Annonce

Collapse
No announcement yet.

ربما تحتاجه يوما

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • ربما تحتاجه يوما

    اذا جتك السكته القلبيه وانت لوحدك
    (illotif a3likom)



    بدون مساعدة، الشخص الذي لا ينبض قلبه بانتظام وأصبح يشعر بالاغماء فإن لديه فقط عشر ثواني قبل أن يفقد كامل وعيه. على كل حال، ضحايا السكتة القلبية يستطيعون مساعدة انفسهم بواسطة الكحة بقوة شديدة وبشكل متكرر. نفس عميق يجب أن يؤخذ قبل كل كحة. والكحة يجب أن تكون عميقة وطويلة وتتكرر كل ثانيتين على الاقل بدون توقف او استسلام إلى أن تأتي المساعدة أو حتى يشعر أن القلب رجع للنبض الطبيعي.

    التنفس العميق يدخل الاكسجين إلى الرئتين أما حركة الكحة فهي تضغط على القلب وتحرك الدورة الدموية. الضغط على القلب المتولد عن الكح يعيد النبض الطبيعي للقلب أيضا. بما أن الكثير من الناس يكونون منفردين عندما يعانون من السكتة القلبية فإن هذا الموضوع هام ومطلوب


  • #2
    merci balbouzzz 3al ma3loumet el9ayma illi maddithelna !
    je voudrais juste preciser que le premier reflexe a faire pour les personnes cardiaques qui sont sous traitement c'est de prendre deux comprimés ou deux bouffées de trinitrine et d'appeler le SAMU. inchallah b3id ecchar 3likom !
    "LA VIE EST UNE MALADIE MORTELLE SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE"

    Comment


    • #3
      Envoyé par Sydney
      je voudrais juste preciser que le premier reflexe a faire pour les personnes cardiaques qui sont sous traitement c'est de prendre deux comprimés ou deux bouffées de trinitrine et d'appeler le SAMU. inchallah b3id ecchar 3likom
      Doktoura itkalmit 5allini noskit 5iiir

      Merci 7atta entiii

      Comment


      • #4
        Envoyé par sydney
        merci balbouzzz 3al ma3loumet el9ayma illi maddithelna !
        je voudrais juste preciser que le premier reflexe a faire pour les personnes cardiaques qui sont sous traitement c'est de prendre deux comprimés ou deux bouffées de trinitrine et d'appeler le SAMU. inchallah b3id ecchar 3likom !
        Appeller le SAMU? l'avoir dans un délai de 10 sec? (hi hi)

        Comment


        • #5
          Angine de poitrine et infarctus du myocarde


          Les maladies des artères coronaires liées à l’athérosclérose représentent l’un des plus grands fléaux du siècle. L’insuffisance de circulation sanguine dans les artères du cœur provoque un syndrome douloureux caractéristique que l’on appelle l’angine de poitrine. Si l’obstacle persiste, la zone du muscle cardiaque mal irriguée se nécrose : c’est ce qu’on appelle l’infarctus du myocarde. La rapidité de mise en oeuvre des soins joue un rôle essentiel dans le traitement des maladies cardiaques. Il est donc important, si vous êtes témoin d’un accident cardiaque, de réagir avec méthode et d’alerter immédiatement les secours.







          LES PREMIERS GESTES

          La douleur de l’angine de poitrine est reconnaissable entre toutes : il s’agit d’une douleur en arrière du sternum, qui donne l’impression qu’un étau ou une griffe géante est en train d’enserrer la poitrine. Au début, cette douleur survient à l’effort, puis disparaît au repos. Elle irradie dans l’épaule, dans le bras, dans la mâchoire, mais elle n’est pas toujours aussi caractéristique : elle est parfois confondue avec une douleur de l’estomac, de l’abdomen ou du poumon.

          Si vous ressentez une douleur qui apparaît à l’effort, située dans la région thoracique, il faut toujours craindre une origine cardiaque. Allez le jour même chez votre médecin pour un bilan cardiaque complet afin de détecter une insuffisance des artères coronaires débutante.

          Le premier geste du cardiaque est de croquer immédiatement un comprimé de trinitrine, médicament bien connu des malades du cœur, qui a la propriété d’entraîner une dilatation des artères en quelques secondes.

          L’angine de poitrine ne représente pas une urgence à proprement parler, car les patients connaissent généralement bien leurs limites. En revanche, elle devient une urgence lorsqu’elle est instable, lorsqu’elle se manifeste pour des efforts minimes ou au repos. C’est un signe d’aggravation de la maladie qui exige une hospitalisation immédiate.

          L’infarctus du myocarde, beaucoup plus grave, se manifeste par les mêmes symptômes, mais ceux-ci ne disparaissent pas à la fin de l’effort.

          La douleur s’accompagne de vomissements, d’une chute de la tension artérielle, de troubles du rythme cardiaque exigeant parfois un massage cardiaque immédiat et une respiration artificielle.

          Les secours doivent être alertés le plus rapidement possible, car plus le délai d’intervention est court, plus le traitement sera satisfaisant.

          En attendant les secours, il faut calmer le malade, surveiller son pouls, sa respiration et son état de conscience. Soyez prêt à effectuer les gestes de réanimation si nécessaire.



          IL FAUT


          En cas d’angine de poitrine, faire asseoir le malade et trouvez les médicaments que tous les cardiaques ont normalement sur eux. Si la crise persiste ou si le malade perd connaissance, alertez les secours.


          En cas d’infarctus du myocarde, laissez le malade immobile : ne le faites pas bouger si ce n’est pas nécessaire, pour ne pas faire travailler inutilement le cœur. Laissez-le allongé s’il est tombé et placez-le en position latérale de sécurité s’il est conscient.


          Desserrer ou ôter les vêtements qui peuvent gêner la respiration (cravate, col de chemise, ceinture). Alerter le service d’urgence, en expliquant clairement qu’il s’agit peut-être d’une crise cardiaque.




          IL NE FAUT PAS


          Faire marcher une personne victime d’une crise cardiaque.



          A L'HOPITAL

          Si l’infarctus est confirmé par le diagnostic de l’équipe médicale d’urgence, le service de réanimation entreprendra le plus rapidement possible un traitement pour désobstruer l’artère coronaire malade. On utilise pour cela des médicaments thrombolytiques, qui ont la propriété de dissoudre les caillots. Ces médicaments sont plus efficaces s’ils sont utilisés dans les premières heures qui suivent l’apparition des symptômes de la maladie.

          Si le malade présente un « angor instable », qui risque de se transformer à tout moment en infarctus, on essaiera de dilater l’artère avec une sonde à ballonnet (« angioplastie ») ou de faire une opération spécifique, appeléeer un « pontage » coronarien, qui consiste à contourner l’obstacle de l’artère. Autant que possible, on s’oriente aujourd’hui vers les angioplasties, plus rapides à mettre en oeuvre et qui donnent d’excellents résultats.
          "LA VIE EST UNE MALADIE MORTELLE SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE"

          Comment

          widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

          Ads sous Menu

          Collapse

          Tendances

          Collapse

          There are no results that meet this criteria.

          Working...
          X