu'on connait la silhouette mais qu'on ignore le visage ....

        Comment


        • #5
          Ce soir là il y avait bien une fille qui partageait son lit. Il s'arreta, se gratta le peu de barbichette mal-rasée. Il commence à voir plus clair et dans sa tete les traits d'une silhouette bien dans ses formes commençaient à se redessiner.
          Il fit volte-face et fixa son regard sur ce qui apparait encore d'un appartement du sixièmle étage, une fenètre fermée, sa fenetre qu'il n'ouvrait jamais et qui lui évitait le spectacle morose des rues et des bruits de cette portion oubliée de la ville.
          LA silhouette de la fille fit encore irruption. Il se demanda s'il n'etait pas rentré bourré la veille avec une bonne compagnie, une de celles qu'il a l'habitude de croiser à l'entrée de la rue commerçante.
          Et les images fusionnaient pour n'en faire qu'une et un large sourire s'esquissa sur ses levres fines. Il se sentit bien et étrangement en forme pour quelqu'un qui s'apprete à périr le reste de la journée au fin fond d'un bureau.Tout au long de la route il essaya de se rememorer de cette nuit passée et ne cessa de s'interroger de qui pourrait etre cette fille et comment pourrait il la trouver.Comment retrouver une personne qu'on connait la silhouette mais qu'on ignore le visage.
          Mais les images commencèrent à devenir plus précises, du moins les actes. Oui, il se souvint que cette nuit là, il n'avait pas utilisé de préservatifs ... oui , il se souvint que sous l'effet de l'alcool il a fait des trucs incroyables et déraisonnés, puis subitement une peur térrible s'installa en lui ...

          Comment


          • #6

            Mais les images commencèrent à devenir plus précises, du moins les actes. Oui, il se souvint que cette nuit là, il n'avait pas utilisé de préservatifs ... oui , il se souvint que sous l'effet de l'alcool il a fait des trucs incroyables et déraisonnés, puis subitement une peur térrible s'installa en lui ...
            mais qu est ce qu il a fait ??!! une sensation de malaise commencer a s introduire insidieusement en lui tout en chassant le debut de bien etre qu il commencait a ressentir en essayant de se rappeler des bribes de reve de la soirees derniere !!! oh mon dieu !! il est incapable de se rapeller meme s il a passe la nuit avec quelqu un et surtout qui est ce quelqu un !!mais cette sensation de malaise n est pas fortuite ,c est meme un mauvais presentiment qui le ronge la !......................

            Comment


            • #7
              Ne sachant quoi faire de ses pensés de ses flashs de mémoire ; il prit le reste de la journée pour se reposer, pour essayer de savoir si ce qui ce passe dans sa tête et réalité ou rêve. Ayant quitté son travail de bonheur il se dirige vers le bistro ou il a l’habitude de se rendre ou il connais tout le monde et ou tout le monde le connais. Mais à sa stupéfaction ce n’est plus un pub mais une épicerie. Les gens qu’il a pour habitude de côtoyer ne sont plus les mêmes, les immeubles, les maisons, les boutiques … rien n’est comme il se le rappelait. Il ne sais plus ou se mettre et se demande s’il n’est en train de devenir fou, si ce n’est un mauvais rêve. Il essaye alors de rebrousser chemin mais ne sais pas ou il est passé tout pour lui est nouveau. …

              C'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent !
              Baudelaire

              Comment


              • #8
                Ne sachant quoi faire de ses pensés de ses flashs de mémoire ; il prit le reste de la journée pour se reposer, pour essayer de savoir si ce qui ce passe dans sa tête et réalité ou rêve. Ayant quitté son travail de bonheur il se dirige vers le bistro ou il a l’habitude de se rendre ou il connais tout le monde et ou tout le monde le connais. Mais à sa stupéfaction ce n’est plus un pub mais une épicerie. Les gens qu’il a pour habitude de côtoyer ne sont plus les mêmes, les immeubles, les maisons, les boutiques … rien n’est comme il se le rappelait. Il ne sais plus ou se mettre et se demande s’il n’est en train de devenir fou, si ce n’est un mauvais rêve. Il essaye alors de rebrousser chemin mais ne sais pas ou il est passé tout pour lui est nouveau. …
                il ne comprend plus rien , il tourne autour de lui tout en contemplant l'endroit , tout est nouveau , tout lui parait étrange , bizarre ...." ****** ...mais k'est ce ki se passe ? " . Il decide alors de marcher , marcher sans savoir au juste ou il va .... peut etre rencontrera t il une personne k'il connait et qui pourra l'aider .....tout en marchant , il continua a regarder tous ce qui le rencontre .... tout est different ..... soudain ...son portable sonna "allo.......qui est a l'appareil ? ....allo ......allo .....mais repondez !!!qui est a l'appareil " il n'entend pas une voix ...mais des cris .....des cris monstrueux........ .il raccrocha .et resta cloué a sa place se demandant d'ou pouvait provenir cet appel .......et le portable sonna uen seconde fois ...."allo!!!"......"t'as peur ? dis moi !!! est ce ke t'as peur ? "qui etes vous? dites mi tout de suite qui vous etes !!!"" avoues que tu as peur " je le vois dans ton visage !!! " et l'etranger eclata de rire " MERDE qui etes vous ? ou suis je ? repondez moi !!! je ne comprends plus rien !!! Seigneur , si c'est un reve faites que je me reveille tout de suite "

                Comment


                • #9
                  Seigneur , si c'est un reve faites que je me reveille tout de suite
                  Et au milieu d'une lumière éblouissante, surgit le seigneur : LE SEIGNEUR DES ANNEAUX. Petit à petit au milieu de cette blancheur il prît forme. C'était un viellard, avec une grand barbe et de longs cheveux, au visage rayonnant, portant une longue jellaba....

                  Notre héros, fût surpris, étourdit, et bientôt, le seigneur lui dit :

                  - N'ai crainte, mon fils, n'ait crainte.

                  - Mais c'est koi tout ça? qui êtes vous?!!

                  - Oh, ne t'inquiète pas ça arrive si souvent ce genre de chose. En te levant le matin, et par un concours de circonstantes, tu as pénétré dans une fenêtre spatio temporelle. Ainsi, tu es entré dans une nouvelle dimension, un monde que tu n'as jamais vu.

                  - Mais alors, que faire? comment m'en sortir? je veux revenir à mon monde, je veux quitter cet endroit! je veux retrouver ma vie, mon train train, mes aventures avec les filles...

                  - Mais tu vas arrêter de chialer ..

                  là le vieux se rétracta et repris :

                  - .. oups, je veux dire, je te comprends parafaitement mon fils.. Mais qu'est ce qui te plait dans toutes cette vie, hein? esclave. tel est ton rôle dans cette vie. Tu ne fais que te soumettre et obéir, soit à des hommes, soit à tes instincts, soit à des lois. Qu'est ce qui te plaît dans tout celà mon fils? hein?

                  - Mais .. mais .. je peux pas m'imaginer vivre ailleurs .. non ... je ne peux pas ... Mais vous savez, à bien y voir plus clair, je serais tenté de vous dire, que la vie est le plus grand trésor qui nous ait été donné, quand bien même on la critiquerait.

                  - Ah décidemment ... tu veux revenir à ton monde c'est ça?

                  - Oui.. oui .. s'il vous plait ...

                  - Bon écoute, y a deux solutions, soit tu continue ta vie ici, et tu attends que par hasard tu accèdes à une fenêtre spatio-temporelle et par là tu retournes à ton monde ..

                  - Oui, oui et l'autre option c'est koi?!!

                  - Eh bien soit, je te donne un de mes anneaux magiques.

                  - Et ça va me servir à koi?!!

                  - C'est un outil de voyage dans le temps, et voilà la phrase magique que tu deveras prononcer pour effectuer un voyage : "to be continued" en le grattant.

                  - Oui mais si je veux accéder à une date et lieu précis, comment faire?

                  - Eh bien justement, c'est là le problème, cet anneau a un défaut de fabrication, je l'ai acheté bon marché, chez les grands sorciers de notre cite, et je dois dire que je n'ai plus d'anneaux prfectionnés. Tu ne peux spécifier ni date ni lieu : Ca sera selon ta chance! Tu peux te retrouver en utilisant la phrase magique dans n'importe quel lieu et n'importe quel moment.

                  Il réffléchit quelques instants, et dit :
                  - Bon je poréfère ça, que de continuer ma vie ici

                  Il saisit l'anneau, et prononça la phrase magique en le grattant : "to be continued"

                  Subitement, il se trouva dans un autre pays et un autre temps c'était ...

                  Comment


                  • #10
                    Subitement, il se trouva dans un autre pays et un autre temps c'était ...


                    C’était un pays dévasté par la guerre ou régné mort et désolation. Les cadavres gisaient par terre se noyant dans leur sang encore chaud, les bruits des canons retentissaient et l’assourdissaient. Ou Diable Suis-je tomber ? - Se dit-il – Qu’ai-je fait pour mériter cela ?
                    Il frotta à nouveau son anneau ce même anneau que cet homme en jelaba lui donna ; Mais rien ne se passe. L’on avait omis de lui dire que l’on ne peut se servir de l’anneau à volonté, qu’il fallait attendre la lune pleine pour que cela marche. Et le voila notre héro perdu dans un monde nouveau un deuxième ne savant ou aller ou se cacher ou se procurer à manger. Il tourne les rues les unes après les autres ne s’éloignant jamais de se qui fut des murs par peur, car c’est la peur le seul sentiment qui le domine la peur de mourir, de mourir dans un monde ou il ne connais personne, rien, la peur de ne plus jamais revoir son monde son époque, ses proches et ses amis. Il tourne et tourne pour enfin trouver une allé menant un au sous-sol il y pénètre les larmes au yeux tout frissonnant de froid tremblant de peur. Ne pouvant crier de peur d’être entendu par une personne qui pourrais lui faire du mal ne pouvant ni même allumer de feu il se blotti Contre un mur s’abritant du froid en se couvrant d’habits prélever sur les morts devant lui étendus. Il implore le pardon pour ces pécher commis espérant encore et encore être entrain de rêver. Il s’endort finalement. …
                    C'est le Diable qui tient les fils qui nous remuent !
                    Baudelaire

                    Comment


                    • #11
                      Il s’endort finalement
                      Le lendemain matin, se rveillant il se trouva menoté, allongé par terre, dans une cellule obscure. Autour de lui, plusieurs soldats, qui lancèrent :

                      - C'est un espion! c'est un espion!

                      L'un d'eux fît

                      - Eh chef, chef !! il s'est réveillé!

                      Le "chef", avança et vînt vers le prisionier, il ordonna qu'on lui enlève les menotes, qu'on l'amène dans son bureau.

                      - Alors, que faites vous ici, cher monsieur ?

                      - Eh bien voilà, j'ai un anneau magique, avec lequel en le grattant et pronoçant la phrase magique, je me suis retrouvé dans votre monde ...

                      Ils éclatèrent tous d'un grand fou rire.

                      - Ha ha ha ... dit le chef, t'es un marrant toi hien ?

                      Ensuite, il lui envoya un grand coup de poing dans le ventre, suite auquel, notre ami tomba par terre gisant ...

                      - Mais je vous jure, je ne sais point comment je suis venu ici, je vou jure ...

                      - Ah oui, c ça ...

                      Et on lui donna encore un tas de coup de pieds en l'insultant et crachant dessus ...

                      - Tu sais ou tu es là ? dit le chef, Tu es dans l'armée des anti-castors, nous combattons à mort les castors, c'est comme ça que nous les appellons, et visiblement tu fais partie d'eu, ta tronche, ne peut être que celle d'un castor.

                      Là, son "sous-chef" intervint :

                      - Oh oui ... Oh oui grand chef, celà saute au yeux que ça ne peut être qu'un castor, non mais regardez moi, cette façon de parler, cette façon de nous regarder ...

                      Le chef dit finalement :

                      - Bon écoutez les anti-castors, on va lui donner une chance de s'en sortir, oui, on va lui faire un test, si ça marche il sera épargné, sinon il subira le traitement qu'on inflige, à tout castor, spécialemnt les castors de gros calibres.

                      Et il ajouta :

                      - Voilà en quoi consiste le test ...

                      Comment


                      • #12
                        - Voilà en quoi consiste le test ...
                        - le fameux test chef ??? et pourquoi ??
                        - je sais pas pourquoi mais sa tete ne me semble pas celle d un castor tu les connais ces castors ils ont tous la meme tete a croire qu ils font passer un castings d abord a ceux qui veulent integrer leurs rangs !!! du n importe quoi !!! mais bien sur pas etonnant de leur part !!
                        - oui mais chef il essaie de nous prendre pour des debiles ou quoi
                        cette histoire de fenetre spatio temporelle et d anneau defectueux !!! et puis quoi encore !!! il veut nous faire croire ca ! quand meme je croyais qu ils etaient plus intelligents que ca ces castors !!!!!!!!!!!!!
                        - oh et puis arrete soldat !!! on va lui laisser une seule chance de disculper .
                        et il se tourna vers notre heros qui suivait ce qui se passait autour de lui tout en se disant au fonds de lui que c est pas vrai qu il allait se reveiller de ce cauchemar ! qu il allait se reveiller et se retrouver ds son lit comme tt les jours enerve et ennuye et malade d ennui !!!! mais meme en se pincant rien n y fit les murs obscurs du bureau ne disparaissaient pas et les soldats habilles de tuniques pourpres striees de blanc sur des especes de jodhpurs noirs armes chacun d une espece de mini mitraillette avec un ecran par dessus rien ne disparaissait au contraire ils le fixaient tous sans amenite en se demandant pourquoi le chef ne voulait pas l executer tt de suite comme il sied a un de ces castors !!!
                        et puis leur chef parla
                        - on va te donner une chance mais une seule et unique pour que tu nous demontre ta bonne volonte et ta non appartenance a ce gang !

                        Comment


                        • #13
                          Ainsi, le chef, le sous chef, et les sous chef de deuxième troisième, et quatrième catégories, se réunissèrent pour fixer le test.

                          Ils parlèrent, débatèrent, on entendit des cris, des protestations, des répliques d'émerveillements sur des raisonnement visiblement impréssionant. Puis subitement, un silence règna, et on vit sortir par la porte de la salle de réunion, le rapporteur, le verdict à la main.

                          Les autres sortirent, et au milieu d'une foule immense le verdict fût prononcé :

                          - En ce jour de l'an 1000 du calendrier anti castorien, au nom des pouvoir qui me sont donnés, .... moi le grand chef, je déclare que le test que devra passer l'inconnu est le suivant : Il devra raconter 5 blagues en plein public, et au moins 4 d'entre elles devront faire rire toute la foule. Dans le cas ou il échou, il subira le traitement infligé à tout castor, qui ose venir nous espionner.

                          Ainsi, on emmena notre ami dans la place public, des appels furent lancés aux gens pour assister à ce test.

                          Notre ami, se trouva donc dans l'obligation de raconter 5 blagues, dont au moins 4 doivent faire rire la foule.

                          Il réffléchit un peu, puis hésitant il dit : bon voilà ma première bague ...

                          Comment


                          • #14
                            "to be continued...", prononcons ces mots dans l espoir de leur faire rire, puisqu il leur en avait parlé de cette bague, il leur en avait parlé de ce damné pacte qu il avait fait avec ce damné sorcier qui scella son sort... Mais, l effet escompté ne se produit pas, mais par contre il se retrouvera projetté tel Scott Bakula quand Code Quantum, dans un autre lieu, dans un autre monde.

                            *** Chapitre 2- le choix ***
                            Il se retrouva au volant d une Porsche 911 996 un modele magnifique, datant de 1996, meme si l electronique embarquée etait minimaliste et le moteur trop bruyant, il ne pensa a rien et mis le pied au plancher...
                            Il jeta un oeil a l ecran du GPS, et vis sa destination, il allait a Rue du Choix, peut etre est ce un signe, peut etre devait il jeter cette ridicule bague qui ne lui laissait le plaisir de vivre une vie confortable.
                            Une fois arrivé, ...

                            Comment


                            • #15

                              peut etre est ce un signe, peut etre devait il jeter cette ridicule bague qui ne lui laissait le plaisir de vivre une vie confortable.
                              Une fois arrivé, ...
                              il se posa encore la question bon la il est au volant d une porshe 911 il n aurait meme pas oser en rever ds ses reves les plus fous mais il y avait un mais !!! et apres qu est ce qui se passera il sait meme pas ou il est ds quel pays se trouve t il !! il peut se situer approximativement au niveau du temps et de l epoque deja par rapport au petit bijou qu il etait entrain de conduire mais qu est ce qu il y a derrires tout ca ?? ou est il suppose etre ?? neamoins il continua son chemin en se posant plusieurs questions !
                              l avenue du choix se profilait devant lui, une longue avenue toute droite qui semblait sans fin ! il jeta un coup d oeil sur le cdran digital du tableau de bord le numero indiquee c etait le 119 et il etait tt pres alors il essaya de chercher une place ou mettre la voiture et descendit ........

                              Comment

                              widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                              Ads sous Menu

                              Collapse

                              Tendances

                              Collapse

                              There are no results that meet this criteria.

                              Working...
                              X