Annonce

Collapse
No announcement yet.

feminisme

Collapse
X
 
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • #16
    en ts cas, le féminisme esta ctuellement utilisé à des fins sociopolitiques pour descendre la culture arabe et musulmane : je vous invite ts à lire l'excellent ouvrage de Hanifa Guenif Souilhamas : "le garçon arabe et les féministes". Edifiant !!!!

    Comment


    • #17
      Envoyé par Etoile Filante Voir le message
      juste une question , Domi, pcq je suis comme Rasta , j'ai la flemme de chercher et toi tu as le Dictionnaire de l'Académie Française en 12 volumes à coté de toi

      le féminisme ne serait il pas nait du mouvement des Suffragettes ?

      Dites-moi, bande de paresseux, c'est pas bientôt fini de me faire faire les recherches à votre place ? Je m'appelle pas Nevermind moi ...

      Et oui , bien sûr, j'ai le dictionnaire de l' Académie Française en 12 volumes, je suis même assise dessus pour pouvoir être à la hauteur de mon écran ...
      tu sais comment il s'appelle mon dictionnaire, non ?

      Premières organisations et suffragettes


      Dans les années 1820, les premières organisations féministes ont vu le jour aux États-Unis : La Female Anti-slavery Society dénonçait l'esclavage ; l'American Female Moral Reform Society voulait lutter contre la prostitution et l'alcoolisme.
      Une cinquantaine d'années plus tard, d'autres mouvements dits des "Suffragettes" (1865) apparaissent, tout d'abord en Grande-Bretagne puis aux États-Unis. Les féministes américaines revendiquèrent l'égalité des droits civiques. En 1869, l'État du Wyoming autorise le suffrage féminin, suivi en 1911 de la Californie. En 1920, le 19e amendement est ratifié au niveau fédéral : toutes les américaines obtiennent le droit de vote (deux ans après les Anglaises).


      ...son autre nom c'est : google

      Comment


      • #18
        Envoyé par Maharbal Voir le message
        en ts cas, le féminisme esta ctuellement utilisé à des fins sociopolitiques pour descendre la culture arabe et musulmane : je vous invite ts à lire l'excellent ouvrage de Hanifa Guenif Souilhamas : "le garçon arabe et les féministes". Edifiant !!!!
        Je serai ravie de le lire mais comme je ne l'ai pas sous la main ,là , tout de suite, maintenant et que je me trouve à 10 km environ de la première librairie digne de ce nom, pourrais tu nous en dire un peu plus ?
        Ca m'interesse.

        Comment


        • #19
          et bien grosso modo, l'homme arabe - et à travers lui sa culture et sa religion - est dénoncé par les pouvoirs publics et médias comme étant brute, macho, violent, intolérant ; la femme est, au contraire, soigneusement victimisée. en posant cette grille interprétative, le but est clair : attaquer la culture arabo-musulmane via les revendications féministes.
          L'organisation "ni ****s, ni soum." en est la preuve institutionnelle ; voilà une organisation encouragée par Kouchner et autres lobbyiards sionistes qui s'évertue à littéralement mettre en accusation l'homme arabe.
          ce n'est pas tt ; on voit régulièrement des maghrébines être utilisées dans des émissions ayant pour thème l'Islam : elles sont tous là pour servir d'alibi : voyez, mêmes des (pseudo-)musulmanes dénoncent cette culture barabare. Je peux vous en citer pêle-mêle : Rachida Brakni, Isabelle Adjani, Natacha Amal, Nadia Farès, Yasmina Benguigui ("inchallah Dimanche"), Sonia Mankaï et j'en passe. La dernière en date est l'humoriste Rachida Khalil - parrainée par Guy Bédos : hier dans "arènes de France", elle s'est distinguée ds ce vil rôle.
          Femmes, votre combat contre le machisme et les inégalités et discriminations est juste mais attention de ne pas vous laisser embarquer par le néocolonialisme comme cette écervelée de Fadela Amara...

          Comment


          • #20
            Envoyé par domi1315 Voir le message


            ...son autre nom c'est : google
            merci, merci Domi, pr l'info

            Comme les enfants dès qu'ils ont un nouveau jouet, ils faut qu'il l'essayent tout de suite alors j'ai fait de même et j'ai tapé "le garçon arabe et les féministes".( rien que le titre donne envie d'en savoir plus )

            je suis tombée sur un entretien avec le co auteur du livre Eric Macé . Interressant

            je te mets le lien
            http://oumma.com/spip.php?article1297

            bonne lecture

            Comment


            • #21
              Envoyé par Maharbal Voir le message
              et bien grosso modo, l'homme arabe - et à travers lui sa culture et sa religion - est dénoncé par les pouvoirs publics et médias comme étant brute, macho, violent, intolérant ; la femme est, au contraire, soigneusement victimisée. en posant cette grille interprétative, le but est clair : attaquer la culture arabo-musulmane via les revendications féministes.
              L'organisation "ni ****s, ni soum." en est la preuve institutionnelle ; voilà une organisation encouragée par Kouchner et autres lobbyiards sionistes qui s'évertue à littéralement mettre en accusation l'homme arabe.
              ce n'est pas tt ; on voit régulièrement des maghrébines être utilisées dans des émissions ayant pour thème l'Islam : elles sont tous là pour servir d'alibi : voyez, mêmes des (pseudo-)musulmanes dénoncent cette culture barabare. Je peux vous en citer pêle-mêle : Rachida Brakni, Isabelle Adjani, Natacha Amal, Nadia Farès, Yasmina Benguigui ("inchallah Dimanche"), Sonia Mankaï et j'en passe. La dernière en date est l'humoriste Rachida Khalil - parrainée par Guy Bédos : hier dans "arènes de France", elle s'est distinguée ds ce vil rôle.
              Femmes, votre combat contre le machisme et les inégalités et discriminations est juste mais attention de ne pas vous laisser embarquer par le néocolonialisme comme cette écervelée de Fadela Amara...

              Qu'est ce qui fait, d'après toi, que l'on puisse se saisir si facilement de l'image de la femme dans l'Islam por la victimiser de cette façon?
              Ce serait peut être interessant de se pencher là-dessus ?
              Comment se fait l'amalgame, à partir de quels exemples ?
              Comment prouverais tu , toi, que la situation de la femme dans l'Islam (pas dans les pays musulmans mais bien dans cette religion) n'est pas celle qu'on décrie ?

              En tous cas, pour ce qui est de "ni ****s ni soumises" je ne peux pas être d'accord avec toi : les jeunes filles des cités vivent des situations insupportables qui n'ont pas grand-chose à voir à mon avis avec l'appartenance à une religion ou à une ethnie. Elles ne peuvent effectivement être que "soumises" par rapport aux garçons (c'est à dire se laisser dicter leur conduite en toutes circonstances) sous peine dê devenir rien d'autre que des "****s" dans la bouche de ces mêmes garçons. Et çà ce n'est pas tolérable.

              Comment


              • #22
                ce qui fait mal très mal c de voir ces nanas de la cité obligées de se balader en survet' , fumer et boire de la despé (bierre aromatisée tequila), et cracher par terre...

                en fait elles ont pas le choix et se transforment en garçons manqués!
                Propper Education Always Causes Elevation

                Comment


                • #23
                  c'est l'instrumentalisation qui en est faite qui est condamnable.
                  Et puis pkoi généraliser ainsi. Et les femmes esclaves des publicités occidentales ? et les femmes violées dans les beaux quartiers ?
                  ce que tu dénonces n'est pas l'apanage des arabes ou des musulmans.
                  Pkoi le machisme d' un sicilien ou d'un calabrais est il valorisé sexuellement (genre le beau macho ténébreux) alors qu'il dénoncé chez les arabes ?

                  Comment


                  • #24
                    Envoyé par Maharbal Voir le message
                    c'est l'instrumentalisation qui en est faite qui est condamnable.
                    Et puis pkoi généraliser ainsi. Et les femmes esclaves des publicités occidentales ? et les femmes violées dans les beaux quartiers ?
                    ce que tu dénonces n'est pas l'apanage des arabes ou des musulmans.
                    Pkoi le machisme d' un sicilien ou d'un calabrais est il valorisé sexuellement (genre le beau macho ténébreux) alors qu'il dénoncé chez les arabes ?
                    Personne ici n'a rien dit de tel.

                    Quand au sicilien ou calabrais sexuellement valorisé, çà aussi c'est du folklore d'un autre temps, je t'assure. J'en connais assez, et leurs fils et petits-fils, pour te dire qu'il n'y a rien de valorisable dans leur façon de voir les choses.

                    Comment


                    • #25
                      Danss la vie, nous sommes souvent victimes de nos convictions. Mais, il y a conviction et conviction.

                      Comment


                      • #26
                        Vous savez l'approche féministe est utilisé dans beaucoup de centres de femmes victimes d'agression sexuelle ou les victimes des actes criminels en autre. Le message que ces intervenantes véhiculent à ces femmes leurrées c'est qu'en fait .. la femme ne souhaite que se débarasser de cet esprit dominant/domminé .. en montrant qu'en fait oui ça existe .. mais ce genre de truc ne doit pas laisser place au mépris des hommes voilà ...

                        Au fond, il y a du bon aussi

                        Comment


                        • #27
                          Envoyé par Nasry Voir le message
                          Danss la vie, nous sommes souvent victimes de nos convictions. Mais, il y a conviction et conviction.
                          tonton.. tu pourrais dévelloper un peu plus stp

                          Comment


                          • #28
                            Envoyé par rasta Voir le message
                            ce qui fait mal très mal c de voir ces nanas de la cité obligées de se balader en survet' , fumer et boire de la despé (bierre aromatisée tequila), et cracher par terre...

                            en fait elles ont pas le choix et se transforment en garçons manqués!
                            encore une foix tu as tout faux tu as toujours le choix de choisir si certaines sont comme sa c 'est k 'elles l 'ont voulu personne ne les as obliges il y a de tout dans les cites , des filles racailles, des vendus , de bonnes musulmanes, de brillantes etudiantes, de sacrees vicelardes etc.............tu te trompes souvent frere rasta

                            Comment


                            • #29
                              Envoyé par Maharbal Voir le message
                              et bien grosso modo, l'homme arabe - et à travers lui sa culture et sa religion - est dénoncé par les pouvoirs publics et médias comme étant brute, macho, violent, intolérant ; la femme est, au contraire, soigneusement victimisée. en posant cette grille interprétative, le but est clair : attaquer la culture arabo-musulmane via les revendications féministes.
                              L'organisation "ni ****s, ni soum." en est la preuve institutionnelle ; voilà une organisation encouragée par Kouchner et autres lobbyiards sionistes qui s'évertue à littéralement mettre en accusation l'homme arabe.
                              ce n'est pas tt ; on voit régulièrement des maghrébines être utilisées dans des émissions ayant pour thème l'Islam : elles sont tous là pour servir d'alibi : voyez, mêmes des (pseudo-)musulmanes dénoncent cette culture barabare. Je peux vous en citer pêle-mêle : Rachida Brakni, Isabelle Adjani, Natacha Amal, Nadia Farès, Yasmina Benguigui ("inchallah Dimanche"), Sonia Mankaï et j'en passe. La dernière en date est l'humoriste Rachida Khalil - parrainée par Guy Bédos : hier dans "arènes de France", elle s'est distinguée ds ce vil rôle.
                              Femmes, votre combat contre le machisme et les inégalités et discriminations est juste mais attention de ne pas vous laisser embarquer par le néocolonialisme comme cette écervelée de Fadela Amara...
                              tres franchement, la plupart du temps et pour la plupart des cas arabes, ils n'ont pas besoin d'autant d'efforts a fournir, d'argent a dépenser et de magouilles a mettre en place pour "mettre en accusation l'homme arabe".
                              ils n'ont qu'a se payer un billet aller-retour pour 3 jours en tunisie, s'asseoir sur un banc pendant une petite demi heure et a filmé 3 ou 4 minutes... et c'est dans la poche!! ils auront suffisamment de preuves et de "témoignages" pour accuser le pauvre petit homme arabe sans defense

                              Comment


                              • #30
                                Envoyé par nidhalgo Voir le message
                                tres franchement, la plupart du temps et pour la plupart des cas arabes, ils n'ont pas besoin d'autant d'efforts a fournir, d'argent a dépenser et de magouilles a mettre en place pour "mettre en accusation l'homme arabe".
                                ils n'ont qu'a se payer un billet aller-retour pour 3 jours en tunisie, s'asseoir sur un banc pendant une petite demi heure et a filmé 3 ou 4 minutes... et c'est dans la poche!! ils auront suffisamment de preuves et de "témoignages" pour accuser le pauvre petit homme arabe sans defense

                                ... Donc Nidhalgo, si j'ai bien compris (et crois moi, on a du mal assez souvent pour comprendre l'idée adjascente tant tu parles avec des métaphores)

                                Tu es entrain de pointer le Tunsisien, comme étant l'homme arabe le plus sans défense ?
                                Donc, si on part du principe de cause à effet, ou bien c'est la faiblesse du tunisien qui a fait en sorte que les Tunisiennes soient plus "ouvertes" et
                                suivent plus la ligue féministe que les autres femmes arabes, ou bien, ce sont les femmes TUnisiennes, qui sont assez 'fortes' et de nature plus occidentales
                                qui ont fait en sorte que les hommes Tunisiens deviennent l'exemple du petit homme arabe sans défense ??
                                Ou un troisième point, neutre, ça serait notre culture, l'entre deux, occident orient..
                                Un occident qui abîme l'image de la femme et emascule l'homme à trop de féminisme balancé à tort et à traver
                                et un orient qui efface la femme et fait de l'homme un Dieu ?
                                Mais, si on revenait plutot à la citation de Coehlo dans son sens plus large ?

                                Comment

                                widgetinstance 176 (Discussions similaires) skipped due to lack of content & hide_module_if_empty option.

                                Ads sous Menu

                                Collapse

                                Tendances

                                Collapse

                                There are no results that meet this criteria.

                                Working...
                                X