Annonce

Collapse
No announcement yet.

La Confiance

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • La Confiance

    "Sans la confiance, aucun monde, aucune humanité ne semble possible et nous plonge dans la solitude, l'incertitude et la finitude d'un accablement qui prend la couleur aride d'une fatalité " (Damien, 2000,p21)

    La confiance s'accorde, se gagne, se mérite, se trahit, se perd...La confiance est omniprésente dans notre vie. Elle conditionne les relations amoureuses, sociales et économiques. Plus l'investissement idiosyncrasique dans la relation est important, plus la confiance est prépondérante et sa défection est douleureuse.

    Quelle définition donnez vous à ce concept ? Quelle place accordez vous à la confiance dans votre vie? Dans une ère ou la vie perd ses valeurs,ou les masques dominent nos relations ? où les artifices influencent nos perceptions de la réalité? la confiance ne serait-elle pas de plus en plus indispensable à notre équilibre psychologique ? ne serait-elle pas une sorte de sécurité, d'assurance ??

    Faites -vous confiance aux autres? sur quels critères jugez vous que telle personne mérite votre confiance ? POUVEZ VOUS VIVRE SANS CONFIANCE??
    VOUS CONFIEZ VOUS à quelqu'un ? Quels sont les antécédents de la confiance ? la disposition de faire confiance ne serait t-elle pas le résultat de notre vécu et nos expériences autour de ce concept ??


    Certes
    ce champ de réflexion reste large vu la multidimensionnalité de ce concept, mais il me paraît tellement important qu'il mérite de s'arréter un moment et de réfléchir...

    Alors,
    Entre méfiance et confiance, laissez vous emporter par vos réflexions

  • #2
    Ah la confiance!! C'est une vertue qui peut parfois nous faire faux pas
    Que peut on bien dire de la confiance ma chère Tawba??
    La confiance est nécessaire et même primordiale pour tous.
    Que se soit en nous, en notre partenaire, an nos amis, en la société, en la vie, en tout!!
    Je sais bien que si on accordait notre confiance aveuglement, on pourrait paraître naif et se laisser exploiter par les autres.
    Cepandant, comment peut on avancer en étant toujours sur nos gardes, en se méfiant de tout, en ne prenant aucun risque! On arrive tout simplement à perdre notre spontaneité!! à vivre dans la peur, dans le doute, dans l'hypocrisie!!
    Par contre, si on accepte de vivre dans la confiance, de croire en l'autre, de ne pas douter de lui, on aura au moins tout essayé, même si on serait trahi par les autres..
    Que doit on faire devant les deux alternatives, accorder sa confiance et vivre tt simplement en paix.. Ou bien, se méfier de tous pour ne pas risquer qu'on nous trahisse???
    Le juste milieu serait l'idéal evidemment!
    attendez, il faut ke je réflechisse encore un pe sur le sujet ;)

    Comment


    • #3
      La confiance pour moi je la vois comme un sixième sens...Cela est tellement délicat et compliqué!...Il est vrai que souvent ce sixième sens peut nous faire défaut et nous mettre dans une situation bien embarrassante où les questions nous assaillent et nous laissent dans le désaroi le plus total...Il est vrai aussi que beaucoup de personnes spontanées et qui suivent leur élan peuvent subir un choc très dur et se retrouver victime de leur confiance...Accorderons nous cette confiance ou pas?...C'est la question vraiment épineuse...Il est cependant à souhaiter que ce sixième sens ne nous déserte pas et qu'il nous guide toujours dans le chemin à suivre!!!...

      Comment


      • #4
        En qui avoir confiance et en qui non ca c'est une question très difficile?
        Sans confiance rien ne peut avancer mais une confiance excéssive peut tout détruire quoi faire alors c'est difficile alors!!!!
        Je pense que le bien existe encore et j'ai confiance en ca alors mon avis c'est de ne pas directement donner confiance à tout le monde, mais il faut tester et c'est très facile de le faire, il y a les parents on a en eux seulement la confiance absolue, les frères et soeurs et ami(e)s en deuxième position mais pour les autres on peut donner confiance mais il faut toujours rester méfiant!!!

        Comment


        • #5
          Ah tu m'as rappelé un certain cours et une certaines théories. Il parait que c'est dans nos premiers mois que l'apprends à distinguer ces deux pôles complétement opposés. Et qui dit nos premiers mois cela veut dire que tout dépend de l'environnement. Les parents entre autre. Le BB doit etre capable d'expérimenter d'un coté la confaince. Lorsqu'il a peur et qu'il y a toujours la meme odeur à ses cotés. Il va apprendre a faire confiance a cette premiere personne. Et dun autre coté il doit expérimenter la mefiance. Lorsqu il a peur et que personne n'est la. Ou quand la mere se fait absente/presente a plusieurs reprises sa le frustre. Il va se méfier. Bref ca va durer jusqu'a ce qu'il arrive à un équilibre entre les deux.

          C'est pour sa que normalement la notion de confiance est attribuable a tout ce qui est nouveau mais cesse lorsque lautre fais une gaffe ou nous trompe. Personelement j'Essaie detre comme sa. Je laisse la chance a la personne mais c a elle de me prouver si jai eu tort ou non. Je pense qu il faut etre assez adulte pour savoir combien investir en chacun des membres qui nous entoure et selon ce que nous on donne et ce que lon recoit.
          Le k nest pas de meme pour sois. Je pense qu on doit avoir une confaince aveugle en sois. Et c ce qu il y a de plus important. Il faut savoir se forger et se faire confaince parce que sinon rien ne sera acquis et on continuera a vivre dans le doute. D'ailleurs comment peut on faire confiance aux autres si on ne se fait pas confiance ?? sa jamaierais bien le comprendre. Comment peut on faire confiance au monde meme si nous sommes incapable de nous faire confiance. Bref ... Je pense que l'élément dont tu parles est tres important tawba et je pense que letre humain en général a besoin de faire confiance a certains membres qui l'entoure sinon il est incapable detre. Par exemple la famille, certains amis, letre aimé, Allah, sois meme, la vie... Croire en le bien et en le mal et aussi une sorte de confiance. Comment vivre dans un monde a qui tu ne fais pas confiance ?... Le pb est que la confiance est quelque chose de tellement fort et qui est si facilement brisée... et tellement plus difficile a reconstruire.. si quelqu un ou quelque chose te trahie... il faut beaucoup trop d'investissement pour pouvoir refaire confiance... et c ca ce qui est intéressant a noter... quand est ce qu on peut redonner confiance mais d'abord peut on redonner confiance quand cette derniere a été abusée ????

          Comment


          • #6
            La confiance met en valeur l’altruisme, l’intérêt collectif la générosité , la réciprocité dans une relation.

            Dans les travaux en psychologie, la confiance est appréhendée comme un trait de personnalité stable chez l’individu, elle est définie comme «une attente de la part des individus portant sur la fiabilité des paroles, promesses, dires écrits ou verbaux d'un autre. (Rotter, 1967).


            En psychologie sociale, Contrairement à l’approche « Rotterienne , la confiance est traitée d’un angle inter relationnel. Ce sont les relations de couple qui ont constitué le domaine d’étude privilégié de la confiance.», la confiance est alors dyadique. Il s’agit d’une confiance interpersonnelle qui est tributaire des caractéristiques et des actions des partenaires (Couch, 1994).

            La confiance est également traitée selon la théorie d’attribution et est définie comme l’attribution de motivations honnêtes et bienveillantes au partenaire. Cette théorie en fait s’intéresse aux mécanismes permettant à un individu d’inférer des causes à des effets qu’il observe. Ces motivations attribuées font référence à la crédibilité des intentions futures communiquées à l’autre partie. La confiance devient le résultat d’un apprentissage social fondé sur l’observation du comportement passé du partenaire mais aussi de la stabilité et la régularité de ses actions.


            La confiance est également traitée comme variable comportementale reflétant la volonté de compter sur le partenaire.

            Plusieurs dimensions sont attribuées au concept de la confiance, telles l’honnêteté, l’équité, l’intégrité, la crédibilité et la bienveillance, la prédictibilité... et aussi la réciprocité. En effet, pour que la personne suscite la confiance, la communication, les intentions, les actions devraient être bi directionnelles. Ainsi si les partenaires respectent les normes de cette bi-direction des interactions, il s’ensuit que les deux parties se sentent rassurées quant aux interactions à venir et sont plus favorables à la continuité de leur relation. Ce point a fait le sujet de plusieurs recherches sur les relations des couples en psychologie sociale, en effet, aussi implicite qu’elle soit, la notion de réciprocité est déterminante dans la naissance et la stabilité de la relation.

            Notons aussi que la confiance ne dépend pas seulement des actions fournies pour la gagner en effet, en tant que trait de personnalité (tjrs selon Rotter) elle renvoie à la notion de propension à faire confiance. Cette propension peut avoir un impact sur la confiance même en l’absence de familiarité entre les deux parties.

            Réf : variable faisant partie du cadre théorique de ma T...

            Comment


            • #7
              aussi, notons que la confiance vient remédier à l'opportunisme et au calcul dans les relations. en effet, la présence de la confiance dans une relation sous entend tous les concepts dont on vient de parler à savoir honentteté , réciprocité etc...

              Dans ce sens la notion de confiance calculée a été très critiquée dans la littérature et en particulier par Willamson 1993 (fondateur de la théorie des coûts de transactions) qui a complètement refusé la présence de ce concept.




              Réf : variable faisant partie du cadre théorique de ma T...

              Comment


              • #8
                je reviens encore sur le sujet car je me reproche le fait que j'ai passé en revue quelques recherches sur la confiance sans pour autant donner explicitement mon avis dessus. je sais que le leader n'apprécie pas ce fait et donc j'essaie de me rattrapper ...

                Personnellement, je me dis oui la confiance se construit et se gagne dans une relation et surtout au sein d'un couple.
                L'honetteté des partenaires, leur générosité et la transparence de la communication entre eux sont des déterminants de la confiance sans laquelle , la relation serait condamnée à sa fin. La confiance aparaît en effet comme le résultat d'un apprentissage social basé sur l'observation et l'interprétation du comportement, des intentions du partenaire, du visible et de l'invisible, des paroles et des actes, de l'abstrait et du concret, du vu , du senti et de l'inféré...et donc, la confiance se construit.

                Il est vrai que l'effort consenti pour construire la confiance est différent d'une relation à une autre et ceci peut être expliqué par la considération de la confiance en tant que trait de personnalité. Dans ce sens; les partenaires ont chacun une propension personnelle à faire confiance, cette propension est désormais le résultat de leur vécu et du cumul de leur expériences respectives. Il arrive en conséquence que certains font directement confiance à des gens qu'ils voient pour la première fois, d'autres ont du mal à faire confiance. et là je me dis heureusement qu'on pourrait remédier à cette propension par la chance de pouvoir construire la confiance.

                et finalement je dis que la confiance dans une relation et plus particulièrement dans un couple se construit à deux. et là je mets l'accent sur la notion de réciprocité dont j'ai parlé avant. En effet, il ne suffit pas de réclamer la confiance de l'autre. encore faut -il fournir un effort pour la gagner...

                Comment


                • #9
                  vous parlé bcp des confiance inter-humain, et vous neglige la confiance entre l'homme et les objet qu'il l'entours,
                  exemple, vous avez de l'argent, vous confier au bank pour mettre tes argent la bas
                  aussi bien que vous confie au PC, si tu envoie et tu recoie des lettre dans ton boite d'e-mail, aussi, la confiance absolue pour le portable et l'envoie de SMS... et les exemple se multiple...,
                  es ce qu'on peu pas parle de confiance ici ??

                  Comment


                  • #10
                    Envoyé par kaito_kid
                    vous parlé bcp des confiance inter-humain, et vous neglige la confiance entre l'homme et les objet qu'il l'entours,
                    exemple, vous avez de l'argent, vous confier au bank pour mettre tes argent la bas
                    aussi bien que vous confie au PC, si tu envoie et tu recoie des lettre dans ton boite d'e-mail, aussi, la confiance absolue pour le portable et l'envoie de SMS... et les exemple se multiple...,
                    es ce qu'on peu pas parle de confiance ici ??
                    exactement et là la confiance serait "les attentes par rapport aux promesses faites par les entreprises quant à la performance de leurs produits et marques"
                    la confiance serait alors une conséquence logique de la satisfaction de l'individu par rapport aux résultats de ses expériences avec le produit/service.

                    Dans une persepctive plus relationnelle, elle serait aussi le résultat d'un engagement calculé et aussi affectif. (bien qu'il n ya pas encore consensus sur le sens de la causalité).
                    et comme conséquence de la confiance, l'individu développe une fidèlité à ce produit service :-)

                    Comment


                    • #11
                      Envoyé par tawba
                      exactement et là la confiance serait "les attentes par rapport aux promesses faites par les entreprises quant à la performance de leurs produits et marques"
                      la confiance serait alors une conséquence logique de la satisfaction de l'individu par rapport aux résultats de ses expériences avec le produit/service.

                      Dans une persepctive plus relationnelle, elle serait aussi le résultat d'un engagement calculé et aussi affectif. (bien qu'il n ya pas encore consensus sur le sens de la causalité).
                      et comme conséquence de la confiance, l'individu développe une fidèlité à ce produit service :-)
                      On ne peut pas dire que tu ne sais pas de quoi tu parle!! Tu es douée petite fille..t'as donnée une explication qui suffit pour clore la question de kaito et pour ne plus la posé!!
                      Ombres et poussières...

                      Comment


                      • #12
                        Envoyé par tawba
                        je reviens encore sur le sujet car je me reproche le fait que j'ai passé en revue quelques recherches sur la confiance sans pour autant donner explicitement mon avis dessus. je sais que le leader n'apprécie pas ce fait et donc j'essaie de me rattrapper ... ...
                        Je t'avoue que je ne voulais y participer qu'après avoir lu ton point de vue sur la question!! Et me voilà!!
                        Envoyé par tawba
                        ...Personnellement, je me dis oui la confiance se construit et se gagne dans une relation et surtout au sein d'un couple...
                        Si je comprends bien le français, je dois comprendre de ce paragraphe, que tu n'as toujours pas trouver les bons qualificatifs pour la chose appelé confiance, cette interprétation se base exclusivement sur ça: "je me dis" et ce qui laisse paraitre une certaine incertitude dans tes pensées!! Je dis bien laisse paraitre, par ce que le fait que tu peux avoir utilisée les mauvais mots pour t'exprimer m'empeche d'etre catégorique!!

                        Envoyé par tawba
                        ...L'honetteté des partenaires, leur générosité et la transparence de la communication entre eux sont des déterminants de la confiance sans laquelle , la relation serait condamnée à sa fin.
                        La confiance aparaît en effet comme le résultat d'un apprentissage social basé sur l'observation et l'interprétation du comportement, des intentions du partenaire, du visible et de l'invisible, des paroles et des actes, de l'abstrait et du concret, du vu , du senti et de l'inféré...et donc,
                        la confiance se construit.
                        Ce que tu dis ici est vrai mais il est faux d'etre catégorique la-dessus, par ce que tu as oubliée une chose fondamentale sans laquelle, l'honneteté, la générosité et la "transparence" de la communication deviennent des notions très relatives, cette chose dont je parle s'appel la bonne foi!! Cette meme bonne foi, permettez moi d'inclure la stupidité et l'ignorance au sein de cette notion, est le premier interprète auquel la personne s'adresse pour comprendre les actions, les dires et les fais de son partenaire et ainsi selon la traduction que sa bonne foi peut lui donner il saura ainsi juger si une telle ou telle action est signe, émane, ou est le fruit de l'honneteté, de la générosité ou de la "transparence" de la communication..!!

                        Selon l'audacieuse affirmation que t'as avancé sur le fait que la confiance se construit, et toujours en prenant en comptes qu'il suffit d'un mot pour changer le sens voulu par une phrase, je te dis que ton affirmation, mène à assimiler la confiance à une sorte de "réflexe conditionné".. La définition scientifique (pavlov) du réflexe conditionné est: "quand le réflexe devient conscient. Un réflexe est indépendant du cerveau alors que le terme " conditionné " vient d’un processus d’apprentissage, donc du cerveau ! Ce qui était une situation de réflexe devient une stratégie, c'est ce que l'on appelle le réflexe conditionné".

                        Dois-je développer plus ou est ce que le mot stratégie est suffisant..??


                        Envoyé par tawba
                        ... Il est vrai que l'effort consenti pour construire la confiance est différent d'une relation à une autre et ceci peut être expliqué par la considération de la confiance en tant que trait de personnalité. Dans ce sens; les partenaires ont chacun une propension personnelle à faire confiance, cette propension est désormais le résultat de leur vécu et du cumul de leur expériences respectives. Il arrive en conséquence que certains font directement confiance à des gens qu'ils voient pour la première fois, d'autres ont du mal à faire confiance. et là je me dis heureusement qu'on pourrait remédier à cette propension par la chance de pouvoir construire la confiance...
                        Si tu n'avais pas ajouter cette phrase que j'ai cité en rouge je t'aurai applaudi avec 4 mains, mais hélas!!

                        Je m'explique, comme je l'ai dis plus haut, ou plutot et ce pour etre plus juste, ce à quoi j'ai fais allusion plus haut montre que la confiance ne peut etre, et ce meme si la volonté existe, voulu mais plutot acquise!!

                        Envoyé par tawba
                        ... et finalement je dis que la confiance dans une relation et plus particulièrement dans un couple se construit à deux. et là je mets l'accent sur la notion de réciprocité dont j'ai parlé avant. En effet, il ne suffit pas de réclamer la confiance de l'autre. encore faut -il fournir un effort pour la gagner...
                        Je suis étonné de lire la dernière phrase et que j'ai volontairement diviser en 2: En vert et en rouge!! Je suis étonné par ce que juste avant tu venais de dire une sagesse: " il ne suffit pas de réclamer la confiance de l'autre" et puis tu dis qu'il faut faire un effort, et surtout tu parle d'une relation de couple, etre spontané, etre soit-meme, etre naturel et sans artifice ne devraient t-ils pas etre les piliers d'une relation de couple? Alors comment ça se fait que tu dit qu'il faut faire des efforts pour, et ce encore pardoxalement avec le fameux mot "construire", gagner la confiance de l'autre?? Ne crois tu pas que le mot stratégie que j'ai cité plus haut trouve encore une fois un bon emploie..??

                        Juste une autre remarque avant de te congédier, les expériences et le vecu qu'une personne peut avoir eu, ne doit nullement influencer la nature qui est en lui, malheureusement notre ère est basée sur la technologie et sur les machines artificielles et ainsi nous meme nous avons hérité de l'artificialité de notre monde pour devenir nous meme artificiel et conditionné par nos expériences et vécu, j'aurai tellement préféré que tu dise, par exemple, que les expériences vecu aide à devenir moins naif et non pas à devenir plus méfiant comme le sous entendent tes dires ci-haut cités!!

                        Anyway it was a huge pleasure for me to dissect your says!!
                        Ombres et poussières...

                        Comment


                        • #13
                          Envoyé par NEVERMIND
                          On ne peut pas dire que tu ne sais pas de quoi tu parle!! Tu es douée petite fille..t'as donnée une explication qui suffit pour clore la question de kaito et pour ne plus la posé!!
                          je te remercie Never mais je veux juste faire la remarque qu'on ne donne pas des explications pour clore des questions ouvertes sauf s'il s'agit de QCM ou question fermée !!! si on répond, c'est pour discuter et partager les points de vue et les avis des autres et aussi pour partager les informations qu'on détient avec les autres.


                          En marketing, Gurviez (1999), qui a fait un grand travail d’adaptation de la confiance au contexte des rapports individu - marque, indique qu’il ne peut y avoir de relation stable et durable entre l’individu et la marque sans la confiance.
                          ce qui est marrant c'est qu'avec le développement du commerce et le changement des mécanismes de l'économie, la consommation des bien entre dans un cadre social.comme on dit "le lien importe plus que le bien" (Cova, 96) et du coup on se trouve contraint de réeaximer de nouveau la confiance d'un angle social même pour le bien et services.

                          Comment


                          • #14
                            Envoyé par NEVERMIND
                            Je t'avoue que je ne voulais y participer qu'après avoir lu ton point de vue sur la question!! Et me voilà!! !!
                            je pensais que mon point de vue était clair et qu'on peut le comprendre en lisant entre les lignes mais bon je me suis rattrappée à l'exprimer plus explicitement. Heuereuse que t'es là
                            Envoyé par NEVERMIND
                            Si je comprends bien le français, je dois comprendre de ce paragraphe, que tu n'as toujours pas trouver les bons qualificatifs pour la chose appelé confiance, cette interprétation se base exclusivement sur ça: "je me dis" et ce qui laisse paraitre une certaine incertitude dans tes pensées!! Je dis bien laisse paraitre, par ce que le fait que tu peux avoir utilisée les mauvais mots pour t'exprimer m'empeche d'etre catégorique!!
                            ces concepts sont très difficile à cerner, ils sont abstrais et plus on fait de recherche dessus , plus on découvre leur complexité, d'où le plaisir de se jeter dans leur conquetes. on est loin de trouver un consensus concernant sa définition et je ne peux prétendre avoir une définition catégorique de ce concept multidimensionnel. dans tels champs , on ne peut être sûr et non seulement pour ce concept.il ne s'agit pas de sciences exactes, le doute nous pousse à chercher encore et encore,

                            Comment


                            • #15
                              Envoyé par NEVERMIND
                              Ce que tu dis ici est vrai mais il est faux d'etre catégorique la-dessus, par ce que tu as oubliée une chose fondamentale sans laquelle, l'honneteté, la générosité et la "transparence" de la communication deviennent des notions très relatives, cette chose dont je parle s'appel la bonne foi!! Cette meme bonne foi, permettez moi d'inclure la stupidité et l'ignorance au sein de cette notion, est le premier interprète auquel la personne s'adresse pour comprendre les actions, les dires et les fais de son partenaire et ainsi selon la traduction que sa bonne foi peut lui donner il saura ainsi juger si une telle ou telle action est signe, émane, ou est le fruit de l'honneteté, de la générosité ou de la "transparence" de la communication..!!
                              la bonne foi !!! oui c'est intéressant!! serait -elle un trait de personnalité ou se construit elle aussi , à voir, je suis complètement d'accord qu'elle peut jouer un rôle déterminant dans la perception de tout ce qui émane du partenaire et l'interpréter.
                              je n'ai pas oublié, en parlant de générosité, de réciprocité etc ...j'ai mis des points de suspension parce que la liste est encore très longue. en fait, j'ai discuté de la confiance même et non pas de ses antécédents ou ses résultantes ou des antécédents de ses antécédents, là c'est une autre voie de recherche, très intéressante et très excitante aussi;

                              Sinon, en quoi t'as trouvé que je suis catégorique ? !!!!

                              Envoyé par NEVERMIND
                              Selon l'audacieuse affirmation que t'as avancé sur le fait que la confiance se construit, et toujours en prenant en comptes qu'il suffit d'un mot pour changer le sens voulu par une phrase, je te dis que ton affirmation, mène à assimiler la confiance à une sorte de "réflexe conditionné".. La définition scientifique (pavlov) du réflexe conditionné est: "quand le réflexe devient conscient. Un réflexe est indépendant du cerveau alors que le terme " conditionné " vient d’un processus d’apprentissage, donc du cerveau ! Ce qui était une situation de réflexe devient une stratégie, c'est ce que l'on appelle le réflexe conditionné".

                              je n'affirme rien, j'ai préféré avancer mon avis et l'argumenter en me basant sur des recherches. je suis partie de définitions et de résultats...donc il me semble difficile d'avoir compris un autre sens que celui avancé par les chercheurs, sauf si tu vises un détournement de sens volontier de ma part ....chose écartée aussi comme je n'ai aucun but à atteindre sauf la contribution dans cette discussion.

                              Concernant la définition que tu avances pour le réflexe conditionné, je pense qu'il y a une certaine nuance suite à la définition que tu avances , en effet si on parle bien de la même chose, par réflexe conditionné, de Pavlov, on parle bien de l'exprience du chien et de la cloche !! si c'est le cas, tu veux dire alors "apprentissage classique" avancé par Pavlov et il ne s'agit aucunement d'aprentissage conscient. En effet c'est un apprentissage de type stimilus réponse. le sujet est passif et le changement de son comportement peut être contrôlé et manipulé par des stimuli externes. L'apprentissage est alors la sélection de la réponse approppriée pour un stimulus donné et le renforcement de la liaison entre le stimulus et la réponse grâce à la répétition et la contiguité du stimilus et de la réponse. s'il sagit de cet apprentissage de PAVLOV, la construction de la confiance ne peut respecter à cette approche. ça sera insensé...


                              Par contre, je suis pour un autre type d'apprentissage qui est conscient c'est l'apprentissage instrumental. le sujet procède par un comportement de type "essai-erreur". il est actif et modifie son comportement en fonction du résultat positif ou négatif.cet apprentissage me paraît adéquat à la construction de la confiance. je dis bien "me paraît" parce que ce concept est très complexe quant à sa définition let alone des mécanismes de sa construction...

                              ps : je n'ai pas parlé de stratégie parce que j'ai trouvé qu'on devrait plutôt s'entendre sur la nature de l"apprentissage avant tout

                              Comment

                              widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                              Ads sous Menu

                              Collapse

                              Tendances

                              Collapse

                              There are no results that meet this criteria.

                              Working...
                              X