Annonce

Collapse
No announcement yet.

Enfance Malheureuse

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • #31
    C'est tres gentil de ta part SaLAmMbO..Tu sais je vais te dire une chose sincère je n'avais personne à qui parler de celaMerci à chacun de vous et il n'y a que dans ce forum que j'ai trouvé oreille attentive et je peut te dire que ça m'a fait beaucoup de bien de pouvoir enfin me confier et me soulager de ça et surtout ce que je ne suis pas prete à oublier c'est que personne ne m'a jugé..personne ne s'est foutu de moi..En tout cas pour moi qui n'ai plus beaucoup de famille et bien en m'inscrivant sur Marhba.com j'ai comblée ce manque..Et vous avez été plusieurs à vous montrer gentils à mon egard et pour ça je vous dit un grand grand merci du fond du coeur...Merci à chacun d'entres vous....

    Comment


    • #32
      je suis de tout coeur avec toi ATHENA, il faut toujours essayer et ne pas s'éffondrer du premier coup, ca viendra un jour ou tout changera pour le mieux, essaye et essaye a nouveau jusqu'a épouisment parce que si tu reussis, tu verras le bonheur que ca t'ofrira et si ca ne donne rien tu n'aura rien perdu et t'aura toujours ton adorable mari et tes merveilleux enfants a coté de toi...

      j'espere que mes mots t'apporterons un peu de reconfort
      n'hésite pas a nous en parler, on é la pour ca...

      Comment


      • #33
        Malheur, amour et pauvreté

        Salut Athena,


        Moi j'ai vécu autre chose de différent dans mon enfance. Je suis né dans une famille très pauvre mais pleine d'amour. Mon père travaillait comme conducteur du camion à ordure d'une municipalité et ma mère était femme au foyer. Mes parents faisaient tout ce qui est possible pour nous rendre heureux et pour vivre comme les autres enfants de notre âge. Je me rappelle plus d'une fois ma mère nous disait : "les enfants, ce soir nous allons faire une expérience qui va nous permettre de sentir ce que sentent les enfants pauvres dans le monde, nous allons prendre juste un morceau de pain comme diner puis on va se coucher."
        Nous, nous croyons que nous faisons réellement une expérience et que c'était de l'altruisme mais en réalité ce fut un subterfuge de ma mère parceque nous n'avions justement rien à la maison à part le pain.
        Nous avions grandit dans la pauvreté et la misère mais dans un climat riche en amour, en tendresse et en affection. Ma mère nous coudait elle même nos habits et nos tablier de classe, elle faisait ça aussi avec beaucoup de soins et elle nous faisait impliquer, c'est nous qui choisissions les boutons et la couleur du tissu. Mais voilà comment procédait ma mère.
        Je me rapelle qu'un jour elle devait nous faire deux tabliers pour ma soeur et moi et elle n'avait que du tissu très moche découpé à partir de sacs de semoule (les fameux sacs de l'ONU). Elle nous appela pour nous dire : "Allez que chacun de vous choisisse une couleur pour son tablier, vous avez le choix entre le bleu clair, le bleu foncé, le rose clair, le rose bonbon, le rose indien, le vert pistache, le vert forêt, le blanc... ou si vous voulez j'ai un tissu très spécial qui vient tout droit des Etats-Unis. Si vous portiez des tabliers avec ce tissu, vous seriez les seuls à l'école à le faire. Vous saviez que ce n'est pas n'importe qui, qui peut porter ce genre de tissu, même Kennedy le président des Etats-Unis n'a pas eu la chance de porter un tablier avec ce tissu, alors imaginez la chance qu'on a à posséder de tels tabliers."
        Bien sur nous, nous avions choisi ce tissu moche et bizarrement on le trouvait très bien. Beaucoup d'enfants et d'écoliers se moquaient de nos tabliers mais nous on souriait et on se disait : "les pauvres ils ne savent pas que Kennedy en personne n'a pas eu la chance de porter ce genre de tissu"

        Excuses-moi Athena mais tu as réveillé en moi beaucoup de souvenirs d'enfance. Heureusement qu'ils sont tous agréables. Malgrès la misère et la pauvreté les parents comptent beaucoup pour le bonheur des enfants.

        Athena je pense qu'à présent c'est toi qui vas jouer le rôle de mère alors fais-le bien et souviens-toi que le petit calin que tu feras à ton enfant est une brique en plus dans le grand édifice de la personnalité de celui-ci.

        Comment


        • #34
          En esperant que les moderateurs ne m'enleveront pas ce message je tiens à te remercier nombre pi...ton histoire me touche beaucoup..Merci aussi à Okdadi...Vous etes vraiment sympa avec moi..Merci...

          Comment


          • #35
            Enfance Malheureuse...Tout ce que je peux dire c'est que je suis de tout coeur avec ceux qui sont passés par des moments difficiles au cours de leur enfance...J'avoue que la mienne a été heureuse...Alors raison de plus pour être de coeur avec tous ceux qui ne l'ont pas été dans cette période très délicate de la vie...

            Comment


            • #36
              Moi je considére mon enfance trés malheureuse malgré que j'ai pas souffert, car je l'ai tt bonnement pas vécu, on dirait que j'étais dans le comma et que je me suis réveiller vers l'age de vignt ans, avec des soupcons de souvenirs et un zest de nostalgie, mise a part ca, j'enveux a personne, c juste un sentiement bizarre qui me honte par moment, et je devient méloncolique.

              je suis vraiment de tt coeur avec tt ceux qui souffre a l'instant que ce soit des enfants ou des adultes qui se rappel de leur vecu, ce monde est injuste ca doit être la prmier chose que l'ont apprend, et les enfants pour une bonne part n'ont pas leur place parmi tt ces gens pleins de complexes et de problémes mantaux.

              Comment


              • #37
                La souffrance est la souffrance y'a pas de bonnes ou de mauvaises souffrances.. La souffrance est une des plus grandes réponses à la fameuse question..la vie..!!

                La nostalgie est inévitable et l'oubli est un lux que seul les amnésiques peuvent en réjouir..peu ou beaucoup tous un jour ou l'autre ont souffert, il est, je crois, inutile de vous dire qu'heureusement tout ça est derrière vous et que le plus important est, non pas d'éviter que vos enfants ou vos proches souffrent par ce que c'est impossible, mais d'essayer d'atténuer leur souffrance et ainsi atténuer la votre..!!

                Y'en a qui ont souffert et y'en a qui n'arretront jamais de souffrir..!!

                Peace for all..!!
                Ombres et poussières...

                Comment


                • #38
                  Merci Nevermind...En tout cas en parler avec vous m'a enormément soulagée..Je ne regrette pas d'en avoir parlé...Merci de ton intervention...

                  Comment


                  • #39
                    Un tres beau livre ... que je vous coneille !!!

                    Je viens juste de finir le livre "My story" de Dave Pelzer ... une histoire veridique; j'ai voulu parler de ce sujet et que me voila apres une recherche; j'ai su qu'on a quelques part traite
                    je suis de tout coeur avec ceux qui ont vecu une enfance pas tres heureuse; mais ce ci n'empeche qu'il est de leur devoir d'offrir ce a quoi ils n'ont jamais eu droit a leur enfant:

                    Synopsis : Histoire veridique vécue dans les années 70 à 75 à Daly, en Californie. La version originale a été écrite en anglais et traduite en plusieurs langues. Avec un vocabulaire facile à comprendre, cette histoire nous raconte un des pires cas de mauvais traitements donnés à un enfant.
                    L'auteur même, Dave Pelzer, preuve vivante de cette histoire, nous raconte comment il a été brutalement battu et privé de tous ses droits d'enfant par sa mère, une femme alcoolique, déséquilibrée et dominante, qui le soumettait à des jeux cruels et des tortures incroyables, qui l'ont mené presque aux portes de la mort. Pour survivre, Dave a dû apprendre à jouer les jeux de sa mère qui ne le considérait plus comme son fils, mais comme un « esclave » et même qui ne le voyait plus comme un enfant mais comme un objet, une « chose »
                    Dave dormait sur un lit de camp dans la cave et portait les vêtements sales et usés pendant 4 ans. La nourriture que sa mère daignait lui donner, c'était des restes dégoûtants que même le chien refusait de manger.


                    Dave nous rend témoin de son courage, de sa détermination farouche et de sa lutte pour survivre, il partage sa solitude, sa souffrance et même ses rêves de devenir un enfant aimé.
                    Cette histoire troublante fait réfléchir sur la triste et la dure réalité de la cruauté. Des milliers d'enfants dans le monde sont victimes de mauvais traitements qui deviennent des tortures et peuvent les amener à la mort, même si la société est régie par des normes, des règles et des lois qui protègent les enfants.

                    Page après page, le lecteur vit la peur, la douleur que cet enfant a vécue et en même temps tout ce qu'il a fait pour préserver sa vie et comment il a eu la force et le courage pour ne jamais se laisser tomber. Ce qui m'étonnait, c'est que même son père ne lui donnait pas de l'aide parce qu'il était aussi soumis à cette femme dominante. J'étais surprise que, malgré toutes les tortures que sa mère lui donnait, au fond de son cur il ne la détestait pas, il essayait de justifier le comportement impitoyable et diabolique de sa mère.

                    Dave Pelzer, grâce au directeur de l'école, est passé aux mains du gouvernement, il a vécu dans différents centres d'accueil, toujours avec l'espoir de trouver une famille qui l'aimait comme il en avait besoin. Quand il est arrivé à son âge adulte, il s'est engagé dans l'armée et il a commencé à travailler pour la cause des enfants maltraités. Grâce à son travail pour cette cause, il a été décoré par le gouvernement américain et aussi par le gouvernement japonais. Maintenant, il est heureusement marié et père d'un enfant et il partage son temps entre sa cause et sa famille.



                    Comment


                    • #40
                      Envoyé par ATHENA
                      bonjour a tous...si j'ai voulue ouvrir ce genre de discussions c'est parce que le sujet me touche de tres près...en effet j'ai eu une enfance difficile...j'ai eu un grand manque affectif ma mere est partie et nous a laissé a la charge de ma grand mere(nous etions 5 enfts)ma grd mere s'est mise a nous battre,nous insulter et nous rabaisser devant les autres menbres de la famille..au niveau hygiene nous n'avions le droit a rien seulement a de l'eau et tres peu de savon... au retour de l'ecole nous devions faire les devoirs puis nous devions travailler dans le jardin de 17h a 21h...puis c'etait repas,petite toilette et nous allions nous coucher...sans gestes affectifs...j'avais 9 ans quand je suis venue vivre chez ma grd mere...au depart elle etait tres gentille...la vie pour moi etait insuportable..je ne faisais plus rien de bon a l'ecole et je devenais agressive avec tout le monde...pour mes 14/15 ans ma mere a decider de me placer dans un foyer par decision du juge...et c'est peu de temps apres qu'elle a disparue...pour rejoindre un homme!!!!je suis resté 5 ans dans ce foyer...je ne m'en plains pas cela m'a beaucoup apporté...mais a l'heure d'aujourd'hui j'ai un peu de mal a tourner la page et a oublier...pourtant j'ai une vie merveilleuse aux cotés de mon mari mais cela n'efface pas toutes les blessures et les souvenirs qu'il me reste...comment faire pour oublier?? merci de vos reponses et peut etre y auras t il d'autres temoignages!!!
                      Bonsoir ATHENA d'abord merci du fond du coeur de t'être confiée "à nous".

                      Ensuite et ça n'est vraiment pas par méchanceté que je vais te poser ces questions mais plutôt par simple curiosité.

                      Selon toi, quelle pourrait être la première question que devrait se poser un orphelin ou même un enfant illégitime qui vit au sein d'une famille adoptive et qui puisait est mal traité après avoir lu ton topic ?

                      - 1- Bon ben si c'est à ça que ressemble une famille, tant mieux pour moi finalement car je préfère de loin rester orphelin ou de ne jamais connaître les miens pour de ne pas revivre son cauchemar à elle au sein de ma propore famille.

                      - 2- Ou plutôt : oui peut-être mais toi au moins t'as connus ta mère, tes frères, ta grand-mère...et t'as donc eu le choix ensuite de les quitter quand t'en avait eu l'occasion et les moyens alors que d'autres rêvent la nuit d'une mère qu'ils n'ont jamais vue et qu'ils ne verront peut-être jamais.

                      ATHENA je me gourre peut-être mais je crois que tu n'es devenue ce que t'es devenue aujourd'hui qu'à cause pour ne pas dire grace à la mésaventure de ton enfance et tout ce qui avait suivi apès.

                      ATHENA l'une des croix des personnes spéciales c'est justement un parcours hors du commun : acceptes TOI et dis TOI que t'aurais sûrement été une personne différente : une autre ATHENA.
                      Une ATHENA meilleure ou pire je n'en sais rien mais je crois en tous cas et ce d'apèrs tes écrits que le resultat n'est pas banal finalement et que par conséquent, le sort en valait la chandelle.

                      Quant au pardon, tu t'en fous ne cherche pas à pardonner ne cherche jamais à pardonner puisqu'on essayant de le faire tu essaie d'aller vers le pardon alors que c'est au pardon de venir vers toi : ça viendra, le moment venu faut juste laisser du temps au temps pourque le tout puisse s'accomplir en bon uniforme et essaye plutôt de trouver un sens à tout celà le sens de tout ce que t'as du en durer y'a forcément un pourquoi : le quel justement, à quelles fins?

                      Bonne lecture madame et au plaisir de te relire.
                      sigpic

                      Comment


                      • #41
                        Envoyé par NéCrOpHiLe
                        Bonsoir ATHENA d'abord merci du fond du coeur de t'être confiée "à nous".

                        Ensuite et ça n'est vraiment pas par méchanceté que je vais te poser ces questions mais plutôt par simple curiosité.

                        Selon toi, quelle pourrait être la première question que devrait se poser un orphelin ou même un enfant illégitime qui vit au sein d'une famille adoptive et qui puisait est mal traité après avoir lu ton topic ?

                        - 1- Bon ben si c'est à ça que ressemble une famille, tant mieux pour moi finalement car je préfère de loin rester orphelin ou de ne jamais connaître les miens pour de ne pas revivre son cauchemar à elle au sein de ma propore famille.

                        - 2- Ou plutôt : oui peut-être mais toi au moins t'as connus ta mère, tes frères, ta grand-mère...et t'as donc eu le choix ensuite de les quitter quand t'en avait eu l'occasion et les moyens alors que d'autres rêvent la nuit d'une mère qu'ils n'ont jamais vue et qu'ils ne verront peut-être jamais.

                        la chose la plus atroce necrophile c te sentir seule et orpheline kan t parents sont vivant et sont la. Un sentiment tres moche allah léy wari7 él 7ad

                        ATHENA je me gourre peut-être mais je crois que tu n'es devenue ce que t'es devenue aujourd'hui qu'à cause pour ne pas dire grace à la mésaventure de ton enfance et tout ce qui avait suivi apès.

                        ca c sur et c une chose que l'on decouvre k'in comprend apres un certain age kan on deviens adulte mais ceci n'empeche pas une souffrance ki est la et ke ne nous kitte pas et nous kittera jamais.

                        ATHENA l'une des croix des personnes spéciales c'est justement un parcours hors du commun : acceptes TOI et dis TOI que t'aurais sûrement été une personne différente : une autre ATHENA.
                        Une ATHENA meilleure ou pire je n'en sais rien mais je crois en tous cas et ce d'apèrs tes écrits que le resultat n'est pas banal finalement et que par conséquent, le sort en valait la chandelle.

                        surement!!!

                        Quant au pardon, tu t'en fous ne cherche pas à pardonner ne cherche jamais à pardonner puisqu'on essayant de le faire tu essaie d'aller vers le pardon alors que c'est au pardon de venir vers toi : ça viendra, le moment venu faut juste laisser du temps au temps pourque le tout puisse s'accomplir en bon uniforme et essaye plutôt de trouver un sens à tout celà le sens de tout ce que t'as du en durer y'a forcément un pourquoi : le quel justement, à quelles fins?

                        c sure ke ya un pourkoi on le decouvre au fil du temps on esaye de trouver n'importe kel explication et on pardonne on se dit on ne choisi pa c parents mais ce ki est fait est fait et tourner la page si seulement ca pouvais ce faire!!!

                        Bonne lecture madame et au plaisir de te relire.
                        en conclusion il est tres facil de dire ce ke tu as dis mais difficil de le mettre en explication pas mal de personne on dis ke c touchant ca fais mal au cours mais personne ne peux ressentir ce ke a vraiment ressenti athena. Mais ya une chose ki nous mene vers le pardon c ke on ne peux pas detester c parents car l'amour kon porte pour eux et un sentiment ki a vu le jours a l'instant ou on a vue le jours.

                        j'ai repondu a la place de athena car je c exactement ce kel ressent.

                        من ليست له قيمة لا يستطيع ان يقيم قيمة


                        Comment


                        • #42
                          Envoyé par Discrete
                          ...mais personne ne peux ressentir ce ke a vraiment ressenti athena.
                          J'adore ces deux contradictions.
                          Envoyé par Discrete
                          j'ai repondu a la place de athena car je c exactement ce kel ressent.
                          sigpic

                          Comment


                          • #43
                            avec tout le respect qu on doit a nos parents tu dois faire ecarter ta mere le plus possible de ta vie le contacte peut rester par telephone pour le passer de ta vie et j insiste sur fait ke tu es la seul a connaitre le degre de douleur que tu as subi mais il faut jamais chasser ton passer car toute experience la plus negative pourra devenir positive car c est une experience (qu'on prefere ne pas avoir) qui te servira beaucoup dans ta vie et si Dieu ou le si tu veux le hasard ne ta pas choisi ce chemin tu n'aura pas connu ton mari ke tu dis bien et gentil et g suis sur ke tu aurra des enfants et ke tu saura tres bien les cherir et bonne chance dans ton meilleur avenir

                            Comment


                            • #44
                              Envoyé par NéCrOpHiLe
                              J'adore ces deux contradictions.
                              bon dacc j'aurais du dire ke ceux ki ont a peu pres vecu cette situation mais j'en suis sur que tu ma compris n'est pas nécro

                              من ليست له قيمة لا يستطيع ان يقيم قيمة


                              Comment


                              • #45
                                Je vous remercie pour ces messages.....Quand à Necrophile....Je repond à ta question..Pour moi c'est la première proposition...Tu sais c'est dur d'etre maltraité,battu..etc..de sa famille,puis separé (choix de tes parents)....et enfin un jour tout pardonner à tout le monde et etre à nouveau trahie....C'est epuisant,j'ai l'impression d'avoir "mendié" l'amour de ma propre famille....J'aurais préféré me dire:une bonne fois pour toute je n'ai pas connue ma famille mais bon j'avance...pas le choix...Tandis que moi je sais que j'ai une famille et ils ont choisis de me faire souffrir (ainsi que mes frères et soeurs)....C'est triste...mais c'est ce que je pense..c'est dur à expliquer par ecrit je sais...et je sais pas si vous allez me comprendre..Encore merci pour vos gentils message de soutien...Merci Discrète....

                                Comment

                                widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                                Ads sous Menu

                                Collapse

                                Tendances

                                Collapse

                                There are no results that meet this criteria.

                                Working...
                                X