Annonce

Collapse
No announcement yet.

Amour En Poeme

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Amour En Poeme

    Où je vais, d'où je viens,

    Pourquoi je suis trempée.

    Voyons, ça se voit bien.

    Il pleut.

    La pluie, c'est de la pluie.

    Je vais dessous, et puis,

    Et puis c'est tout.

    Passez votre chemin

    Comme je passe le mien.

    C'est pour mon plaisir

    Que je patauge dans la boue.

    La pluie, ça me fait rire.

    Je ris de tout et de tout et de tout.

    Si vous avez la larme facile

    Rentrez plutôt chez vous

    Pleurez plutôt chez vous,

    Pleurez plutôt sur vous,

    Mais laissez-moi,

    Laissez-moi, laissez-moi, laissez-moi.

    Je ne veux pas entendre le son de votre voix,

    Passez votre chemin

    Comme je passe le mien.
    Le seul homme que j'aimais,

    c'est vous qui l'avez tué,

    matraqué, piétiné...

    achevé.

    J'ai vu son sang couler,

    couler dans un ruisseau,

    dans le ruisseau.

    Passez votre chemin

    comme je passe le mien.

    L'homme que j'aimais

    est mort, la tête dans la boue.

    Ce que j'peux vous haïr,

    vous haïr... c'est fou... c'est fou... c'est fou.

    Et vous vous attendrissez sur moi,

    vous êtes trop bons pour moi,

    beaucoup trop bons, croyez-moi.



    Vous êtes trop bons... bons comme le ratelier est bon pour le rat.

    mais un jour...un jour viendra où le rat vous mordra...

    Passez votre chemin,

    hommes bons... hommes de biens.

    (Où je vais, d'où je viens)

    (J. Prévert)

    (La pluie et le beau temps)

  • #2
    Mignonne, allons voir si la rose

    A Cassandre

    Mignonne, allons voir si la rose
    Qui ce matin avoit desclose
    Sa robe de pourpre au Soleil,
    A point perdu ceste vesprée
    Les plis de sa robe pourprée,
    Et son teint au vostre pareil.


    Mignonne, allons voir si la rose

    A Cassandre

    Mignonne, allons voir si la rose
    Qui ce matin avoit desclose
    Sa robe de pourpre au Soleil,
    A point perdu ceste vesprée
    Les plis de sa robe pourprée,
    Et son teint au vostre pareil.

    Las ! voyez comme en peu d'espace,
    Mignonne, elle a dessus la place
    Las ! las ses beautez laissé cheoir !
    Ô vrayment marastre Nature,
    Puis qu'une telle fleur ne dure
    Que du matin jusques au soir !

    Donc, si vous me croyez, mignonne,
    Tandis que vostre âge fleuronne
    En sa plus verte nouveauté,
    Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
    Comme à ceste fleur la vieillesse
    Fera ternir vostre beauté.

    RONSARD

    Comment


    • #3

      mignone allons voir si la rose

      Comment


      • #4
        ياسامرين الليل في بحر الاشواق ==== ياليتني معكم .... يلوح شراعي
        بين القمر والموج ...لمعه... وبراق ==== والنسمه العذبه للاحباب داعِي
        القرب ياالغالين ....للروح ...ترياق ==== والبعد ذباح القلوب ... الوجاعي

        Comment


        • #5
          سهم الهوى والــــــحب لاشك صايب ×× لاصوبت عيـــــــــنه والرمش مزيون
          ومن ينـــــــقذ الــغرقان لاصار ذايب ×× في حب منهم عليـــــــــــنا يتــــــغلون
          هذا وفي عينه شـــفت الــــــــعجايب ×× عينن تصيب القلب بـــــسهم مـــلعون
          من شوفته والقلب مني لـــــــــــــهايب ×× كنه على جمر الغضى والنار يصلون
          عن شوفكم يالترف ماني بـــــــــتايب ×× لو صرت بـــــــسكاكا وانتم بدلــمــون
          ولو قالو الناس مخطــــــــــي وعايب ×× ماهمـــني الجـــــيتك بس وشــــــلون

          Comment


          • #6
            Résurrection

            La chambre des morts s'ouvre.
            Et tu exécutes la loi, des
            ciseaux coupent les tendons,
            la bouche raccourcit les lèvres
            dans l'espace d'un fils court
            la ficelle aux fentes du visage.
            Le héron en morceaux
            descend
            stable sur le fil de sperme.
            Un fleuve vit dans le feuillage,
            il écoute les amants qui s'écartent,
            le faucon.
            Ton monde, délicieux, tombe dans l'eau.
            Tu te réveilles dans l'amour.

            Comment


            • #7

              أيها الليل تحمل لنا هموم وتتحمل معنا الهموم
              وتحمل انس وفرح وشقاء لمحب
              وتلتقي بك العيون
              والأيدي تتصافح باللمسات الرقيقة والمشاعر المرهفة
              وتزهر ملكة الليل لتبعث عطر يأخذ الأنفاس
              فأكن على موعد معك ســـيدتي


              كل شيء لك
              نلبس نتعطر نعمل
              نبحث عن الأجمل
              كل ما نفعله من أجلك أنت فقط
              ما هذه الدنيا لو لم تكوني فيها
              آمل أن لا ينتابك الغرور
              كيف ما كنتِ احبك
              ولكن كونـي كما أحببتـك
              كونـي دفئا وحنـان
              جسدي معنى الإنسان
              الحب
              الوفاء
              العطاء
              اجمعي حولك القلـوب
              يا نور يضيء الدروب
              كوني تاج كل زمـان
              يا مـاً ملكتي القلـوب

              سيـــــدتي

              Comment


              • #8


                Me verra-tu un jour,

                Toi qui passe sans me voir ?

                Verrai-je un peu d’amour dans le brun de ton regard ?

                Verras-tu mon désespoir ?

                J’attends toutes les nuits

                Dans mon désespoir

                De ne plus re revoir

                Comment


                • #9
                  Mourir d'aimer

                  Les parois de ma vie sont lisses
                  Je m'y accroche mais je glisse
                  Lentement vers ma destinée
                  Mourir d'aimer

                  Tandis que le monde me juge
                  Je ne vois pour moi qu'un refuge
                  Toute issue m'étant condamnée
                  Mourir d'aimer

                  Mourir d'aimer
                  De plein gré s'enfoncer dans la nuit
                  Payer l'amour au prix de sa vie
                  Pécher contre le corps mais non contre l'esprit

                  Laissons le monde à ses problèmes
                  Les gens haineux face à eux-mêmes
                  Avec leurs petites idées
                  Mourir d'aimer

                  Puisque notre amour ne peut vivre
                  Mieux vaut en refermer le livre
                  Et plutôt que de le brûler
                  Mourir d'aimer

                  Partir en redressant la tête
                  Sortir vainqueur d'une défaite
                  Renverser toutes les données
                  Mourir d'aimer

                  Mourir d'aimer
                  Comme on le peut de n'importe quoi
                  Abandonner tout derrière soi
                  Pour n'emporter que ce qui fut-nous, qui fut toi

                  Tu es le printemps, moi l'automne
                  Ton cœur se prend, le mien se donne
                  Et ma route est déjà tracée
                  Mourir d'aimer


                  (Charles Aznavour)

                  Comment

                  widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                  Ads sous Menu

                  Collapse

                  Tendances

                  Collapse

                  There are no results that meet this criteria.

                  Working...
                  X